daily prophet

La Coupe de Quidditch britanique touche à sa fin. Les Hollyhead Harpies sortent vainqueurs du tournoi et la fête bat son plein. La rebellion, elle, murmure (+).
Les tensions montent alors qu'un nouveau revenant est enfermé à Azkaban pour le meurtre "accidentel" de sa fiancée.
Teatime with the Queen : Buckinghamshire est voté le county préféré des sorciers immigrants.



 


Partagez
 

 Unrepentant (Nerys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 19
Gallions : 10
Avatar : Alycia Debnam-Carey
Unrepentant (Nerys) Jm3Gvjd
Âge : 25 ans
Sang : Sang-pur
Profession : Traqueuse au département de contrôle et de régulation des créatures magiques
Situation civile : Veuve, mère d'une enfant d'un an
Allégeance : Mangemort marquée
Particularité : Aucune

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Nerys Slughorn



Nerys Slughorn
morsmordre - sorcier
morsmordre - sorcier


Unrepentant (Nerys) Empty
Message
Sujet: Unrepentant (Nerys)   Mer 21 Mar - 0:44

Nerys Slughorn
What doesn't kill me better run.

Nom : Slughorn. Cadette d'Arcturus, née de son second mariage. Malgré son dégoût pour ses aînés, elle ressent une grande fierté à appartenir à cette famille ayant su préserver la pureté de son sang et se trouver une place dans les petits papiers de Voldemort. Mariée pendant environ un an, elle portait alors le nom de Salomon - famille pure française.

Prénom : Nerys. Signifie dame en gallois. Choix maternel - comme un désir de la définir avant même qu'elle ne soit en âge de décider de son avenir. Aella, le tourbillon. Un prénom plus adéquat, sans doute.

Date et lieu de naissance : 10 Septembre 1970 à Kirkwall, dans les Orcades. Quelques secondes avant son jumeau, dans le manoir qu'habitait alors Iola Fawley, mariée Slughorn seulement un an plus tard.

Nature du sang : Sang-pur. Source continuelle de fierté, et de mépris pour ceux dont la magie est souillée. La puissance est dans le sang, sans aucun doute.

Statut civil : Veuve. L'époux est, par le plus grand malheur, mort il y a un peu moins d'un an - assassiné par un maudit né-moldu, qui pourrit à présent à Azkaban. Du moins, c'est l'histoire officielle. La voilà donc veuve éplorée, seule avec Althea, sa fille âgée d'un an. Mais certains osent murmurer, depuis que son frère s'est installé chez elle, que leur relation est contre-nature. Balivernes qu'elle finira par faire taire, d'une manière ou d'une autre.

Profession : Employée du département de contrôle et de régulation des créatures magiques. Elle y a commencé dans l'administration, et est à présent en charge de surveiller un certain nombre de dossiers - et dans certains cas, de les traquer. Un métier venu comme une évidence, les créatures magiques ayant toujours éveillé sa fascination... Malheureusement pour ces dernières. Il n'est pas rare que certaines de ses cibles disparaissent tout simplement et réapparaissent dans son laboratoire personnel, même quand il ne s'agissait que de les capturer pour les interroger. Elle vise avec envie la place de secrétaire, et plus tard de directrice du département. Membre de l'équipe de sécurité du Ministère, depuis quelques mois. De la même manière, elle espère s'élever dans la hiérarchie des mages noirs.

Particularité : Aucune. Terriblement banale, pour sa plus grande contrariété.

Ancienne maison/école : Serpentard. Pas un soupçon d'hésitation de la part du Choixpeau. L'ambition, la ruse, tout y est. Elle a d'ailleurs régné sur sa petite cour durant toute sa scolarité.

Patronus : Chat. D'apparence délicate et plaisante, mais capable de jouer avec une proie des heures durant avant de s'en lasser. À noter qu'elle n'est guère capable de créer un patronus.

Epouvantard : Le corps inerte et froid d'Althea.

Baguette Magique : Bois d'orme, cheveu de vélane en son coeur. D'une longueur de 26cm, elle est plutôt rigide. Une baguette très caractérielle bien que fidèle, dont Nerys a durement acquis la confiance et qui n'hésite pas à se révolter au moindre signe de faiblesse de sa part. Adaptée à la magie noire, en particulier aux sorts d'influence psychique.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Morsmordre

Questions générales

Que pensez vous des revenants ? Peu de choses m'angoissent en ce monde, mais cette histoire de morts qui reviennent... les défunts sont très bien où ils sont, je n'ai aucun désir de les revoir. Pour l'instant, la chance me sourit et il semblerait qu'aucun de ceux qui pourraient avoir quelques... griefs contre moi, ne soient sortis de terre. Par précaution cependant, je me tiens éloignée de ces revenants et des recherches à leur sujet, bien que ce phénomène éveille indéniablement ma curiosité. Il m'a semblé entendre qu'une équipe travaillait sur cette histoire, étudiant les-dits revenants. Mon intérêt est piqué, mais ce n'est pas par cette voie que je monterai dans la hiérarchie.

Que pensez-vous du régime de Voldemort ? Puisse-t-il régner longtemps. Le Lord sait ce qu'il y a de mieux pour les sorciers. Il connaît la valeur du sang, son importance dans la préservation de la magie, qui sans lui se serait tarie depuis longtemps. La marque sur ma peau est une profonde fierté, un honneur sans précédent. J'espère qu'un jour, il constatera que parmi ses suivants, certains sont plus loyaux que d'autres. Qu'il verra comme je crois en ses idéaux, et qu'il n'y a aucune limite à ce que je suis prête à faire en son nom. Un jour, la reconnaissance sera au rendez-vous et certains regretteront de m'avoir regardé de haut.

Que pensez-vous du retour de Dumbledore ? Avez-vous peur d'une nouvelle guerre ? Peur ? C'est hilarant. Le retour de cette vieille branche ne change strictement rien. Que va-t-il faire ? Ni lui, ni aucun de ces cafards de rebelles ne font le poids face au Lord et ses suivants. Ce ne sera pas une guerre mais un massacre, et je suis pressée d'être aux premières loges et de jeter les premiers sortilèges. C'est presque un regret, de ne pas avoir participé à la première. J'aurais aimé faire partie de ceux qui nous ont construit un noble avenir, mais avec un peu de chance, je ferai partie de ceux qui le défendront.


Le moldu derrière l'écran

Pseudo/prénom : Syriane, c'est re-Saga ! Cette fois, c'est la bonne, promis.

Âge :  23 ans.

Pays :  France.

Fréquence de connexion  :  Plusieurs fois par semaine, sauf vacances où je ralentis.

Avatar :  Alycia Debnam-Carey.

Inventé ou Scénario ? Inventé mais membre de la famille Slughorn.

Où avez-vous connu le forum ? Bazzart.

Le mot de la fin :  Prout !  

Crédits :  Avatar de moi, gifs compliqués à créditer.


Dernière édition par Nerys Slughorn le Mer 18 Avr - 19:50, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t899-unrepentant-nerys
Messages : 19
Gallions : 10
Avatar : Alycia Debnam-Carey
Unrepentant (Nerys) Jm3Gvjd
Âge : 25 ans
Sang : Sang-pur
Profession : Traqueuse au département de contrôle et de régulation des créatures magiques
Situation civile : Veuve, mère d'une enfant d'un an
Allégeance : Mangemort marquée
Particularité : Aucune

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Nerys Slughorn



Nerys Slughorn
morsmordre - sorcier
morsmordre - sorcier


Unrepentant (Nerys) Empty
Message
Sujet: Re: Unrepentant (Nerys)   Mer 21 Mar - 0:46

unrepentant
We build castles with our fears and sleep in them like kings and queens

Le souffle saccadé, Nerys cherche une issue. Une porte qui s'ouvrirait sur une échappatoire, un escalier sous lequel se cacher, n'importe quoi sauf se faire attraper. Les souvenirs remontent, inattendus. Un jour d'été au manoir principal des Slughorn. Ce jour là aussi, elle avait couru - en vain. Lindsay n'était pas dans le coin, ni leurs parents. Quel âge avait-elle ? Huit ans ? Pourquoi s'était-elle laissée piéger ainsi par ses aînés, quand elle savait parfaitement qu'Ariadne n'attendait que ce genre d'occasion pour l'attraper ? Ce jour là aussi, elle avait échoué à leur échapper. Son dos rencontre le mur avec violence, quand elle est rattrapée par celle qui la traque. L'air est chassé de ses poumons et elle écarquille les yeux, perdant sa baguette sous la violence du choc.
« Laisses-moi ! » proteste-t-elle, en vain. L'autre est pleine d'une hargne sans pareille, et bientôt l'empoigne par les cheveux pour la jeter au sol. Les insultes fusent comme une volée de coups, alors qu'elle tente d'échapper à ces mains qui veulent à nouveau lui saisir la crinière. Les larmes commencent à perler aux coins de ses yeux, bien malgré elle. Nerys ne pleure pas aisément, mais cet affrontement là a quelque chose de particulier. C'est mérité, souffle une petite voix dans un coin de sa tête, qu'elle s'empresse de faire taire. Bientôt, une véritable voix, tonnante, s'élève au bout du couloir. Les doigts se desserrent aussitôt, la laissant choir au sol, et sa tortionnaire s'enfuit à toutes jambes.

◈◈◈

C'est un bon parti. Sans doute l'un des meilleurs qu'elle puisse convoiter. Dans la discrétion de ce salon secondaire, elle peut se permettre un peu plus que d'ordinaire, loin des yeux si faciles à scandaliser. Sa main s'aventure sur un genou, invitation silencieuse. Leurs regards se croisent, et Maximilian semble résister un instant à la tentation. C'est un très bon parti, et il est plutôt bel homme malgré ses trente-cinq ans. Il est exactement ce qu'elle cherche, ce qu'elle espère, ce à quoi elle aspire ; dans ses bras, la société magique serait à ses pieds. Le cœur naïf se fait des idylles, se construit des espoirs sur ce qu'elle croit comprendre du monde. Elle a même écarté la concurrence, pour être certaine qu'il cède à ses avances et à aucune autre. Ce n'est pas une demande parentale ; sans doute lui auraient-ils trouvé une cible plus réaliste, qu'elle aurait eut plus de chances d'obtenir. Un homme plus jeune. Moins influent, qui ne soit pas à la tête d'un département du Ministère.
Tu te fais des films, Nerys, lui a-t-on répondu avec un rire moqueur, quand elle en a parlé à son père. Jamais il ne t'épousera ! Qu'il se détrompe donc. Déjà il l'attire plus près, la hisse sur ses genoux. Elle sent qu'il a envie d'elle, le français. Qu'il tombe amoureux et lui passe la bague au doigt ne devrait pas être trop compliqué...

◈◈◈

Deux mois de mariage. Une porte qui ne devrait pas s'ouvrir, une scène qui ne devrait pas être surprise. Un autre homme, dans les bras de celui qui est désormais son époux. La théière lui glisse des mains et se brise sur le carrelage.
Tu ne diras rien, Nerys. J'ai la générosité de ne pas t'oublietter, car c'est inutile : je le reverrai, et tu ne diras rien à personne... Si tu veux vivre.

Quatre mois de mariage. La réception est huppée, les plus grands noms dansent au milieu du grand salon. L'alcool coule à flot, en particulier dans le verre de Maximilien. Peut-être cherche-t-il à oublier qu'il est marié à une femme qu'il n'aime pas et qui ne l'aime pas, une femme qu'il a utilisé et qui s'est tout autant servie de lui.
Bientôt, le manoir de madame et monsieur Salomon se vide, jusqu'à ne laisser que les époux. Les masques tombent, le charme s'évapore et les gestes attentionnés se transforment en regards sombres.
À peine se sont-ils glissés sous les draps que Maximilian assène : « Tu n'es toujours pas enceinte. »
La gorge de Nerys se noue, une pierre semble rouler jusqu'au creux de son ventre. Oui, elle n'est toujours pas enceinte, et il espère un héritier aussi vite que possible. Quand elle lui aurait donné un garçon, la jetterait-il dans un fossé pour avoir la paix et s'adonner à ses plaisirs contre-nature comme bon lui semble ?
Soudain, elle sent sa main sur sa hanche, qui la tire. Elle refuse, tente de le repousser, mais l'idiot est éméché. Il n'y a pas de non qui tienne, quand on est l'un des plus proches suivants de Voldemort, quand la société magique toute entière nous regarde avec crainte et respect. Mais Nerys ne veut pas sentir sa peau qu'un autre a embrassé, ni le poids de son corps sur elle. Rien n'est comme elle l'imaginait. Ce soir là, elle se débat et hurle sa haine, en vain.
« Si tu ne tombes pas enceinte, j'en trouverai une autre, menace-t-il lorsqu'il en a fini – avant de se détourner du corps tremblant de Nerys. »

◈◈◈

Cinq mois de grossesse. Le soulagement ; les craintes de ne pas pouvoir donner d'enfant, enfin envolées. Le travail pour seul échappatoire à cet enfer personnel qu'est devenu son mariage. Le travail, au delà de la raison, au delà du danger ; un sort perdu, et la voilà qui frôle la mort. Quand elle quitte enfin Sainte Mangouste, Maximilian l'attend et sa rage est sans égale. Tu aurais pu perdre l'enfant, inconsciente ! Jusqu'à présent, il n'avait jamais levé la main sur elle. Il n'épargne pas le visage, bien au contraire. C'est le ventre qu'il ne veut surtout pas toucher. Quelque sortilèges suffiront à effacer les coups. Il faut qu'elle comprenne, qu'elle apprenne sa place. Dorénavant, elle ne quittera plus le manoir sans lui, décide-t-il.

Sept mois de grossesse. Lindsay a fini par s'inquiéter. La distance entre eux a grandi doucement au fil des mois, mais il a fini par voir que quelque chose n'allait pas dans son comportement. Il la connaît comme s'ils n'étaient qu'une seule et même personne. Les années à vivre avec lui semblent pourtant si lointaines, si enviables. Elle s'épanche dans ses bras, Nerys, lui avoue tout. C'est la mort de Maximilian que son jumeau lui promet, pas moins. Sa tête sur un plateau, son sang pour souiller le carrelage de ce maudit manoir, devenu prison dorée.

◈◈◈

L'époux est mort depuis un mois quand elle accouche. L'enfant est muette. Althea. C'est de sa faute, elle en est certaine. Elle la tient avec précaution, comme si le moindre geste pouvait briser cette poupée si fragile, déjà abîmée par la vie avant même d'avoir vu le jour. C'est entièrement de sa faute. Si elle n'avait pas reçu ce sortilège, si elle était restée sagement chez elle comme n'importe quelle femme enceinte dotée de bon sens... Maximilian avait raison, elle n'est qu'une gamine stupide et irresponsable. Elle vivra, pourtant, cette petite créature qui fait bondir son cœur. A-t-elle seulement voulu être mère ? Trop jeune, souffle-t-on dans son dos, et Nerys sait bien qu'ils ont raison. Mais que ceux qui croient pouvoir la séparer d'Althea aillent brûler en enfer.


The other side of the mirror

Un chat, c'est si facile à attraper. Même quand on a que huit ans. Avec de la volonté et de l'adresse, il ne faut que quelques minutes. Le petit couteau déchire les chaires avec difficulté. Il n'est pas vraiment fait pour, elle l'a volé dans la cuisine il y a deux ans et il n'a pas été affûté depuis. Il la griffe, bien sûr, mais rapidement ses miaulements aigus se taisent. Elle n'a pas encore la patience de supporter ce bruit, il faut que ce soit rapide et efficace. Les draps en dessous se gorgent rapidement de sang, une large fleur se dessinant sur le lit d'Ariadne. Elle irait discrètement se laver les mains dans la fontaine, et à nouveau cacher le couteau dans le faux-plancher de son placard. Elle fixe encore le spectacle quelques instants, les yeux écarquillés. Jusqu'à présent, elle n'avait tué que de très petites créatures. Tout ce rouge, en bien plus grande quantité qu'elle n'en a l'habitude... Ariadne comprendrait le message, ou peut-être pas, ça n'a pas d'importance en vérité. Tout ce qu'elle veut, c'est entendre son cri surpris. Dans l'idéal, apercevoir sa mine dégoûtée.
Si elle pouvait directement planter le couteau dans la jambe de sa demi-sœur, elle l'aurait fait depuis longtemps. Mais Ariadne est plus grande et plus forte, aussi son instinct lui souffle de ne pas dépasser certaines limites - d'autant que Père serait sûrement mécontent. Certes, il est rarement satisfait de ses cadets. Mais découvrir que les deux fratries se livrent une guerre sans merci n'arrangerait pas son humeur.
Avant de quitter la chambre d'Ariadne, elle essuie soigneusement ses doigts sur l'oreiller.

◈◈◈

Nerys doit se venger de cette imbécile qui a osé l'attaquer l'autre jour. Cette fois, elle la prendrait par surprise, elle lui ferait subir bien pire que des insultes et des coups. Elle attend au coin du couloir que sa silhouette apparaisse. Les cordes qui jaillissent de sa baguette s'enroulent autour de la silhouette de l'adolescente, et très vite elle s'effondre au sol. Un second sortilège la réduit au silence ; ses cris risqueraient d'ameuter les professeurs ou d'autres élèves.
« Tu fais moins la maligne, mh ? »
Le visage de l'autre se tord de colère, ses lèvres cherchant en vain à cracher des mots. Nerys prend son temps pour la retourner sur le dos et s’asseoir à califourchon sur elle, la mine satisfaite. Oh, l'idiote a cru qu'elle pourrait rester impunie.
La haine pour celle-ci a des racines bien particulières... auxquelles Nerys tente de ne pas penser, mais en croisant son regard, elle se fait emporter par une vague d'images. Ce jour maudit où les choses lui ont échappé. Plus jamais. Plus jamais leurs lippes qui se cherchent, leurs mains qui s'aventurent. Folie contre-nature, tentation abjecte qu'elle suspecte d'avoir été causée par de l'amortentia. Forcément.
Elle sort de sa poche une petite fiole et saisit la mâchoire de l'adolescente pour mieux lui faire ouvrir la bouche. Le liquide, à l'odeur immonde, se vide au fond de sa gorge malgré ses haut-le-cœur. Bientôt, la sotte serait terriblement malade - plusieurs jours, peut-être même des semaines. Elle manquerait les cours, voir même des examens, et se retrouverait cantonnée à l'infirmerie. Une punition bien douce, comparée à ce que Nerys a pu infliger à d'autres.
« J'espère que tu n'as rien dit à personne. Si j’apprends que tu as parlé, ce sera du poison que je te ferai avaler, la prochaine fois. »
En se relevant, elle tâche d'ignorer les larmes qui ont coulé sur les joues de sa victime - cette traînée le mérite, après tout.

◈◈◈

Une foutue sang-pure française. Un peu plus âgée qu'elle, un peu mieux placée bien qu'elle ne soit pas chez elle en Angleterre. Une foutue concurrente. Comment s'en débarrasser ? Elle a longtemps réfléchi, calculé, observé. Clairement, Maximilian sait que la française est le choix le plus judicieux. Le seul moyen est donc de la faire disparaître. Elle n'a jamais tué autre chose que des créatures magiques. Un loup-garou fut sa plus grosse cible. Tuer une sang-pure, c'est une toute autre histoire, qui demande beaucoup plus de précautions.
L'attirer loin de chez elle est facile. Le faux rendez-vous amoureux, prétendument envoyé par Maximilian, fait l'affaire. La lumière verte jaillit de sa baguette avec aisance, la détermination empêchant ses doigts de trembler. Détruire le corps est l'étape la plus simple. Au final, elle regrette presque d'être allée si vite. Elle aurait pu prendre son temps, lui tirer quelques informations juteuses avant d'en finir. Qu'importe, ce qui est fait, est fait.
Tout pour cette place qu'elle envie, tout pour ce pouvoir qui l'attire comme du miel.

◈◈◈

Un autre meurtre, pour d'autres raisons. Maximilian. Elle n'aurait jamais cru prendre cette décision un jour. Nerys ne l'a jamais aimé, bien qu'elle ait parfois espéré tomber amoureuse. Sentir son coeur se réchauffer entre les bras aimants de cet homme-là. Au lieu de cela, un an d'épreuves, de haine, d'incompréhension. Sa fierté écrasée. Son orgueil piétiné, jeté aux lions.
Lindsay fut le rappel salvateur. Coupée du monde, perdue, elle se pensait obligée de continuer ainsi mais avait tord. Enfant aveuglée, ayant oublié sa propre force.
Comment échapper à la justice magique ? En tuant autrement que par la magie, ou le poison.
Elle ne compte pas les coups, Nerys. Le petit couteau a vieilli depuis la première fois qu'elle s'en est servie, mais il est désormais parfaitement affûté. Cette fois, elle prend son temps, sous le regard satisfait de Lindsay. Il n'y a pas que l'efficacité qui compte, mais aussi la douleur qui se dessine sur le visage de Maximilian. Tout ce sang qui ruisselle entre eux, sur elle, tâchant sa malheureuse robe. Il s'accroche à elle pour ne pas tomber et elle continue, inlassablement, d'enfoncer l'acier dans son ventre. Le souffle court, la rancœur se déverse, encore et encore. Puisse-t-il souffrir jusque dans la mort.

◈◈◈

L'enfant est muette. Honte qui lui broie le ventre, lui soulève le cœur. L'enfant est faiblarde et muette, incapable de survivre à ses premiers jours sans assistance magique. Au début, la honte est tout ce qu'elle ressent, plus que l'amour ou que la peur de la perdre. Quand on la lui tend au second jour, elle la refuse. Elle n'arrive pas à poser les yeux sur le bambin. Elle a encore une fois échoué. Peut-être devrait-elle effacer cette erreur, poser un coussin sur la bouche de l'enfant et mettre un terme à la vie misérable qui l'attend...
Althea. Ce n'est plus juste « l'enfant » désormais, et elle n'y parvient pas. Sa faiblesse l'emporte. Althea ne pleure pas, ni ne crie ; elle ne pourrait pas même si elle le voulait, et Nerys comprend vite que ce sont ses yeux qui lui parlent - ses grands yeux verts comme ceux de sa mère. Elle mérite une chance, l'enfant muette.

◈◈◈

Nerys n'a repris son poste au Ministère qu'il y a deux mois. Dans le nouveau manoir qu'elle partage avec Lindsay, il y a déjà une pièce secrète. Sa pièce. C'est qu'elle n'aime guère partager ce pan de sa vie, même avec son jumeau. En deux mois, cinq prises y sont entrés, et presque toutes sont ressortis les pieds devant. Il n'y en a qu'un qu'elle garde, pour des « observations ». La résistance physique à la torture des créatures magiques, leur résilience psychologique ; autant de paramètres qu'elle note avec minutie dans son carnet d'études. Malheureusement, quand l'alchimie s'invite dans son laboratoire, le sujet ne survit pas plus de deux jours.
Son projet le plus fou, elle le garde plus secret encore que ses petites occupations, qui elles sont connues de Lindsay. Créer un inferius. À son âge, c'est folie de s'imaginer qu'elle en est capable, pourtant la Slughorn s'acharne, laissant une traînée de cadavres - surtout des moldus - derrière ses tentatives. D'une manière ou d'une autre, elle parviendra à briser les secrets de cette magie noire qui lui échappe.

You and I, we are like two sides of the same coin

Rien n'est plus rassurant que les bras de son jumeau. Au delà des liens du sang, elle sait qu'il ne l'abandonnera jamais. Pourtant, Merlin sait tout ce qu'elle a pu faire pour s'assurer de ne pas le perdre. S'il savait le nombre de fois où elle a chassé ses amis, et toutes les filles qui ont pu s'intéresser à lui. Le nombre de menaces qu'elle a proféré.
Il lui appartient, Lindsay. Elle s'est éloignée, emportée par un mariage semblable à une tempête, mais à présent elle ne quittera plus son coté - quoi qu'il arrive, et au diable les rumeurs qui courent sur leur relation.
Car rien ne vaudra jamais la vision de son jumeau endormi devant la cheminée, tenant Althea contre lui. Les deux êtres pour lesquels elle ferait encore le pire, autant de fois que nécessaire, et à n'importe quel prix.


_________________


Sticks and Stones
MAY BUILD A THRONE
BUT YOU'LL BE UP THERE ALL ALONE



Dernière édition par Nerys Slughorn le Jeu 22 Mar - 2:16, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t899-unrepentant-nerys
Anonymous


Invité
Invité


Unrepentant (Nerys) Empty
Message
Sujet: Re: Unrepentant (Nerys)   Mer 21 Mar - 0:51

PREUMS
J'édite plus tard mais luv ya babe Unrepentant (Nerys) 926410979 Unrepentant (Nerys) 926410979 Unrepentant (Nerys) 926410979
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous


Invité
Invité


Unrepentant (Nerys) Empty
Message
Sujet: Re: Unrepentant (Nerys)   Mer 21 Mar - 1:01

(re)bienvenue parmi nous ! Unrepentant (Nerys) 2976721377
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 184
Gallions : 12
Avatar : Rose Leslie
Unrepentant (Nerys) Tumblr_inline_od2k7gijGI1rifr4k_250
Âge : 27 ans
Sang : Pur
Profession : Membre à part entière du commerce familial, elle taille à la perfection la pointe des plumes Weasley. Mais sous le masque, elle est Tueuse à Gages, de ceux qui ne laissent aucune trace et n'ont nul besoin d'être présent au moment du décès pour être certain que le plan a été une réussite.
Situation civile : Papillon, elle semble voleter de riche célibataire en riche célibataire. Coeur blessé se cachant en réalité, elle n'espère ni pardon, ni guérison, ni rédemption.
Allégeance : Ordre du Phénix. Jusqu'au bout.
Particularité : Mélange quelques gouttes d'Amortentia à son parfum.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Ruby Weasley



Ruby Weasley
confringo - sorcier
confringo - sorcier


Unrepentant (Nerys) Empty
Message
Sujet: Re: Unrepentant (Nerys)   Mer 21 Mar - 7:37

Une cousine Mangemort ! ça va chier ! Welcome again, il nous FAUDRA un lien avec ce compte Unrepentant (Nerys) 1339949078 Unrepentant (Nerys) 3660909184

_________________
how to be a heartbreaker
Baby I'm preying on you tonight. ▬ Hunt you down eat you alive + italic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t130-baby-i-m-preying-on-you
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin
Unrepentant (Nerys) Tumblr_p7hu4xFJzm1ug9vaqo8_400
Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Maebh Rosier



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


Unrepentant (Nerys) Empty
Message
Sujet: Re: Unrepentant (Nerys)   Mer 21 Mar - 9:16

Ce compte Unrepentant (Nerys) 2976721377 Hâte d'en lire la fiche et de trouver des liens Unrepentant (Nerys) 2152018307

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit
Messages : 1183
Gallions : 453
Avatar : Iwan Rheon.
Unrepentant (Nerys) 1hIAtDkn_o
Âge : 28 ANS, qu'il vit, 3 ans qu'il survit. Ses jours sont limités, et il s'assure de ne pas perdre le compte. (24.03.1968)
Sang : PUR, il ne pourrait en être autrement. C'est la pureté qui se doit de reigner, la pureté qui se doit de vaincre.
Profession : BRISEUR DE SORTS, perdu au sein du commerce familial, il se laisse porter par le danger, par les découvertes, par la magie. BOURREAU, on se rend utile, on aide le Seigneur, on part à la recherche de nouveaux moyen de tuer, souriant.
Situation civile : FIANCÉ, promis à sa meilleure amie, promis à celle qui lui a sauvé la vie. Relation silencieusement ouverte, relation silencieusement libre. Ils vont aimer autrui avant de revenir s'aimer l'un l'autre.
Allégeance : VOLDEMORT, le grand. Et pourtant, le serpent marqué doute. Il doute parce que le Lord ne veut plus de lui. Il doute parce qu'autrui s'est appliqué à laisser des doutres naître au sein de l'esprit brisé. Il doute parce qu'il est presque AVERY.
Particularité : SÉROPOSITIF, il sait que la mort l'attend, patiente.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Adrastos Lestrange



Adrastos Lestrange
for blood destroys life
for blood destroys life


Unrepentant (Nerys) Empty
Message
Sujet: Re: Unrepentant (Nerys)   Mer 21 Mar - 11:01

Unrepentant (Nerys) 2803104752 Unrepentant (Nerys) 2803104752 Unrepentant (Nerys) 2803104752
(promis je me bouge les fesses oui oui Unrepentant (Nerys) 3730965717)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t56-adrastos#146
Anonymous


Invité
Invité


Unrepentant (Nerys) Empty
Message
Sujet: Re: Unrepentant (Nerys)   Mer 21 Mar - 12:55

*reste scotché à la fiche* C'est MA MIENNE !! (même si je sais pas trop ce qu'il se passe ici Unrepentant (Nerys) 624132449 ). Courage pour ta fichounette, on va se faire des trucs Unrepentant (Nerys) 3104475824
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1183
Gallions : 453
Avatar : Iwan Rheon.
Unrepentant (Nerys) 1hIAtDkn_o
Âge : 28 ANS, qu'il vit, 3 ans qu'il survit. Ses jours sont limités, et il s'assure de ne pas perdre le compte. (24.03.1968)
Sang : PUR, il ne pourrait en être autrement. C'est la pureté qui se doit de reigner, la pureté qui se doit de vaincre.
Profession : BRISEUR DE SORTS, perdu au sein du commerce familial, il se laisse porter par le danger, par les découvertes, par la magie. BOURREAU, on se rend utile, on aide le Seigneur, on part à la recherche de nouveaux moyen de tuer, souriant.
Situation civile : FIANCÉ, promis à sa meilleure amie, promis à celle qui lui a sauvé la vie. Relation silencieusement ouverte, relation silencieusement libre. Ils vont aimer autrui avant de revenir s'aimer l'un l'autre.
Allégeance : VOLDEMORT, le grand. Et pourtant, le serpent marqué doute. Il doute parce que le Lord ne veut plus de lui. Il doute parce qu'autrui s'est appliqué à laisser des doutres naître au sein de l'esprit brisé. Il doute parce qu'il est presque AVERY.
Particularité : SÉROPOSITIF, il sait que la mort l'attend, patiente.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Adrastos Lestrange



Adrastos Lestrange
for blood destroys life
for blood destroys life


Unrepentant (Nerys) Empty
Message
Sujet: Re: Unrepentant (Nerys)   Jeu 22 Mar - 10:42

Félicitations !
Bienvenu.e sur CM !


Ce qu'on a pensé de ta fiche
Une fiche éclair, ah oué Unrepentant (Nerys) 3637143057
Ca vaut le coup en vrai, c'est une fiche fort belle que tu nous a donné ici Unrepentant (Nerys) 1220396321

Contente devoir que c'est un personnage qui t'inspire, et puis je me tarde de pouvoir faire du drama Unrepentant (Nerys) 2976721377

Rebienvenue ici ma belle Unrepentant (Nerys) 4165854198
Et maintenant ?
Maintenant que ton personnage est officiellement validé, il ne te reste plus que quelques petites étapes avant de pouvoir commencer le jeu sur le forum ! Tout d'abord, il faut venir recenser ton personnage dans les registres (+). Tu peux également ensuite créer ta fiche de liens afin de pouvoir trouver toutes sortes de relations toutes plus dingues les unes que les autres à ton personnage (+).

Une fois que tu commence à RP, n'oublie pas recenser ton premier RP de chaque mois (+). Au fil de ton temps sur le forum, n'oublie pas de garder en tête le système de gallions (+) qui te permettra d'obtenir des récompenses et d'offrir un avantage à ton camp.

Si tu fondes l'une des familles de sang-purs libres à la création il est obligatoire de créer ta fiche de famille (+). Tu peux également le faire si tu désires fonder ta propre famille de sang-mêlé, mais cette étape n'est obligatoire que dans le cas des 5 familles de sang-pur dont l'histoire est laissée libre.

Quelques petites étapes toutes simples donc ! Et la dernière, la plus importante de toutes : HAVE FUN.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t56-adrastos#146



Contenu sponsorisé


Unrepentant (Nerys) Empty
Message
Sujet: Re: Unrepentant (Nerys)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Unrepentant (Nerys)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CISTEM APERIO :: Fiches terminées-
Sauter vers: