daily prophet

La Coupe de Quidditch britanique touche à sa fin. Les Hollyhead Harpies sortent vainqueurs du tournoi et la fête bat son plein. La rebellion, elle, murmure (+).
Les tensions montent alors qu'un nouveau revenant est enfermé à Azkaban pour le meurtre "accidentel" de sa fiancée.
Teatime with the Queen : Buckinghamshire est voté le county préféré des sorciers immigrants.



 


Partagez | 
 

 Fawn Lestrange, créature endeuillée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 17
Gallions : 14
Avatar : Cate Blanchett
Âge : 49 ans
Sang : Pur
Profession : Directrice du département de la coopération magique internationale
Situation civile : Veuve
Allégeance : Lord Voldemort
Particularité : Elle voue allégeance à sa soeur, Dorothéa, ainsi qu'au lord dont elle porte la marque sur le bras.
avatar



Fawn Lestrange
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Fawn Lestrange, créature endeuillée.    Dim 15 Avr - 19:33

Fawn Lestrange
"Dis moi qui tu es je ne te dirai pas qui je suis"

Nom :Lestrange, née Avery, Fawn a gardé le nom par amour pour celui qu'elle a perdu, l'amour de sa vie. Malgré tout le malheur qu'il lui rappelle en permanence, Fawn ne peut se résoudre à l'abandonner. Ce serait oublier à jamais celui qui l'a fait renaître.

Prénom : Fawn. Tel l'animal qui porte son nom, Fawn incarne la délicatesse et la légèreté. Rien n'entrave, en apparence, le sourire nacré de la sorcière. Au centre d'une vie modèle, étendard d'une société a laquelle s'identifier, Fawn est, a l'instar de sa soeur, l'image nouvelle de l'Angleterre, le penchant délicat, doux, rassurant, tel le faon.

Date et lieu de naissance :29 Juin 1946, un soir d'été chaud, mais néanmoins doux, dans l'odeur rassurante du manoir familial, dans le Surrey. Une année seulement avant l'arrivée de son jeune frère.

Nature du sang : Pur, comme chaque personne avant elle, comme chaque personnes le sera après elle. La pureté du sang est indiscutable chez les Avery, et telle sera leur lignée jusqu'a la fin des temps.

Statut civil :Veuve. Cela fait des années à pésent, et pourtant, l'ombre de Perseus plane toujours sur la silhouette frêle de Fawn. Si la jeune femme se tient droite en public, dès que les voiles de l'intimité se referme, son corps se voûte, ses pupilles s'embrument, son souffle se fait plus las. Les jours semblent long sans Perseus. Une partie d'elle même s'est envolé avec lui. Désormais, la sorcière ne sait plus lacher prise, elle ne sait plus renouer avec l'éclat même de la vie. Car il n'y a que Perseus, qui parvenait à faire briller la joie dans les yeux de Fawn. Et bien qu'Adrastos aide la jeune femme à rester debout, le poid du deuil, au lieu de s'alleger, ne fait que s'apesantir. Elle a gardé son nom, Fawn. Elle a gardé le nom de Lestrange, comme dernier hommage à celui qui restera son seul et unique amour. Le nom, et l'amour du voyage, seul instant où elle se sent de nouveau à ses côtés, où elle se sent elle même. Fawn, dans des moments d'égarement, aurait aimé que Perseus fasse partie de ces revenants. Elle ne comprend pas pourquoi. Elle donnerait n'importe quoi, n'importe quoi, pour sentir une nouvelle fois le souffle de son amour sur ses lèvres.

Profession : Ancienne linguiste, elle est désormais directrice du département de la coopération magique internationale. Son deuil, Fawn le fait en partie grâce à son métier. Mêlant son amour du voyage, des langues et l'international, elle peut ainsi faire jouer ses héritages Lestranges et Avery. Lestrange par le voyage, et l'ouverture au monde, Avery par la manipulation et la fourberie. Le faon n'est qu'apparence. Et Fawn est une excellente comédienne, déterminé, perfectionniste, elle pousse le vice du faux semblant à son paroxysme, parvenant à se glisser dans la peau d'une autre en une fraction de seconde. Beaucoup souligne son élégance, son dynamisme, sa grande gentillesse et sa douceur renommée. Lorsqu'ils se rendent compte de la supercherie, il est malheureusement déjà trop tard. S'ils s'en rendent compte un jour.
C'est grâce à sa soeur ainé, Dorothéa, ministre de la magie, que Fawn a pu conserver son travail au ministre lorsqu'elle a tout perdu, lorsque le nom Lestrange fut entachée, et qu'elle est devenue persona non grata au yeux de lord Voldemort. Une chute longue, sans fin, glaciale, de laquelle Fawn ne s'est toujours pas entièrement remise. Elle revient de loin, Fawn. Et son allégeance envers sa soeur est totale, imbrisable, plus fidèle que jamais.  

Particularité :

Ancienne maison/école : Serdaigle. Contrairement à sa soeur, Fawn cultive le goût du savoir plus que tout. Curieuse infinie, ouverte au monde, la jeune femme possède une soif de connaissance intatiable, longtemps cultivée par son défunt mari, Perseus, lui même voyageur aguérri. Il était donc tout naturel que le choixpeau percoivent ce besoin lors de la cérémonie, et l'envoie dans la maison des Serdaigle, dont l'intelligence n'a d'égal que leur talent de manipulation.

Patronus :Une biche. Symbole de grâce et de bataille, la biche fut l'animal totem de la deesse Athena. Têtue, determinée et fière de ce qu'elle est, Fawn lui ressemble en tout point.

Epouvantard :Un portrait de famille, sur lequel elle reste désespérément seule.

Baguette Magique : réponse ici

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Crucio Morsmordre Imperio
Lumos Confringo

Questions générales

Que pensez vous des revenants ? La réaction de Fawn face aux revenants est à la fois complexe et paradoxale. Depuis le décès de Perseus, Adrastos est tout ce qu'il reste dans le coeur meurtrie de la sorcière. Il est son âme soeur, son meilleur ami, son fils tant chéri. Fawn n'est pas à l'aise avec l'idée de créature revenant d'entre les morts, considérant que s'il y a une fin, c'est qu'il en est ainsi, et que le destin en a decidé ainsi. On ne peut pas se jouer de la mort, et encore moins jouer avec elle. Cartesienne assumée, Fawn a eu du mal à croire à ce qu'on lui disait, d'autant plus lorsque c'est son propre fils qui lui en a parlé. Selon la sorcière, la vie est régie par des règles, et la mort est, incontestablement, la fin de cette vie. Il ne peut y avoir d'autre solution, une quelconque magie qui défierait la limite de la vie serait encore plus noire que la plus noire des magie. Et bien que Fawn ne fut jamais totalement contre cette forme de magie, elle ne voit rien de bon là dedans.

Plus encore depuis que son ancienne belle fille est elle même revenu d'entre les morts. Le coeur de fawn se serre à chacun de ses réveil, le visage d'Adrastos la hante, toute la journée durant. Elle qui, enfin, a le sentiment d'avoir retrouvé un morceau de son âme qu'elle croyait perdu, voilà qu'une ombre menace de tout faire voler en éclat. Le destin divise notre existence en différentes parties distinctes: c'est ce qu'on appelle la vie. Maehb ne fait plus partie de la vie d'Adrastos. C'est terminé. Elle n'est plus. ELLE N'EST PLUS. Adrastos a refait sa vie. Il est heureux. Plus heureux que jamais, il a LUI, eu la chance de réussir à faire son deuil, a le surmonter, a être manifestement plus fort que sa mère alors NON, rien ne viendra bouleverser cela . RIEN. Fawn en donne sa parole. Si Maehb doit avoir une nouvelle chance de vivre, cela devra se faire loin d'Adrastos. Fawn a déjà bien assez souffert toute sa vie, la vie lui a bien assez donné de coups, elle, qui pourtant pensait avoir donné tout ce qu'elle pouvait, avoir été une bonne âme. Alors pourquoi cette magie mystérieuse ne lui rend pas son Perseus ? Pourquoi le destin n'aide pas les gens reellement dans le besoin ? Fawn n'a pas encore de réponse. Mais cette histoire de revenant blesse encore profondemment son coeur et viendra un jour où il ne tiendra plus.
Que pensez-vous du régime de Voldemort ? Quelle place occupe reellement lord Voldemort dans la vie de Fawn...? Quelle place peut elle encore reellement lui accorder, quand l'homme que vous fascinait le plus vous tourne ostensiblement le dos, alors que vous avez passé une grande partie de votre vie à vous dévouer à lui ? Lord Voldemort est un grand homme, oui. Oh, oui, un grand homme, qui a fait de grandes choses, avec de grandes idées. Mais bien des gens possèdent de grandes idées, et seraient prêt à tout pour les mettre à execution. Lé régime de Lord Voldemort est un jeu pour enfant. De petits pions menés par de petite mains, par un homme dont l'ambition s'eteint au fur et a mesure que son pouvoir lui semble acquis. Qu'est il advenu du grand lord voldemort ? Ou est il ? Qu'attend t'il donc, pour récupérer les foutues parties de son âme volés par des terroristes qui ne semblent pas avoir l'âme meilleure que leur pire ennemi ?Lord Voldemort semble, avec l'âge, ne plus savoir distinguer ses amis de ses ennemis. Et cela est fort bien dommage. Fort, fort bien dommage. Car il se sépare de ses plus grands esprits, sans y avoir réfléchis en amont. Et cela le menera à sa perte.  

Oui. Lord Voldemort est un grand homme, et la marque sur son bras le lui rappelle à chaque nouveau soleil. Fawn est fière de faire partie du gratin à la tête de ce merveilleux pays qu'est l'Angleterre. Lord Voldemort mène son gouvernement d'une main de maître et il ne mettra pas longtemps à recupérer ce qui lui appartient. Ne vous en faites pas, tout ira pour le mieux. On ne défie pas lord voldemort aussi facilement.

Que pensez-vous du retour de Dumbledore ? Avez-vous peur d'une nouvelle guerre ?La guerre.... Voyez la guerre comme un echiquier géant. Un échiquier sorcier, géant, a taille humaine. Il y a toujours de bons esprits pour en tirer les ficelles, et fawn ne doute pas une seconde que l'opposition possède, elle aussi, ses grands esprits. Fawn a beau avoir Dumbledore en horreur, de part ses idées profondemment dégoutantes, de mêler les races et les sangs ensemble pour en faire des hybrides étranges allant contre la nature sorcière elle même. Néanmoins, ils serait extremement dangereux de le sous estimer, et la sorcière est persuadée que malgré sa perversion accomplie, Dumbledore possède un esprit redoutable. C'est pourquoi, elle se méfie toujours du retour de l'ordre, et plus encore de la guerre à venir. Car si L'ordre récupère son esprit le plus vif, la guerre n'en sera que plus difficile, et elle risque d'être redoutable.

Mais Fawn ne craint pas cela. Elle n'est pas un agent de terrain, fawn. Elle, elle se situe en haut, dans la tribune. Dans les cintres du théâtre, en train de tirer conscencieusement les ficelles du jeu merveilleux de la guerre et du pouvoir. La guerre est déjà en marche. Fawn le sent, le présent depuis de long mois. Le ciel s'assombrit, l'opposition grandit et Voldemort semble s'affaiblir. C'est pourquoi elles seront fortes. Les femmes du pouvoir.Dawn prendra bien soin de mettre les siens, et elle même a l'abris, dans sa maison de verre, là haut, dans les cintres du théâtre.


Le moldu derrière l'écran

Pseudo/prénom : Mel

Âge :25 ans !

Pays : France

Fréquence de connexion  :  Tout les jours, et, si peu de temps, au moins tout les deux jours :)

Avatar : Cate Blanchett

Inventé ou Scénario ? Scénario !

Où avez-vous connu le forum ? Par des super copines....

Le mot de la fin : I'M BACK BITCHES !  

Crédits :  n'oubliez pas de créditer les auteurs de vos gifs et avatars


Dernière édition par Fawn Lestrange le Dim 15 Avr - 21:02, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Gallions : 14
Avatar : Cate Blanchett
Âge : 49 ans
Sang : Pur
Profession : Directrice du département de la coopération magique internationale
Situation civile : Veuve
Allégeance : Lord Voldemort
Particularité : Elle voue allégeance à sa soeur, Dorothéa, ainsi qu'au lord dont elle porte la marque sur le bras.
avatar



Fawn Lestrange
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: Fawn Lestrange, créature endeuillée.    Dim 15 Avr - 19:33

Cistem Aperio
citation de votre choix citation de votre choix citation de votre choix


23 Février 1988

La pluie cogne avec rage aux immenses fenêtre de la maison. Les flammes de la cheminée lèche l’âtre avec déléctation, tandis que l’obscurité gagne doucement la pièce. Il règne un silence de mort. Assise sur une liseuse, le dos droit comme un i, Fawn Lestrange perd son regard dans le feu. Un regard fou. Hagard. Ses joues abimées par les larmes sont parsemées de noir, sa main tremble légèrement. Elle prend une profonde inspiration, pacourant parfois de son regard le grand salon, se rémémorant leur longues soirées à deux. Elle, un verre d’hydromel dans la main, son troisième ou quatrième sans doute. Lui, assit à la longue table, accoudée sur une carte, l’air aussi enivré que sa femme. Il fermait les yeux, se laissait reposer sur le dossier de sa chaise, tandis que son épouse enlacait ses épaules, humant l’odeur de son échine, la couvrant de baisers brûlant. Elle ouvrait les yeux, murmurait à son oreille, et il pointait, au hasard, un point sur la carte. « Australie, ma chérie ». Elle souriait, finissait son verre d’un trait, puis, alors que son époux se tournait vers elle, s’asseyait à califourchon sur son jambes, pressant son corps tremblant de désir tout contre lui. « L’australie. Alors ce sera l’Australie, mon amour. Demain, à la première heure. » Puis il la portait jusqu’a la liseuse rouge, face à la cheminée, et lui faisait l’amour, comme aucun ne lui avait jamais fait auparavant. Le lendemain, au premières heures de l’aube, Perseus et Fawn Lestrange avaient de nouveau disparus en voyage, laissant un courrier à l’attention de leur proches.

C’était cela, Perseus. L’aventurier, l’imprévisible, la vie, puissante et magnifique.

Un profond feulement retentit dans la maison, suivi d’un bruit de verre brisé. Au pied de la liseuse git Fawn, les mains rougies par le vin, le verre éparpillé autour d’elle. Elle pousse un nouveau sanglot, entre le desespoir et la colère, froissant la lettre entre ses mains rouges. Cela ne pouvait pas être réel. Il avait promis de ne jamais l’abandonner. Il avait promis, juré, de l’accompagner jusqu’a la fin de ses jours. Nouveau feulement. Fawn senti la douleur lui bruler les côtes, une fois de plus. La bile remonta le long de son estomac, elle n’eut pas le temps d’aller jusqu’a la salle d’eau. Elle retourna au salon, s’assit sur la liseuse, la lettre toujours entre ses mains. Perseus était mort. Il était mort. Mort en mission, disait-on. Mais Fawn savait que c’était faux. Elle le sentait, il était simplement en retard, ça lui arrivait, il avait du profiter du voyage pour se promener, puis s’était enivré je ne sais où, ou avait découvert je ne sais quoi, et cela avait retardé son retour. Non. Perseus était mort. Parti. Envolé. Laissant Fawn, eternelle créature endeuillé, en proie à ses démons, désespéremment seule. La nuit était tombée, à présent. Fawn s’allongea sur la liseuse, la lettre serrée contre son coeur. Son avenir semblait incertain désormais. Sa vue s’embrumait, son souffle se coupait. Son corps tremblait.

Elle était veuve. Perseus, son amour, son âme sœur, sa moitié, n’était plus. Une fois encore, l’homme de sa vie l’abandonnait, comme l’avait fait Perceval auparavant. Une fois encore, le destin s’acharnait, lui arrachait un morceau de son être. Son destin était peut être finalement de rester seule, le reste de sa vie. Peut être qu’on lui arracherait, un par un, toutes les personnes auxquelles elle tenait. Elle poussa un long soupir, ses cheveux d’or lui tombait devant les yeux tandis qu’elle se tournait. Elle se recroquevilla sur la banquette, serrant ses genoux contre sa poitrine, fermant ses yeux dans l’espoir de s’endormir et d’attenuer la douleur. Elle ne comprenait pas Fawn. Elle ne comprenait pas pourquoi la vie s’acharnait ainsi contre elle, qui mettait pourtant tout son coeur à la vivre pleinement. Sans Perseus, la vie n’aurait plus ce goût sucré de l’aventure et du danger, de l’indéscence. Alors à quoi bon ?

On frappa. Fawn se redressa, une nouvelle nausée l’assaillant. Elle jeta un œil par la fenêtre. Adrastos. La lettre chiffonnée entre ses doigts serré, elle souffla. Elle savait mentir Fawn, elle était reine pour ça. Mais à quoi bon ? Son fils était sûrement déjà au courant. Essuyant élégamment le noir de son visage, elle s’enveloppa dans un peignoir de lin, avant de se diriger vers la porte. Aujourd’hui, un mari, ainsi qu’un père était mort. On leur avait enlevé, comme on leur enlevait tout ce qu’ils chérissaient. Un jour, le monde paiera. Fawn se le promettait.

10 Février 1994

Assise à son bureau, Fawn observe. Elle est impassible, le visage fermé à toute émotions, pianotant sur son bureau de ses long doigts fins. Dans son dos, Adrastos est assit sur un fauteuil, le visage entre les mains. Aucun n’ose parler dans le manoir familial. La rancoeur brûle tel une bile acide. La colère distille lentement ses affres entre les entrailles de la mère et du fils. Soudain un poing sourd. Le fils a frappé son poing contre la table basse. Fawn ferme les yeux, soupire. Son poing se resserre doucement. Elle se lève, droite, la tête haute, s’avance vers son enfant, puis s’agenouille face à lui. Ses mains caressent ses avants bras, avant de lui prendre les siennes. « Nous nous battrons, mon amour. Rien n’est perdu, tout commence. Nous nous releveront plus majestueux que nous l’étions encore. « Elle glisse un doigt le long de sa joue. « Je sais que tu es en colère. Je le suis aussi. Nous le sommes tous. Mais nous ne sommes qu’a moitié Lestrange. Et nous nous vengerons de ces idiots. N’ai pas peur. » Elle baise doucement son front, puis se relève, les bras contre la poitrine, s’avancant vers l’immense fenêtre. « Souviens toi de ce qu’on disait ton père, Adrastos. La vie n’est qu’une suite d’évènements, tous ont leur importances, bons, comme mauvais, tout est signe. »

Et Fawn le voyait, le signe. Clair comme de l’eau de roche. S’il ne s’élèveront pas en tant que Lestrange, il le feront comme Avery. Il affirmeront leur position, ils joueront au jeu du pouvoir jusqu’a pouvoir tenir leur gorge entre leur mains. On ne se moque pas ainsi de Lord Voldemort. On ne se moque pas ainsi des grandes familles de sang purs. Elle se retourna, s’avanca de nouveau vers Adrastos pour mieux lui murmurer à l’oreille. « On ne peut pas laisser le maître des ténèbres nous jeter ainsi, Adrastos. Lui faire croire que nous sommes mis de côté, que nous sommes inutiles. Il s’en mordra les doigts, crois moi. Et plus tôt qu’il ne le pense. Nous sommes les maîtres qui tiront les ficelles Adrastos. Qu’importe la réputation, nous avons Dorothéa. Nous SOMMES le pouvoir, mon fils.  Et si le monde te fait de nouveaux affront, crache leur au visage. Ne te laisse pas faire. Vis pour toi. Vis pour ton père. »

Fawn savait pertinemment comment allait se dérouler les choses. Elle se redressa, se servit un verre, puis s’asseyant à son bureau, tournant la chaise vers Adrastos. Elle sirota une gorgée. Fawn était determinée. Une détermination sans faille, renforcée par ses années de mariage avec Perseus. Elle savait qui elle était, ce qu’elle voulait, ce qu’elle deviendra. Son fils était la prunelle de ses yeux, le miroir de son défunt mari. Et bien qu’un poignard egorgeait son coeur dès qu’elle pensait à lui, c’était Perseus, son souvenir, qui lui permettrait de faire face à toutes ces nouvelles journées. Elle aurait pu oublier jusque son nom, redevenir Avery. Mais Adrastos était Lestrange et il était le portrait de son père. Perseus était l’amour de sa vie, et elle souhaitait qu’il vive en elle jusqu’a la fin de ses jours. Elle fixa son fils. « Les shafiq tenteront de rompre les fiancailles. Leur réputation risque de pâtir de ton mariage, maintenant que les Lestranges sont deshonorés. » Elle but une nouvelle gorgée, croisant ses jambes, jouant à faire tourner le breuvage dans son verre. « Tu dois refuser. Toi, et ta future épouse.  Leur montrer que nous ne sommes pas tombés, et qu’on n’oublie pas ainsi la famille de la ministre de la magie. Tu as compris ? »Elle sourit. Elle se leva, fit le tour de la pièce, puis enlaca son fils uniques, entourant ses épaules de ses bras. « Je t’aime, mon fils. Je nous hisserait de nouveau au sommet. Je te le promet. »

6 Avril 19956 Avril 1995

Les morts sont revenus à la vie. Les morts reviennent parmi les vivants. Aussi fou que cela puisse paraître. Quelque chose d’indescriptible, qui défie jusque les lois de la vie elle même. N’appelle t’on pas la mort lorsque la vie prend fin ? Quel intêret y reste il si nous pouvons même déjouer la mort ? Nous avons bien vu ce que cela a donné avec le maitre des ténèbres… A présent que l’opposition cherche à lui retirer un à un ses morceaux d’âme. Fawn n’arrivait pourtant pas à y croire. Elle est hors d’elle, Fawn. Les souvenirs reviennent la hante, marteler son coeur, faire couler ses larmes. Sitôt qu’elle réussit à croire en cette histoire, une obsession la tenaillait : Ou était Perseus ? Si les morts pouvaient revenir à la vie, où était son époux ?

Elle avait commencé, a s’imaginer de nouveau à ses côtés, au côté de Perseus, et de Perceval. Pourquoi n’étaient ils par revenus ? Etait-ce une loterie ? Une récompense, pour récompenser, les bons et les mauvais esprits ? Fawn faisait les 100 pas dans sa chambre, vêtue d’un simple peignoir de soie. Elle ne parvenait pas à trouver le sommeil. Les morts la troublait. Elle ouvre la porte, descend les escaliers, et se dirige vers les pas, poussant un profond soupir. Elle s’était promis d’arrêter lorsque Adrastos était devenu sobre. Il faudrait qu’elle le devienne, elle aussi. L’alcool lui brouille l’esprit et risque de lui jouer des tours dans son travail. Néanmoins, c’est la seule chose qui lui permette encore de ne pas ciller. Perseus disparu, Fawn s’est toujours un peu plus engoncée dans l’alcool, l’ivresse lui prodiguant un apaisement qu’elle ne trouvait nulle part ailleurs. Elle se servit un verre de vin, qu’elle but d’une traite. Puis recommenca à faire les 100 pas, dans la cuisine, cette fois. Elle ne voulait pas qu’on l’entende. Elle ne voulait pas qu’on la surprenne à boire, elle, qui paraissait si propre sur elle, si parfaite. Elle s’assied. Elle était profondemment déçue. Tous savait qu’elle n’approuvait pas le retour des morts. Tous connaissaient Fawn comme cartésienne et imperturbable, d’une douceur sans égal, trop parfaite, trop bonne, trop douce pour pouvoir imaginer une magie si noire qu’elle défierait la mort.

Mais Fawn rêvait de revoir son défunt époux. Elle en était obsedée. Elle attendait, nuit après nuit, jour après jour, que Perseus franchisse de nouveau le seuil de la porte. Elle attendait, jour après jour, nuit après nuit, que Perceval viennent se blottit dans ses bras.Elle avait tant perdu, Fawn. Aucun n’imaginait tout ce qu’elle avait perdu. Son petit frère, son mari, sa réputation, sa place auprès du seigneur des ténèbres. Elle était passée de tout,  rien, et se contentait, non sans rancoeur de son poste de directrice du département du ministère pour ne pas sombrer. Elle savait qu’elle avait bonne position, et qu’elle devait se tenir, en tant que sœur de la ministre de la magie. Mais elle savait aussi qu’elle pouvait encore se battre et se venger. Insidieusement, Fawn distillait ses opinions, manipulait pour mieux régner. Elle avait tant perdu Fawn, elle revenait de si loin. Personne ne pouvait imaginer, ce que la perte avait fait emerger. Une créature redoutable, que la douleur avait façonner, plus forte que jamais.



Dernière édition par Fawn Lestrange le Lun 16 Avr - 11:55, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Fawn Lestrange, créature endeuillée.    Dim 15 Avr - 20:03

bienvenue ici !
ma chère tante je crois.

excellent choix de scénario !
hâte de lire ton interprétation.
cate est tellement belle.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 180
Gallions : 104
Avatar : Sofia Boutella.

Âge : TRENTE-ET-UN-ANS ; elle effeuille les années sans s'en rendre compte, depuis sa naissance à Londres (01/01/1965).
Sang : PUR ;Perfection assourdissante. La famille qui grandit, s’allie et prospère, tout en conservant cette précieuse immaculée.
Profession : ÉLEVEUSE DE DRAGONS ; travaillant aujourd'hui à prendre soin de ceux vivant dans les sous-sol de Gringotts qui lui obéissent au doigt et à l’œil.
Situation civile : FIANCÉE ; la bague au doigt passée par celui qui est devenu son meilleur ami. Relation compliquée mais essentielle qu'elle entretient avec Adrastos Lestrange.
Allégeance : VOLDEMORT, elle est marquée depuis sa sortie de Poudlard.
Particularité : INTERROGATRICE ; la section de renseignement la compte parmi ses membres depuis plusieurs années déjà. .

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Zahra Shafiq
morsmordre - sorcier
morsmordre - sorcier


Message
Sujet: Re: Fawn Lestrange, créature endeuillée.    Dim 15 Avr - 20:06

Oh Fawn
Excellent choix de scénario, Adrastos va être ravi je pense
Bienvenue parmi nous en tous cas Cate est absolument sublime

_________________


Cold, torn, and pulled apart
Like wildfire ☽ You think you know all about it then it seems you are wrong, She hit it out of the park before it'd even begun, I needed sunshine in the darkness burning out, Well now I know that I'm the fuel and she's the spark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t756-zahra-wildfire
Messages : 178
Gallions : 63
Avatar : Sam Heughan

Âge : Trente et un ans
Sang : Sang pur
Profession : Officiellement commerçant. Officieusement c'est un Tueur à gage, un assassin.
Situation civile : Célibataire, avec un coeur de glace
Allégeance : Envers l'Ordre du Phoenix, il est chercheur pour l'Ordre et porte la rune
Particularité : Hormis une chevelure de feu et une habilité sans pareil à trouver et tuer ses cibles sans laisser de trace, Kay ne possède aucun don particulier.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Kay Weasley
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: Fawn Lestrange, créature endeuillée.    Dim 15 Avr - 20:15

Bienvenuuuuue officiellement
Bon courage pour l'écriture de ta fiche, j'ai hâte de la lire et de découvrir entièrement Fawn qui promet tellement

_________________
There is no way back
Now it's like we're scared of getting good ▬ Mirrors start to whisper, shadows start to sing. My skin's smothering me, help me find a way to breathe. Time stood still, the way it did before.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t948-kay-got-a-hole-in-my-so
Messages : 213
Gallions : 115
Avatar : nicolaj coster-waldau.

Âge : l'auror déchu est âgé de quarante-six ans.
Sang : depuis quelques générations, son sang fut mêlé à celui des moldus, il est ainsi ce qu'on appelle un sang mêlé.
Profession : ancien auror jusqu'à ce que ces derniers ne soient supprimés au profit des rafleurs, il est aujourd'hui barman au sombral fou, un bar situé à londres.
Situation civile : marié, bien que la flamme semble éteinte.
Allégeance : membre de l'ordre du phénix depuis de longues années, il fait partie des conseillers d'hamish greengrass.
Particularité : animagus depuis une quinzaine d'années, il est capable de se transformer en un loup à la fourrure argentée, une cicatrice barre le côté gauche de sa tête.
avatar



Duncan McGonagall
confringo - sorcier
confringo - sorcier


Message
Sujet: Re: Fawn Lestrange, créature endeuillée.    Dim 15 Avr - 21:36

Super choix !
Bienvenuuuue !

_________________
lone wolf ✻ graver l'écorce jusqu'à saigner, clouer les portes, s'emprisonner. vivre des songes à trop veiller, prier des ombres et tant marcher. j'ai beau me dire qu'il faut du temps, j'ai beau l'écrire si noir sur blanc. quoi que je fasse, où que je sois, rien ne t'efface : je pense à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin

Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


Message
Sujet: Re: Fawn Lestrange, créature endeuillée.    Lun 16 Avr - 10:31

Mel Mel Mel
Ca fait plaisir de te voir par ici avec un perso aussi bg que Fawn Je suis sûre qu'elle t'ira à merveille !
Ca promet en RP. T'as intérêt à pas être trop méchante avec Mabs

Tu sais où aller si tu as la moindre question hein

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit
Messages : 17
Gallions : 14
Avatar : Cate Blanchett
Âge : 49 ans
Sang : Pur
Profession : Directrice du département de la coopération magique internationale
Situation civile : Veuve
Allégeance : Lord Voldemort
Particularité : Elle voue allégeance à sa soeur, Dorothéa, ainsi qu'au lord dont elle porte la marque sur le bras.
avatar



Fawn Lestrange
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: Fawn Lestrange, créature endeuillée.    Lun 16 Avr - 16:53

Merci les copains, vous êtes trop chouchou

Maebh: Mh mh.... On verra bien hein, sois sage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1183
Gallions : 453
Avatar : Iwan Rheon.

Âge : 28 ANS, qu'il vit, 3 ans qu'il survit. Ses jours sont limités, et il s'assure de ne pas perdre le compte. (24.03.1968)
Sang : PUR, il ne pourrait en être autrement. C'est la pureté qui se doit de reigner, la pureté qui se doit de vaincre.
Profession : BRISEUR DE SORTS, perdu au sein du commerce familial, il se laisse porter par le danger, par les découvertes, par la magie. BOURREAU, on se rend utile, on aide le Seigneur, on part à la recherche de nouveaux moyen de tuer, souriant.
Situation civile : FIANCÉ, promis à sa meilleure amie, promis à celle qui lui a sauvé la vie. Relation silencieusement ouverte, relation silencieusement libre. Ils vont aimer autrui avant de revenir s'aimer l'un l'autre.
Allégeance : VOLDEMORT, le grand. Et pourtant, le serpent marqué doute. Il doute parce que le Lord ne veut plus de lui. Il doute parce qu'autrui s'est appliqué à laisser des doutres naître au sein de l'esprit brisé. Il doute parce qu'il est presque AVERY.
Particularité : SÉROPOSITIF, il sait que la mort l'attend, patiente.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Adrastos Lestrange
for blood destroys life
for blood destroys life


Message
Sujet: Re: Fawn Lestrange, créature endeuillée.    Lun 16 Avr - 17:33

Félicitations !
Bienvenu.e sur CM !


Ce qu'on a pensé de ta fiche
Bon alors genre je pars en peinance du boulot une semaine et puis t'arrives ici tranquille ?  

Cette fiche est tellement parfaite Je suis in love de ce que tu as fais de Fawn, j'aime j'aime j'aime, je me tarde trop du drama, de ce qu'on va pouvoir jouer toussa toussa  

Bienvenue officiellement ici ma belle, c'est un plaisir de te retrouver  
Et maintenant ?
Maintenant que ton personnage est officiellement validé, il ne te reste plus que quelques petites étapes avant de pouvoir commencer le jeu sur le forum ! Tout d'abord, il faut venir recenser ton personnage dans les registres (+). Tu peux également ensuite créer ta fiche de liens afin de pouvoir trouver toutes sortes de relations toutes plus dingues les unes que les autres à ton personnage (+).

Une fois que tu commence à RP, n'oublie pas recenser ton premier RP de chaque mois (+). Au fil de ton temps sur le forum, n'oublie pas de garder en tête le système de gallions (+) qui te permettra d'obtenir des récompenses et d'offrir un avantage à ton camp.

Si tu fondes l'une des familles de sang-purs libres à la création il est obligatoire de créer ta fiche de famille (+). Tu peux également le faire si tu désires fonder ta propre famille de sang-mêlé, mais cette étape n'est obligatoire que dans le cas des 5 familles de sang-pur dont l'histoire est laissée libre.

Quelques petites étapes toutes simples donc ! Et la dernière, la plus importante de toutes : HAVE FUN.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t56-adrastos#146
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Fawn Lestrange, créature endeuillée.    Lun 16 Avr - 17:54

J'arrive en retard mais je tenais tout de même à te souhaiter bienvenue chère tante Je suis trop contente de voir la famille s'agrandir, ça fait tellement plaisir Allez gros poutoux sur ta belle face, à très vite
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Fawn Lestrange, créature endeuillée.    Lun 16 Avr - 17:58

YAAAAAAAAAAAS UNE TATA AVERY
Rebienvenue à la maison (avec un peu de retard désolée), si t'as besoin de quoi que ce soit, adresse toi à ton fils
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


Message
Sujet: Re: Fawn Lestrange, créature endeuillée.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Fawn Lestrange, créature endeuillée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rabastan Lestrange
» Présentation de Narcissa Lestrange
» [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~
» Caleb Lestrange ¤ Stay sane inside insanity {FINI}
» Présentation Morgane Lestrange [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CISTEM APERIO ::  :: Présentations :: Fiches terminées-
Sauter vers: