daily prophet

La Coupe de Quidditch britanique touche à sa fin. Les Hollyhead Harpies sortent vainqueurs du tournoi et la fête bat son plein. La rebellion, elle, murmure (+).
Les tensions montent alors qu'un nouveau revenant est enfermé à Azkaban pour le meurtre "accidentel" de sa fiancée.
Teatime with the Queen : Buckinghamshire est voté le county préféré des sorciers immigrants.



 


Partagez | 
 

 M - TOM HARDY - I'd leave it all.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 179
Gallions : 72
Avatar : Eiza Gonzalez

Âge : 32 ANS, nombreuses sont les années qui se sont perdues. La trentaine à l’âme, la soixantaine au fond du cœur, la mort a changé la donne. (30.04.1928)
Sang : NÉ MOLDUE, la sang de bourbe se prétend sang souillé avec un sourire joueur. Ses origines découvertes signeront la fin de la vie comme elle la connait.
Profession : ESCORT, c’est au bras de sorciers influents que la beauté se pavane, le sourire aux lèvres, le jeu au fond du cœur. Mensonge au sein du monde, mensonge au sein des lits. L’oiseau est un ESPION au sein des serpents.
Situation civile : Le cœur n’a jamais eu le temps d’aimer, alors la femme est SEULE au milieu du monde. Elle s’en moque, elle qui n’y a jamais cru.
Allégeance : PHOENIX au fond de l’âme, on se prétend reptile le temps d’un sourire. Mais c’est un être rebelle qui ment, un être rebelle qui attend.
Particularité : REVENANTE, c’est la mort que l’âme connait plus que tout. Cette mort vide qui a fait disparaitre la foi.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Isabel Álvarez
the ghosts that we knew
the ghosts that we knew


Message
Sujet: M - TOM HARDY - I'd leave it all.   Jeu 15 Mar - 0:45

Basile Rackharrow
je ressemble à Tom Hardy
Nom : Rackharrow que l'on murmure. Rackharrow que l'on méprise. (fiche de famille)

Prénom : Basile, le roi parrait-il. Basile, celui que le monde ignore.

Date et lieu de naissance : 40 ans, date au choix, on est né à St Mangouste.

Nature du sang : mêlé, on se fiche bien de ce que d'autres considèrent un liquide souillé.

Profession : inventeur, on travaille pour autrui dans l'espoir d'aider le monde. Gardien, on emporte loin du régime ceux qui en ont peur.

Statut matrimonial : marié, dit-on, mais l'amour s'est fané. Marié, dit-on, mais la passion n'est plus. Marié, dit-on, mais cela fait quelques années qu'on en cherche la fin.

Ancienne maison/école : Pouffsouffle, au diable les moqueries que l'on connait par coeur.

Avatar : Tom Hardy (négociable, cf précisions)

Particularité : tatoué, le pouce droit porte l'insigne du ministère, signe que l'on a été enfermé. Impossible de le cacher. Impossible de prétendre autrement. On tente de le dissimuler au sein d'autres. Mais tous le voient. Mais tous le savent.

Caractère : On pourrait le considérer comme un lâche, Basile, et c’est ainsi que beaucoup le décrivent. Parce qu’il a peur, parce que la est son ressenti principal. Il a toujours tout fait pour s’en échapper, pour tenir tête au monde. Si rien n’a changé, ce n’est pas pour cela qu’il ne s’y applique pas encore. Il aime, Basile, de ton son corps. Un homme trop bon, peut-être trop pur, perdu au milieu d’un monde de brutes. Et pourtant. Pourtant il y a de ces choses pour lesquelles il se dresse. Se famille, con clan, son monde, son nom. Voilà ce en quoi il croit. Lui et son esprit créatif qui ne cesse de rêver d’un monde meilleur dans lequel il pourra vivre sa propre vie. Mais le monde est différent. Mais il n’est pas assez fort pour résister aux serpents. Oiseau déplumé, voilà ce qu’il est.

Allégeance : ordre du phoenix, on se découvre un mépris pour les idées reptiliennes.

Crédits : lux aeterna (avatar Tom, Eiza, & Emmy)


Cette baguette jure solennellement de faire usage de
Lumos

Informations générales
chronologie:
 

+ Les années séparent les frères Rackharrow avec un rire joueur. Declan et Basile, main dans la main, Cyrus en arrière-plan. C'est ainsi qu'ils ont grandi, c'est ainsi qu'ils vivent. Et cela leur convient. Ils se protègent, ils s'aiment, voilà tout. Rien ne peut les séparer. Rien sauf la sentence qui s'est écrasée sur l'ainé : meurtre. Azkaban. Cyrus le pense fautif. Basile sait qu'il n'aurait jamais pu. Les cœurs sont brisés. Il a peur, Basile. C'est cette peur qui le pousse dans un métier dangereux. C'est cette peur qui fait qu'il se doit désormais de travailler dans un sous-sol aux côtés d'autres sorciers que l'on pense incapables. Personne d'autre ne veut de lui. Pas avec son histoire.

+ Tous font des erreurs, au moins une fois au sein de leur vie. Basile en a fait plusieurs. Au lieu de prendre un poste sur le chemin de traverse, il s'est laissé prendre par les noirs filets des Selwyns. On lui a promis une gloire qui, il en a été certain, aurait rendu Declan fier. Vendeur tout d'abord, il a fini protecteur d'un produit qui ne se doit pas d'être. La peur aux tripes, il a fini par se faire piéger, il a fini devant le tribunal. Cinq ans loin du monde, ainsi est le verdict. Perdu au sein des cachots du ministère, menacé de rejoindre son frère à Azkaban à chaque faux pas. Enfin, il est devenu la vermine que tous voyaient.

+ Il a aimé Dakota, Basile, de tout son cœur. Il l'a tellement aime qu'il l'a épousée, qu'une fille est née de leur amour. Mais les temps ont changés. Les années ont peut-être suffit. Ou bien est-ce le fait qu'elle ait choisi de rejoindre Voldemort, pour sa propre survie ? Il ne saurait poser un jour précis, le sorcier, mais il sait que cela fait bien longtemps que leur histoire touche à sa fin. Pourquoi ne pas la quitter ? Parce qu'elle l'a attendu ces cinq années durant. Parce qu'il ne peut pas se résoudre à laisser sa fille souffrir. Winifred est la perle de ses yeux. C'est pour elle qu'il se bat, c'est pour elle qu'il vit. C'est elle qu'il aime plus que tout, et c'est ainsi qu'elle le voit également.

+ Ce n'est pas le combat qu'il préfère, Basile, loin de là. Il a toujours eu peur de la violence, peur de la mort, peur de ces choses qui en fascinent certains. Il n'a rejoint la rébellion que parce qu'il s'y est perdu par hasard. Il n'est devenu gardien qu'en raison d'une guerrière étrangère qui le pousse à vouloir en faire plus. Mais cela ne change pas le fond de son cœur. Récemment, alors qu'il a été témoin d'une attaque de l'ordre, des mangemorts l'ont questionné. Il aurait dû dire qu'il n'a rien vu. Il aurait dû. Mais les menaces l'ont terrifié. Alors il a parlé. Alors il a envoyé l'un des siens à Azkaban. Secret qu'il garde pour lui, tandis que les cauchemars régissent ses nuits. Et si on l'apprenait ?

Isabel Álvarez ☞ renaissance
Lorsque le monde le voit, tous l’identifient comme un criminel. Marqué ainsi, il ne peut en être autrement.

Et pourtant.

Pourtant, lorsqu’Isabel l’a observé pour la première fois, elle n’en a rien dit. Elle n’en savait rien, l’étrangère, la revenante. Mais l’ignorance est passée pour de l’acceptante. Elle est venue chercher l’une de ses inventions. Elle à la beauté sophistiquée a rejoint le monde sous-terrain de son employeur. Sans magie, les designs a la base moldue ne l’ont pas dérangée. Il y avait quelque chose dans le fond de son regard qui a attiré l’attention de Basile. Quelque chose qui a fait qu’il a commencé à attendre patiemment son retard.

Les mois ont passés, ils se sont rapprochés. La peur qui occupe le cœur de Basile interpelle Isabel. La force qui occupe le cœur d’Isabel interpelle Basile. Deux opposés qui ne peuvent s’empêcher de s’attirer. Il a fini par lui parler de ses années derrière des barreaux. Elle n’a pas demandé de détails. Elle s’en moque. Elle a fini par avouer que son passé est violent. Il n’a pas demandé de détails. Il s’en moque.

C’est elle qui l’a inspiré à rejoindre la rébellion. C’est elle qui l’a poussé à vouloir protéger autrui. Elle, la guerrière à l’extérieur fragile. Elle qui est tout ce qu’il aimerait être. Elle qui est si différente de Dakota. Elle dont il ne peut plus se passer désormais. Les mots ne sont pas avoués. Parce que Basile est marié. Parce qu'Isabel n'est pas du genre. Et pourtant. Pourtant ils continuent de chercher la compagnie l'un de l'autre. Pourtant c'est vers l'autre qu'ils se dirigent dans les moments difficiles. Pourtant ce sont leurs cœurs qui battent à l'unisson.

Pansy Rackharrow ☞ souvenirs
Basile et Pansy ont pour ainsi dire grandi ensemble : entre la nièce et l'oncle il n'y a que sept ans. Sept ans qui semblaient autrefois joueurs et qui ont aujourd'hui des allures d'éternité. Le procès de Declan et Pansy a définitivement creusé un fossé entre les deux Rackharrow. Car si Basile est certain de l'innocence de Declan, il n'est pas persuadé de celle de Pansy. Oh, il ne dira jamais rien. Par respect pour le choix de Declan de prendre le blâme pour sa fille. Mais Basile ne peut s'empêcher d'en vouloir à la serveuse : sans son péché originel, ils n'en seraient pas là.

Et comme si ce n'était pas assez, comme si tout ça ne suffisait pas, l'emprisonnement de Declan n'a fait que creuser leurs différences. Pansy, à son tour, lui en veut. Elle qui se bat depuis des années pour réhabiliter leur nom, pour réparer ses erreurs, a vu tout se briser une nouvelle dois du jour au lendemain par sa faute.

Le temps passe et semble emmener les deux Rackharrow dans des directions diamétralement opposées. Pansy du côté du Régime, déterminée à se battre pour une marque mortifère et Basile, du côté de la rébellion. Mais Pansy reste la petite fille avec qui il jouait aux yeux de Basile et toutes les disputes au monde ne changeront jamais ce fait très clair : Basile ne pourra jamais lui faire de mal volontairement. Parce qu'ils se sont un jour adorés. Parce qu'il ne peut pas faire ça à Declan.

Le mot de la fin


Si vous êtes arrivés jusque-là c’est que le scenario vous intéresse, et je vous aime déjà trop rien que pour ça !  
J’aurais quelques petites précisions pour vous à propos du personnage

Le nom de famille n’est pas négociable, c’est vraiment important qu’il fasse partie des Rackharrow. N’hésitez pas à faire un tout sur la fiche de famille pour en apprendre plus à leur sujet. Le prénom est négociable en revanche, donc si vous n’aimez pas Basile, libre à vous de le changer !  
L’avatar est également négociable ! Je dois avouer être soooo in love avec Tom Hardy (parce que obviously ), mais s’il ne vous convient pas, vous pouvez choisir quelqu’un d’autre ! Je demanderais juste qu’il ait cet air un peu rugueux qu’a Tom, et de respecter la règles du forum quant aux 6 ans de différences max avec le personnage.
Pour ce qui est de son histoire, tout ce qui n’est pas précisé dans le scénario est libre à l’invention ! Pareil pour les détails de ses relations avec sa femme et sa fille, du moment que les idées de base sont maintenues, libre à vous d’en faire ce dont vous avez envie ! Au niveau du lien avec Isabel, je le vois comme end game. Avec les bumps on the way, bien entendu. Pour ce qui est de détails et particulièrement de l’évolution de son mariage etc, on pourra en discuter ensemble sans soucis !  

Bref, trop de love xoxo je vous attends

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t418-isabel-fighting-for-ano
 
M - TOM HARDY - I'd leave it all.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leave the pain behind and let your life be your own again ♥ THYBALT & HEIDI
» 02. You can leave your hat on
» the life may leave my lungs but my heart will stay with you (azazel)
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested
» PEOPLE ALWAYS LEAVE (15/03 14h55)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CISTEM APERIO ::  :: Sorciers recherchés-
Sauter vers: