daily prophet

La Coupe de Quidditch britanique touche à sa fin. Les Hollyhead Harpies sortent vainqueurs du tournoi et la fête bat son plein. La rebellion, elle, murmure (+).
Les tensions montent alors qu'un nouveau revenant est enfermé à Azkaban pour le meurtre "accidentel" de sa fiancée.
Teatime with the Queen : Buckinghamshire est voté le county préféré des sorciers immigrants.



 


Partagez | 
 

 PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 29
Gallions : 45
Avatar : Adrien Sahores

Âge : Le pluvieux onze juillet 1970 à St Mangouste. Si tu es seulement le troisième enfant, tu demeures le seul fils. L'épigone misérable d'Oreste, mais l'unique protecteur de la lignée. Priam, tu hérites de l'amour aveugle d'une mère. Prédilection incertaine dont tu profites allègrement.
Sang : Pur, il est impossible de trouver le moindre goût âcre à cet ichor. Aucune alchimie étrange n'est venue troubler ce sang aqueux si précieux à leurs yeux. Pas la moindre inflammation, aucune honte. L'eau saline demeure d'une douceur parfaite presque écœurante aux regards envieux. Sous tes lèvres parme coule ce cruor immaculé, et Priam, tu n'oublies jamais cette suprématie. Cet héritage.
Profession : Acheteur, tu offres des cocktails sublimes dans les fioles les plus superbes. Tentateur, aucune bouche lépreuse n'est épargnée par tes infernales potions. Tu ne laisseras filer aucuns ingrédients ni même d'objets ensorcelés. Symbole des Rosier, votre entreprise repose sur des négociations ardues et une recherche incessante pour satisfaire le moindre caprice même s'il doit être interdit. Découvreur de péchés, tu touches à l'exaltante satisfaction du plaisir coupable.
Situation civile : Ariadne, même un orage ne t'aurais pas autant détruit qu'elle. Tu as découvert cette amour très tôt, un jour heureux. Elle était là, dans ton coeur et partout dans ton corps. Tu la sentais vivre, comme si elle effaçait toute trace de l'existence. Lentement, tu devenais elle. L'attente placide s'infiltrait dans tes veines. Ensuite. L'immensité de la solitude, l'absence sourde de l'ombre refusant de devenir lumière. Cependant, rien ne saura flétrir ton coeur désespéré... Songe-t-elle à ton triste amour ? Peu importe, tant que ton coeur battra, que ton souffle se saccadera et que ta poitrine frémira... Toujours il lui dira de te rejoindre.
Allégeance : Le Maître. Ta voix se termine là où commence la sienne, comme si elles se rejoignaient pour établir un monde meilleur. Pour offrir la gloire familiale. Lentement, vous disparaîssiez et une peur palpable faisait frissonner vos peaux... Erreur. Voldemort a brisé ce silence affreux afin de rétablir la noblesse de votre sang. N'est-il pas la forme de bonté la plus pure ? Tu as sans doute manquer d'une certaine motivation pendant une longue période Priam, néanmoins depuis la mort de Maebh... Tu as su te montrer digne. Plus rien ne pourras faire vaciller ta loyauté envers votre bienfaiteur. Mécène de votre nectar vicié, tu portes sa marque dans le creux de ta peau.
Particularité : Aucune particularité, et ce même malgré tes efforts. Tu as tenté pendant longtemps d'accéder au prestige de la métamorphose. Animagus. Jolie étiquette de puissance que tu as cependant abandonnée. Ne serait-il pas trop effrayant de voir incarner notre nature la plus profonde en une forme si ... Bestiale ?

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Priam Rosier
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Mer 7 Mar - 23:48

Priam Rosier

Do i wanna know ?

Nom : Rosier, écume affame bouillonnant dangereusement à la surface même de l'élite. Brûlante et suant les moindres poisons. C'est un nouveau soleil rougeoyant bien au-dessus de la pourriture ambiante. La soif incommensurable de murmures, encore et encore. Toujours plus. Les mouches bourdonnent autour de cette carcasse superbe, l'admiration et la crainte s'épanouissant dans les entrailles de ce ventre putride. L'appétit vorace de la famille n'a aucune limite, l'illégalité se mêlant aux cadavres sur les lignes moites de l'Histoire du Lord.

Prénom :  Priam, l'homme du choix. L'insoumission de la liberté. Incarnation du désir primaire d'une postérité. Tu étais tout simplement temporaire, cette idée aurait pu faire frémir tant d'ombre mais ta lumière première éloigne bien des nuages. Tu frémis d'une existence si précieuse. Érèbe, surgit du Chaos profond de la féminité. Quelle audace d'être un homme sans responsabilité dans ce patriarcat impuissant. Les ténèbres s'engouffrent sans abysse en toi alors que tes yeux n'ont de tendresse que pour la maternité.

Date et lieu de naissance :Le pluvieux onze juillet 1970 à St Mangouste. Si tu es seulement le troisième enfant, tu demeures le seul fils. L'épigone misérable d'Oreste, mais l'unique protecteur de la lignée. Priam, tu hérites de l'amour aveugle d'une mère. Prédilection incertaine dont tu profites allègrement.

Nature du sang : Pur, il est impossible de trouver le moindre goût âcre à cet ichor. Aucune alchimie étrange n'est venue troubler ce sang aqueux si précieux à leurs yeux. Pas la moindre inflammation, aucune honte. L'eau saline demeure d'une douceur parfaite presque écœurante aux regards envieux. Sous tes lèvres parme coule ce cruor immaculé, et Priam, tu n'oublies jamais cette suprématie. Cet héritage.

Statut civil : Ariadne, même un orage ne t'aurais pas autant détruit qu'elle. Tu as découvert cette amour très tôt, un jour heureux. Elle était là, dans ton coeur et partout dans ton corps. Tu la sentais vivre, comme si elle effaçait toute trace de l'existence. Lentement, tu devenais elle. L'attente placide s'infiltrait dans tes veines. Ensuite. L'immensité de la solitude, l'absence sourde de l'ombre refusant de devenir lumière. Cependant, rien ne saura flétrir ton coeur désespéré... Songe-t-elle à ton triste amour ? Peu importe, tant que ton coeur battra, que ton souffle se saccadera et que ta poitrine frémira... Toujours il lui dira de te rejoindre.

Profession : Acheteur, tu offres des cocktails sublimes dans les fioles les plus superbes. Tentateur, aucune bouche lépreuse n'est épargnée par tes infernales potions. Tu ne laisseras filer aucuns ingrédients ni même d'objets ensorcelés. Symbole des Rosier, votre entreprise repose sur des négociations ardues et une recherche incessante pour satisfaire le moindre caprice même s'il doit être interdit. Découvreur de péchés, tu touches à l'exaltante satisfaction du plaisir coupable.

Particularité : Aucune particularité, et ce même malgré tes efforts. Tu as tenté pendant longtemps d'accéder au prestige de la métamorphose. Animagus. Jolie étiquette de puissance que tu as cependant abandonnée. Ne serait-il pas trop effrayant de voir incarner notre nature la plus profonde en une forme si ... Bestiale ?

Ancienne maison/école : Serpentard, il n'y a aucune limite à la puissance lorsque la ruse se fait amie. Aucune autre alternative n'était tolérable. Invincible près des tiens, aucune force ne pouvant effleurer votre domination. Tu as souhaité avec tant de détermination rejoindre ta soeur sur ces bancs que le Choixpeau n'a eu d'autres choix que d'accéder à ta demande.

Patronus :Autrefois, Fléreur. Clairvoyance même d'une futilité passée, l'étincelle d'obscurité s'éteignant en un nuage vétille. La fidélité ayant rendu inconsistante cette poussière de magie. A force d'allégeance, il n'est devenu que cendre. Désormais, seule une chimère d'émanation étrange s'échappe. De la fumée. Rien de plus.

Epouvantard :Ariadne, peut-on jamais savoir où commence et quand se termine son indifférence ? Tu es fou de passion, néanmoins elle se moque de ton pauvre amour. Quelle peur affreuse que cette misérable vie que tu portes dans ta poitrine. Tu aimerais tant fixer ton éternel demeure en un dernier regard, cependant sa lointaine froideur déchire ton coeur. Il n'y a pas pire crainte que de voir tes amours mortes qui n'en finissent jamais de mourir. Priam, tu as beau t'abandonner à d'autres, la promesse d'un baiser légitime te rappelle à son souvenir. Devant son indifférence, tu as envie de te fondre dans la nuit... Malheureusement, ta peur la plus cruelle est ton amour même.

Baguette Magique : Faîte d'Aubépine, essence même d'une contradiction profonde. Rien n'appartenant à l'ordre du charnel, du passionnel ou du désir ne peut se fondre à l'Amour. Il n'y a de place que pour ce vif sentiment possessif qui s'accroche. Plutôt rigide et fine, symbole même d'une rigueur et d'une détermination rare dans l'élégance. Excellence même d'une délicatesse maléfique ou d'une dureté salvatrice. Loin de l'élan sensible qui saisit Priam, l'épine de monstre du fleuve Blanc habitant au sein de ces trente-trois centimètres produit une magie puissante bien que raffinée qui bat à ses moindres ardeurs.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Crucio

Questions générales

Que pensez vous des revenants ? Maebh. Il y a tellement de choses inquiétantes, l'immensité de l'inconnu qui nous entoure, dans le mutisme de notre douleur. Priam, il s'agit déjà de ne plus être toi, c'est devenir quelqu'un d'autre, ou autre chose. C'est finalement se taire et se découvrir dans ces pupilles vides. Tu t'abandonnes à la perte... Maebh. Les Revenants. Quelle miracle plus précieux que les retrouvailles ? Peu importe la déchirure du voile, il n'y a pas plus grande chance que de retrouver sa soeur. La mort a été vaincue pour te ramener ce fantôme du passé.

Que pensez-vous du régime de Voldemort ? Le Maître. Ta voix se termine là où commence la sienne, comme si elles se rejoignaient pour établir un monde meilleur. Pour offrir la gloire familiale. Lentement, vous disparaîssiez et une peur palpable faisait frissonner vos peaux... Erreur. Voldemort a brisé ce silence affreux afin de rétablir la noblesse de votre sang. N'est-il pas la forme de bonté la plus pure ? Tu as sans doute manquer d'une certaine motivation pendant une longue période Priam, néanmoins depuis la mort de Maebh... Tu as su te montrer digne. Plus rien ne pourras faire vaciller ta loyauté envers votre bienfaiteur. Mécène de votre nectar vicié, tu portes sa marque dans le creux de ta peau.

Que pensez-vous du retour de Dumbledore ? Avez-vous peur d'une nouvelle guerre ? Dumbledore. Seulement un murmure. Bruit sourd qui se mélange aux pavés, voix légère et continue qui ne saurait se taire. Inaudible. La terreur est elle aussi un simple bruissement. Priam, tu redoutes une guerre prochaine, venant ainsi briser l'harmonie actuelle. Néanmoins, tu ne peux permettre la peur prendre un contrôle trop important sur ta chaire. Non, tu demeures près au combat aux moindres frémissements. La famille Rosier entière saura défendre son Maître ainsi que sa réputation.


Le moldu derrière l'écran

Pseudo/prénom :  Atrazine/Alison

Âge :  21 ans

Pays :  France

Fréquence de connexion  :  Tous les deux jours.

Avatar :  Adrien Sahores

Inventé ou Scénario ?  Prédéfini

Où avez-vous connu le forum ?  Bazzart

Le mot de la fin :  réponse ici  

Crédits :  old money et tumblr


Dernière édition par Priam Rosier le Dim 25 Mar - 22:21, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t870-priam-do-i-wanna-know-2
Messages : 29
Gallions : 45
Avatar : Adrien Sahores

Âge : Le pluvieux onze juillet 1970 à St Mangouste. Si tu es seulement le troisième enfant, tu demeures le seul fils. L'épigone misérable d'Oreste, mais l'unique protecteur de la lignée. Priam, tu hérites de l'amour aveugle d'une mère. Prédilection incertaine dont tu profites allègrement.
Sang : Pur, il est impossible de trouver le moindre goût âcre à cet ichor. Aucune alchimie étrange n'est venue troubler ce sang aqueux si précieux à leurs yeux. Pas la moindre inflammation, aucune honte. L'eau saline demeure d'une douceur parfaite presque écœurante aux regards envieux. Sous tes lèvres parme coule ce cruor immaculé, et Priam, tu n'oublies jamais cette suprématie. Cet héritage.
Profession : Acheteur, tu offres des cocktails sublimes dans les fioles les plus superbes. Tentateur, aucune bouche lépreuse n'est épargnée par tes infernales potions. Tu ne laisseras filer aucuns ingrédients ni même d'objets ensorcelés. Symbole des Rosier, votre entreprise repose sur des négociations ardues et une recherche incessante pour satisfaire le moindre caprice même s'il doit être interdit. Découvreur de péchés, tu touches à l'exaltante satisfaction du plaisir coupable.
Situation civile : Ariadne, même un orage ne t'aurais pas autant détruit qu'elle. Tu as découvert cette amour très tôt, un jour heureux. Elle était là, dans ton coeur et partout dans ton corps. Tu la sentais vivre, comme si elle effaçait toute trace de l'existence. Lentement, tu devenais elle. L'attente placide s'infiltrait dans tes veines. Ensuite. L'immensité de la solitude, l'absence sourde de l'ombre refusant de devenir lumière. Cependant, rien ne saura flétrir ton coeur désespéré... Songe-t-elle à ton triste amour ? Peu importe, tant que ton coeur battra, que ton souffle se saccadera et que ta poitrine frémira... Toujours il lui dira de te rejoindre.
Allégeance : Le Maître. Ta voix se termine là où commence la sienne, comme si elles se rejoignaient pour établir un monde meilleur. Pour offrir la gloire familiale. Lentement, vous disparaîssiez et une peur palpable faisait frissonner vos peaux... Erreur. Voldemort a brisé ce silence affreux afin de rétablir la noblesse de votre sang. N'est-il pas la forme de bonté la plus pure ? Tu as sans doute manquer d'une certaine motivation pendant une longue période Priam, néanmoins depuis la mort de Maebh... Tu as su te montrer digne. Plus rien ne pourras faire vaciller ta loyauté envers votre bienfaiteur. Mécène de votre nectar vicié, tu portes sa marque dans le creux de ta peau.
Particularité : Aucune particularité, et ce même malgré tes efforts. Tu as tenté pendant longtemps d'accéder au prestige de la métamorphose. Animagus. Jolie étiquette de puissance que tu as cependant abandonnée. Ne serait-il pas trop effrayant de voir incarner notre nature la plus profonde en une forme si ... Bestiale ?

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Priam Rosier
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Mer 7 Mar - 23:48

Cistem Aperio

Maybe I'm too busy being yours to fall for somebody new




Maebh ▬ La soeur. 1990

Le Déni. De tes yeux s’amortissent de paresseuses larmes, l’air est brisé par un silence assourdissant. La stupeur. La morne scotomisation. Tes bras vaincus se balancent comme de vaines armes alors que la réalité s’échappe. L’irréalité des évènements t’entraîne en des abymes obscurs. Impossible. La perte n’est pas envisageable, pas la sienne. La Colère. Tu sens fondre en toi de lourdes épouvantes, des nuées de bataillons de fantômes épars te conduisent en une rage si intense… Il n’y a qu’un horizon sanglant qui semble demeurer possible. Qui ? Pourquoi ? Personne ne peut apaiser ta douleur et ta colère. Jamais tu ne pourras assouvir ta haine… Ton châtiment est simplement l’hériter de votre réussite. C’est de sa faute, de leur faute, de ta faute ! La Négociation. Il n’y a aucune prière plus intense que la tienne Priam. Il s’agit presque d’une humiliation si ce n’était pour elle. Tu conjures le temps de revenir sur ses pas et de te la rendre. Implorer encore et toujours. Et puis, il a toujours ce silence. Il est là, dans tous les détails de l’existence. Il ne te quitte plus. Il se mêle à la solitude de tes mots. Chacun de tes instants est empli d’une tristesse véritablement dense et palpable. Ce silence, c’est toi. Tu ne supportes plus l’agitation de la masse. Ton corps réclame l’isolement comme pour exprimer sa souffrance dans l’absence des autres. Tu t’oublies dans le chagrin, abandonnant la volupté. La solitude devient presque heureuse. Elle possède un goût différent que la douleur. Elle t’embrasse doucement, amie fidèle qui jamais ne t’abandonnera. La Dépression. Tu restes en ce lieu où le bouquet de tes larmes s’est embrasé, dans ce lieu où sa vie s’est fané, dans ce corps sans oxygène. Sa disparition prend le poids d’un supplice dont l’ombre même semble éteindre la moindre lumière. Tu lui dois presque tout le bonheur d’une vie et… tu ne peux pas continuer à gâcher la tienne plus longtemps. Il n’est pas possible qu’un frère et une sœur aient pu être plus heureux que vous l’avez été. Elle que tu aimes à jamais, ta sœur est devenue l’orée de ta perdition. L’Acceptation. Tu sais qu’il est impossible d’oublier. Il est impossible que la douleur se taise. Qu’une once de ton mal s’apaise. Rien. Tu es condamné à affronter la perte de Maebh.



Ariadne ▬ L'amour. 1991

Chère Ariadne,

Grâce à vous, j'ai enfin goûté au plaisir de ne plus entendre le vacarme de mes idées noires. Vous êtes en train de triomphé de ma colère et de mon désespoir. Quel est donc cette action étrange qui s'opère lorsque vos yeux se posent sur moi ? Vous domptez ma part animale avec une élégance rare, celle d'une facilité déconcertante. Cela semble si ridicule entre vos paroles habiles. Je suis seul depuis si peu de temps et déjà, il me semble que vous êtes mon unique lien avec l’existence. Je sens se ruer sur moi l'horrible épouvante de mes démons intérieurs, ils chuchotent désordonnant ma raison. Tout ceci devient insupportable. Nous, une relation où le goût de l'espoir teinte chaque instant. Il faut que vous acceptiez. De toutes les choses dont j'ai eu l'honneur de voir, c'est vous que j’ai eu l’honneur de choisir. Je goûte l'instant, je jouis de nos nombreux silences autant que de nos vives discussions. Tout ceci a permis de conjurer le temps. Je devine en écrivant ces lignes que c'est ici que je peux puiser le plus simplement tous les détails que j'ignore sur nos entrevues. Ces tous petits riens qui m'ont échappé. Il me semble que pour vous voir, je dois avant tout chercher où vous n'êtes pas. Dans chaque détail de ce monde se cache un fragment que je ne peux détacher de votre personne. J'aurais bien des choses à dire et si peu de temps cependant. Néanmoins, il est important selon moi d'admettre que non seulement je compte sur vous, mais que je perds une part de moi-même lorsque vous êtes loin de moi. J'ai souvent pensé que lorsqu'on est seul, nous ne sommes plus personne. Ceci est affreusement faux, on demeure avec nos doutes à s'arracher à force de réflexion le moindre filament d'intelligence. Ma sœur n’est plus et jamais je n’ai été un aussi bon fils. J’ai mal, mal comme jamais. J'ignore tout de cette douleur hurlant dans mon esprit et contre laquelle je ne peux rien. C’est d’une faiblesse monstre, mais c'est la réalité. Peut-être suis-je seulement en train d'épancher mes états d'âmes pour vous entendre me dire que je ne suis pas ici toute seul. Non, vous êtes là. J'aimerais que vous puissiez me promettre de ne pas m'abandonner dans cette misérable existence, mais je vous en demande pas tant. Je livre contre mes peurs une cour acharnée à ses moindres élans et pourtant je continue à croire que je dois demeurer ici à boire jusqu'à la lie le calice de la douleur, peut-être ce cruel jeu m'apportera un jour le repos.

Qu'est-ce que l'on fait lorsque l'on découvre que notre amour ronge dans notre cœur un abyme immense ? Si grandissant, qu'un jour peut-être quelqu'un pourrait voir à travers ma chair la moindre de mes pensées ? Je ne cesse d'observer la lumière chez les autres : le doux émoi amoureux qui les submerge presque par usage. Je ne suis point habitué à votre lumière à vous. Pensez-vous que lorsque l'on tombe en amour pour une personne, il est une sorte d'obligation d'en souffrir ? Est-ce une sorte d'épée de Damoclès, vacillant au-dessus de nos cous comme une promesse à venir ? La douce caresse de l'amour endormant les malins avant d'asséner le coup fatal ? Je suis un animal égaré dans un monde qui lui est étranger et incompréhensible. Un jour peut-être, sentirez-vous dans votre poitrine votre cage thoracique se resserrer, peut-être même... Il doit sans doute il y avoir entre certaine personne un lien si profond qu'il continue à vivre à travers les plus violents orages. Je suis tellement heureux de vous avoir rencontré, il ne doit pas exister pire malheur que de ne trouver personne avec qui partager ses pensées. Je ne veux absolument pas partager les miennes avec une vulgaire inconnue qui ne saurait qu'alourdir mon esprit avec des bavardages insignifiants. Ce genre de rencontre ne me causerait que de souffrance. C'est assez étrange de constater que nous sommes notre pire adversaire. Dans une dualité constante face à vous, j'apprécie la douleur d'être enfin compris. Vous, ma seule égale, que j'aimerais à jamais et ce même si vous êtes mon ennemie, mon ultime perdition. Dépendre de quelqu'un d'autre que de moi-même, voilà une bien étrange sensation, me sentir m'affaiblir, me torturer... C'est tout ce que j'ai toujours redouté. Pourquoi tant d'acharnement ? Peut-être qu'au plus profond de mon âme, je m'entête à imaginer qu'un jour vous pourrez enfin m’avouer votre amour. Notre rencontre a remué en moi un monde aussi jouissif que douloureux de pensées, découvrant des chagrins secrets, des perfidies du sort... Vous êtes une mystérieuse porte vers un vif sentiment, compliqué, incurable, d'autant plus profond qu'il en semble devenir bénin, insaisissable, d'autant plus tenace qu'il semble factice dans vos yeux. J'ai dans l'âme le goût d'amertume, de tristesse et d'une joie immense. Je ne suis pas prêt de m'en débarrasser. La vie n'a pas la même saveur sans nos discussions, sans votre voix, nos jeux… L'exaltation de mon existence.

Et vos yeux, ils sont bien trop grands, il m'a semblé pouvoir y voir votre cœur à travers quand vous avez ris mais aussi quand vous avez pleuré. C'est toujours dans les yeux que l'on voit si les gens sont tristes ou bien heureux. Face au vôtre, je n'ai su que faire. Il me semble bien avoir aperçu une ombre, un chagrin, une absence, un manque, comme un lézard tremblant se faufilant jusqu'au méandre de mon âme. Ce n'est pas votre beauté, votre force ou votre esprit que j'aime le plus, non, mais l'intelligence du lien que vous avez réussi à nouer avec moi. Ici même le narcissisme naît. Ne vous inquiétez pas cependant, j'aime beaucoup votre beauté, votre force et votre esprit, ils sont indéniablement supérieurs à bien des autres. Vous voyez, c'est ici que je vois pourquoi je suis épris d'un vif romantisme à votre égard. L'amour ne saurait décliner puisque je suis incapable d'exprimer clairement ce qui me plaît chez vous. Vous pouvez ainsi être rassurée.

Chère Ariadne, tant que vous resterez à mes côtés, alors, j'aurais envie de croire au bonheur. Je n'aime que vous, et je ne veux pas tenter de m'en distraire, ou de m'occulter la vérité. L'amour, tout comme le chagrin, n'est pas une chose que l'on contrôle. Plus rien n'a d'importance lorsque l'on vit dans le regard d'une personne que l'on aime. Plus rien n'a d'importance à mes yeux hormis votre présence et nos souvenirs. Vous avez des yeux où il fait si bon vivre que je ne peux pas aller ailleurs.

Bien à vous et tout ce que vous voudrez de mon amour.
Priam, vôtre pour toujours.




Dernière édition par Priam Rosier le Dim 25 Mar - 21:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t870-priam-do-i-wanna-know-2
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Jeu 8 Mar - 8:20

tant de mystère par ici.

bienvenue en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin

Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Jeu 8 Mar - 8:25

EXCELLENT CHOIX DE FAMILLE
Bienvenu sur CA ! J'ai hâte d'en lire plus en tout cas, cette fiche toute vide me remplit de curiosité Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter le staff, on se fera un plaisir de te répondre De même si tu veux discuter des Rosier, d'un lien,... Ma boite MP est grande ouverte

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit
Messages : 180
Gallions : 104
Avatar : Sofia Boutella.

Âge : TRENTE-ET-UN-ANS ; elle effeuille les années sans s'en rendre compte, depuis sa naissance à Londres (01/01/1965).
Sang : PUR ;Perfection assourdissante. La famille qui grandit, s’allie et prospère, tout en conservant cette précieuse immaculée.
Profession : ÉLEVEUSE DE DRAGONS ; travaillant aujourd'hui à prendre soin de ceux vivant dans les sous-sol de Gringotts qui lui obéissent au doigt et à l’œil.
Situation civile : FIANCÉE ; la bague au doigt passée par celui qui est devenu son meilleur ami. Relation compliquée mais essentielle qu'elle entretient avec Adrastos Lestrange.
Allégeance : VOLDEMORT, elle est marquée depuis sa sortie de Poudlard.
Particularité : INTERROGATRICE ; la section de renseignement la compte parmi ses membres depuis plusieurs années déjà. .

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Zahra Shafiq
morsmordre - sorcier
morsmordre - sorcier


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Jeu 8 Mar - 12:09

Excellent choix de famille en effet
Bienvenue parmi nous

_________________


Cold, torn, and pulled apart
Like wildfire ☽ You think you know all about it then it seems you are wrong, She hit it out of the park before it'd even begun, I needed sunshine in the darkness burning out, Well now I know that I'm the fuel and she's the spark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t756-zahra-wildfire
Messages : 29
Gallions : 45
Avatar : Adrien Sahores

Âge : Le pluvieux onze juillet 1970 à St Mangouste. Si tu es seulement le troisième enfant, tu demeures le seul fils. L'épigone misérable d'Oreste, mais l'unique protecteur de la lignée. Priam, tu hérites de l'amour aveugle d'une mère. Prédilection incertaine dont tu profites allègrement.
Sang : Pur, il est impossible de trouver le moindre goût âcre à cet ichor. Aucune alchimie étrange n'est venue troubler ce sang aqueux si précieux à leurs yeux. Pas la moindre inflammation, aucune honte. L'eau saline demeure d'une douceur parfaite presque écœurante aux regards envieux. Sous tes lèvres parme coule ce cruor immaculé, et Priam, tu n'oublies jamais cette suprématie. Cet héritage.
Profession : Acheteur, tu offres des cocktails sublimes dans les fioles les plus superbes. Tentateur, aucune bouche lépreuse n'est épargnée par tes infernales potions. Tu ne laisseras filer aucuns ingrédients ni même d'objets ensorcelés. Symbole des Rosier, votre entreprise repose sur des négociations ardues et une recherche incessante pour satisfaire le moindre caprice même s'il doit être interdit. Découvreur de péchés, tu touches à l'exaltante satisfaction du plaisir coupable.
Situation civile : Ariadne, même un orage ne t'aurais pas autant détruit qu'elle. Tu as découvert cette amour très tôt, un jour heureux. Elle était là, dans ton coeur et partout dans ton corps. Tu la sentais vivre, comme si elle effaçait toute trace de l'existence. Lentement, tu devenais elle. L'attente placide s'infiltrait dans tes veines. Ensuite. L'immensité de la solitude, l'absence sourde de l'ombre refusant de devenir lumière. Cependant, rien ne saura flétrir ton coeur désespéré... Songe-t-elle à ton triste amour ? Peu importe, tant que ton coeur battra, que ton souffle se saccadera et que ta poitrine frémira... Toujours il lui dira de te rejoindre.
Allégeance : Le Maître. Ta voix se termine là où commence la sienne, comme si elles se rejoignaient pour établir un monde meilleur. Pour offrir la gloire familiale. Lentement, vous disparaîssiez et une peur palpable faisait frissonner vos peaux... Erreur. Voldemort a brisé ce silence affreux afin de rétablir la noblesse de votre sang. N'est-il pas la forme de bonté la plus pure ? Tu as sans doute manquer d'une certaine motivation pendant une longue période Priam, néanmoins depuis la mort de Maebh... Tu as su te montrer digne. Plus rien ne pourras faire vaciller ta loyauté envers votre bienfaiteur. Mécène de votre nectar vicié, tu portes sa marque dans le creux de ta peau.
Particularité : Aucune particularité, et ce même malgré tes efforts. Tu as tenté pendant longtemps d'accéder au prestige de la métamorphose. Animagus. Jolie étiquette de puissance que tu as cependant abandonnée. Ne serait-il pas trop effrayant de voir incarner notre nature la plus profonde en une forme si ... Bestiale ?

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Priam Rosier
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Jeu 8 Mar - 12:56

OLIVIA - Merci beaucoup !
MAEBH - Merci à toi ! Ta curiosité va bientôt être satisfaite ! J'ai quelque question à te poser, donc je t'ai envoyé un petit message !
ZAHRA - Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t870-priam-do-i-wanna-know-2
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Jeu 8 Mar - 12:58

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Jeu 8 Mar - 14:47

Je suis bien fan de ton choix d'avatar.
Et j'ai hâte de voir ce qu'on pourra avoir comme liens.
Encore une fois bienvenue sur CA, et comme l'a dit Maebh n'hésites pas à nous mp si tu as des questions. Puis bon courage pour la rédaction de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Jeu 8 Mar - 15:53

Bienvenue par ici!
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 29
Gallions : 45
Avatar : Adrien Sahores

Âge : Le pluvieux onze juillet 1970 à St Mangouste. Si tu es seulement le troisième enfant, tu demeures le seul fils. L'épigone misérable d'Oreste, mais l'unique protecteur de la lignée. Priam, tu hérites de l'amour aveugle d'une mère. Prédilection incertaine dont tu profites allègrement.
Sang : Pur, il est impossible de trouver le moindre goût âcre à cet ichor. Aucune alchimie étrange n'est venue troubler ce sang aqueux si précieux à leurs yeux. Pas la moindre inflammation, aucune honte. L'eau saline demeure d'une douceur parfaite presque écœurante aux regards envieux. Sous tes lèvres parme coule ce cruor immaculé, et Priam, tu n'oublies jamais cette suprématie. Cet héritage.
Profession : Acheteur, tu offres des cocktails sublimes dans les fioles les plus superbes. Tentateur, aucune bouche lépreuse n'est épargnée par tes infernales potions. Tu ne laisseras filer aucuns ingrédients ni même d'objets ensorcelés. Symbole des Rosier, votre entreprise repose sur des négociations ardues et une recherche incessante pour satisfaire le moindre caprice même s'il doit être interdit. Découvreur de péchés, tu touches à l'exaltante satisfaction du plaisir coupable.
Situation civile : Ariadne, même un orage ne t'aurais pas autant détruit qu'elle. Tu as découvert cette amour très tôt, un jour heureux. Elle était là, dans ton coeur et partout dans ton corps. Tu la sentais vivre, comme si elle effaçait toute trace de l'existence. Lentement, tu devenais elle. L'attente placide s'infiltrait dans tes veines. Ensuite. L'immensité de la solitude, l'absence sourde de l'ombre refusant de devenir lumière. Cependant, rien ne saura flétrir ton coeur désespéré... Songe-t-elle à ton triste amour ? Peu importe, tant que ton coeur battra, que ton souffle se saccadera et que ta poitrine frémira... Toujours il lui dira de te rejoindre.
Allégeance : Le Maître. Ta voix se termine là où commence la sienne, comme si elles se rejoignaient pour établir un monde meilleur. Pour offrir la gloire familiale. Lentement, vous disparaîssiez et une peur palpable faisait frissonner vos peaux... Erreur. Voldemort a brisé ce silence affreux afin de rétablir la noblesse de votre sang. N'est-il pas la forme de bonté la plus pure ? Tu as sans doute manquer d'une certaine motivation pendant une longue période Priam, néanmoins depuis la mort de Maebh... Tu as su te montrer digne. Plus rien ne pourras faire vaciller ta loyauté envers votre bienfaiteur. Mécène de votre nectar vicié, tu portes sa marque dans le creux de ta peau.
Particularité : Aucune particularité, et ce même malgré tes efforts. Tu as tenté pendant longtemps d'accéder au prestige de la métamorphose. Animagus. Jolie étiquette de puissance que tu as cependant abandonnée. Ne serait-il pas trop effrayant de voir incarner notre nature la plus profonde en une forme si ... Bestiale ?

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Priam Rosier
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Jeu 8 Mar - 16:07

PANDORE - Merci à toi !
MOROS - Quelqu'un me l'a chaudement conseiller hier soir sur la cb J'espère qu'ils seront excellents ! Merci à toi, et promis, je n'hésiterais pas une seule seconde à venir pourrir ta messagerie en te mpant !
PHOEBE - Merci beaucoup !


_________________

DO I WANNA KNOW ?
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t870-priam-do-i-wanna-know-2
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Dim 11 Mar - 22:43

Bienvenue parmi nous, les Rosier sont toujours aussi BGs

Bon courage pour la rédaction de la fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Ven 23 Mar - 11:14

Je suis aveugle, j'avais pas vu ta fiche T'es beau comme un paquet de rice krispies qui fait snap, crack et pop (ce gif ???) mais tu vas stopper direct ton poetic lover avec ma cousine On meurt et voilà, ça folâtre dans les champs

Joke, j'adore ta fiche, tu as une plume très agréable J'ai hâte de lire tout le reste et de farfouiller un lien à venir ensemble ( )(aka les Rosier, vous avez pas oublié d'être dans nos vies ).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin

Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Sam 24 Mar - 15:32

Coucou toi Ta fiche est postée depuis plus de 7 jours, aurais tu besoin d'un délai pour la terminer ?

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit
Messages : 29
Gallions : 45
Avatar : Adrien Sahores

Âge : Le pluvieux onze juillet 1970 à St Mangouste. Si tu es seulement le troisième enfant, tu demeures le seul fils. L'épigone misérable d'Oreste, mais l'unique protecteur de la lignée. Priam, tu hérites de l'amour aveugle d'une mère. Prédilection incertaine dont tu profites allègrement.
Sang : Pur, il est impossible de trouver le moindre goût âcre à cet ichor. Aucune alchimie étrange n'est venue troubler ce sang aqueux si précieux à leurs yeux. Pas la moindre inflammation, aucune honte. L'eau saline demeure d'une douceur parfaite presque écœurante aux regards envieux. Sous tes lèvres parme coule ce cruor immaculé, et Priam, tu n'oublies jamais cette suprématie. Cet héritage.
Profession : Acheteur, tu offres des cocktails sublimes dans les fioles les plus superbes. Tentateur, aucune bouche lépreuse n'est épargnée par tes infernales potions. Tu ne laisseras filer aucuns ingrédients ni même d'objets ensorcelés. Symbole des Rosier, votre entreprise repose sur des négociations ardues et une recherche incessante pour satisfaire le moindre caprice même s'il doit être interdit. Découvreur de péchés, tu touches à l'exaltante satisfaction du plaisir coupable.
Situation civile : Ariadne, même un orage ne t'aurais pas autant détruit qu'elle. Tu as découvert cette amour très tôt, un jour heureux. Elle était là, dans ton coeur et partout dans ton corps. Tu la sentais vivre, comme si elle effaçait toute trace de l'existence. Lentement, tu devenais elle. L'attente placide s'infiltrait dans tes veines. Ensuite. L'immensité de la solitude, l'absence sourde de l'ombre refusant de devenir lumière. Cependant, rien ne saura flétrir ton coeur désespéré... Songe-t-elle à ton triste amour ? Peu importe, tant que ton coeur battra, que ton souffle se saccadera et que ta poitrine frémira... Toujours il lui dira de te rejoindre.
Allégeance : Le Maître. Ta voix se termine là où commence la sienne, comme si elles se rejoignaient pour établir un monde meilleur. Pour offrir la gloire familiale. Lentement, vous disparaîssiez et une peur palpable faisait frissonner vos peaux... Erreur. Voldemort a brisé ce silence affreux afin de rétablir la noblesse de votre sang. N'est-il pas la forme de bonté la plus pure ? Tu as sans doute manquer d'une certaine motivation pendant une longue période Priam, néanmoins depuis la mort de Maebh... Tu as su te montrer digne. Plus rien ne pourras faire vaciller ta loyauté envers votre bienfaiteur. Mécène de votre nectar vicié, tu portes sa marque dans le creux de ta peau.
Particularité : Aucune particularité, et ce même malgré tes efforts. Tu as tenté pendant longtemps d'accéder au prestige de la métamorphose. Animagus. Jolie étiquette de puissance que tu as cependant abandonnée. Ne serait-il pas trop effrayant de voir incarner notre nature la plus profonde en une forme si ... Bestiale ?

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Priam Rosier
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Dim 25 Mar - 22:28

SCYLLA - Merci à toi ! Nous sommes une bonne branche  (ma blague est hilarante !)

MARCUS - Je pardonne ton aveuglement ! Cela doit être ma beauté qui t'éblouie ! Mais toi aussi tu es beaaaau ! Nous folâtrons nous les fous voyons, et ne t'inquiète pas je prendrais grand soin de ta cousine !

Merci beaucoup ! C'est beaucoup trop chou !
Je viendrais te réclamer un lien du feu de Dieu dès ma validation !

MAEBH - Non, pas besoin de délais ! Je viens de terminer ! Je suis par ailleurs désolée de mon retard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t870-priam-do-i-wanna-know-2
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin

Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   Lun 26 Mar - 21:08

Félicitations !
Bienvenu.e sur CM !


Ce qu'on a pensé de ta fiche
Ce personnage + cette plume Bienvenu chez les Rosier J'ai vraiment hâte de pouvoir exploiter leur relation en RP en tout cas et de voir comment tu vas le faire évoluer sur le forum Ca va faire des étincelles !    
Et maintenant ?
Maintenant que ton personnage est officiellement validé, il ne te reste plus que quelques petites étapes avant de pouvoir commencer le jeu sur le forum ! Tout d'abord, il faut venir recenser ton personnage dans les registres (+). Tu peux également ensuite créer ta fiche de liens afin de pouvoir trouver toutes sortes de relations toutes plus dingues les unes que les autres à ton personnage (+).

Une fois que tu commence à RP, n'oublie pas recenser ton premier RP de chaque mois (+). Au fil de ton temps sur le forum, n'oublie pas de garder en tête le système de gallions (+) qui te permettra d'obtenir des récompenses et d'offrir un avantage à ton camp.

Si tu fondes l'une des familles de sang-purs libres à la création il est obligatoire de créer ta fiche de famille (+). Tu peux également le faire si tu désires fonder ta propre famille de sang-mêlé, mais cette étape n'est obligatoire que dans le cas des 5 familles de sang-pur dont l'histoire est laissée libre.

Quelques petites étapes toutes simples donc ! Et la dernière, la plus importante de toutes : HAVE FUN.

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit



Contenu sponsorisé


Message
Sujet: Re: PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%   

Revenir en haut Aller en bas
 
PRIAM ♠ DO I WANNA KNOW ? 20%
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» PRIAM; « l'enfer, c'est les autres. »
» CBS wanna trade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CISTEM APERIO :: Fiches terminées-
Sauter vers: