les essentiels

N'oubliez pas de recenser votre RP du mois dans le topic dédié.
Vous aimez le forum ? N'hésitez pas à le faire savoir en votant pour Cistem Aperio sur les top-sites ainsi qu'en postant dans les sujets de publicité (Bazzart et PRD).
Envie de vous investir sur le forum ? N'hésitez pas à demander une quête afin de faire avancer l'intrigue (ici).



 

Temporalité du forum
Nous jouons en février 1996 !

Partagez | 
 

 Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Maghnus Dolan
imperio - sorcier
avatar


imperio - sorcier

INVENTAIRE
PROFILMessages : 17
Gallions : 0

Âge : Voilà trente-trois ans déjà que je vis le jour sur les côtes de la République d'Irlande, un âge qui ne me concerne pas. Comme ne me concerne pas vraiment l'approche des 34 ans.


Message
Sujet: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   Jeu 15 Fév - 10:51

Maghnus Dolan
Isn’t the moon dark too, most of the time?

Nom : Dolan. Un nom qui ne veut plus dire grand-chose à quiconque désormais. Voilà déjà deux siècles que ma famille a perdu sa pureté de sang et avec elle sa réputation. Il reste juste une nostalgie de voir une maison autrefois si pure s’être effondrée.

Prénom :  Maghnus. Un nom latin qui est synonyme de la puissance, de la grandeur de l’âme d’un homme. Une chose en laquelle je n’ai jamais cru. Une âme n’a pas de grandeur, ce n’est qu’une âme. Qu’un nom. Avec un h supplémentaire. Nous les Irlandais, on aime rendre nos noms un petit peu plus compliqué pour rendre tout le monde un peu confus.

Date et lieu de naissance : Je vis le jour il y a trente-trois ans, le quinze mai dix-neuf-cent-soixante-deux, dans la ville côtière de Kilcoole en Irlande, à 28 kilomètres au sud de Dublin.

Nature du sang : Sang-Mêlé, enfant de deux sorciers. Il y a bien du sang pur qui coule dans mes veines, mais la plupart est maintenant celui issu de moldus. Mon propre père est sang-mêlé, comme l’étaient déjà son père et son grand-père. Ma mère, ses pouvoirs lui sont venus sans raison. Comme ça, alors qu’elle n’avait aucun lien avec notre monde. Un mystère parmi tant d’autres.

Statut civil : Célibataire. Non pas que l’amour et le mariage ne m’intéressent pas, je crois malheureusement avoir un côté vieux romantique. Pas de mariage arrangé dans une famille de sang-mêlée, aucune raison qu’il y en ai. J’attends juste la bonne. Elle viendra, ou ne viendra pas, cela m’est égal. Je ne me marierai juste pas sans être sûr de ce que je veux.

Profession : Rafleur. Lorsque j’étais à Poudlard, je rêvais d’être auror. Mais la magie noire a pris le dessus et c’est un autre choix de carrière qui a prit la place des aurors avant que je n’en devienne un. Rafleur n’est pas un si mauvais boulot. Au moins, je fais quand même ce que j’aime. Et ce n’est pas comme si je n’étais pas totalement d’accord avec eux.

Particularité : Aucune. Je ne suis qu’un sorcier comme un autre qui vit sa vie avec les mêmes moyens que la majorité des gens.

Ancienne maison/école : Je me souviens encore de la voix du Choixpeau emplissant la salle pour déclarer à tous que je faisais partie des Gryffondors. Sept années passées à Poudlard dans la maison rouge et or ont fait de moi l’homme que je suis.

Patronus : Petit oiseau de la nuit, presque invisible dès qu’il n’est pas dans le ciel grâce à son plumage complexe, l’engoulevent s’avéra être mon patronus pour les quelques très rare fois où il parvint à prendre forme.

Epouvantard : Elles bourdonnent souvent dans la nature au printemps, souvent inoffensives pour l’homme. Elles aident la Terre à se renouveler et sans elles nous mourrions bien vite. Mais je ne peux m’empêcher d’en avoir une peur bleue, presque incapable de bouger en leur présence, hurlant même si elles me touchent. Et bien sûr, les épouvantards le sentent. Ils savent en quoi se changer face à moi. Qu’ils est difficile de combattre un essaim d’abeille.

Baguette Magique : Ma baguette est faite en bois de poirier plutôt souple à manier et contient un ventricule de cœur de dragon. Elle mesure 35,5 centimètres.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Imperio

Questions générales

Que pensez vous des revenants ? Un danger, voilà ce qu’ils sont. Les morts doivent rester morts et c’est tout ce qu’il y a à savoir. Ca a bien fait parler, cette histoire. Entre ceux qui pensent qu’ils doivent leur laisser une nouvelle chance et ceux qui voient plus simple de s’en débarrasser. Personne de ma famille n’est revenu alors je n’ai pas à me poser les grandes questions. Mais je me méfies. Rien de cela ne peut être naturel. Il y a une raison pour laquelle on reste normalement mort. Mais ça ne me concerne pas vraiment, tant que ça ne vient pas avoir un rapport avec moi.

Que pensez-vous du régime de Voldemort ? Il y a bien longtemps, j’avais dans l’idée de les combattre, lui et ses mangemorts. Mais vraiment, qu’est-ce que ça aurait apporté ? Qu’est-ce que ça m’aurait fait ressentir ? La satisfaction d’aider ? C’était une chose que je n’avais jamais tant aimé que cela. Ce que je voulais c’était l’adrénaline, et je pouvais la ressentir d’un côté comme de l’autre. Pourquoi se battre si on en revient à ressentir la même chose ? Au moins ainsi ai-je l’espoir de redorer un peu le nom de ma famille en les aidant. Sans vraiment faire partie des leurs cependant. Il est difficile de se faire passer pour innocent si on a un tatouage énorme sur l’avant-bras, de toute façon.

Que pensez-vous du retour de Dumbledore ? Avez-vous peur d'une nouvelle guerre ? Pitié, on le saurait si Dumbledore était revenu. Ca aurait fait la une de tout les journaux existants, les rebelles auraient pris un malin plaisir à le crier sur tout les toits. Dumbledore de retour, c’est plus d’espoir qu’ils n’en ont. Nan, il est resté où il était. Point final. C’est triste, c’était un grand sorcier, mais c’est comme ça que les choses marchent. Je ne nies pas cependant la possibilité d’une guerre. Soyons sérieux, toute société dont le gouvernement n’est pas énormément aimé vie sur la corde raide de ce côté là. Je suis prêt à me battre. Maintenant que j’ai choisi de travailler pour eux, surtout vu mon travail, je n’ai pas totalement le choix. J’ai une place dans la société actuelle. Je n’aurais probablement qu’une cellule de prison si les rebelles gagnaient.


Le moldu derrière l'écran

Pseudo/prénom :  Analiila/Aubane

ge :  21 ans

Pays :  France

Fréquence de connexion  :  Aussi souvent que poossible

Avatar :  Domhnall Gleeson

Inventé ou Scénario ?  Inventé

Où avez-vous connu le forum ?  Via PRD

Le mot de la fin :  Ca fait quelques temps que je n’ai pas rp, j’espère que j’ai pas trop perdu  

Crédits :  Gif : @poerosehux sur Tumblr ; Avatar : avengedinchains sur Bazzart

_________________
MASCARADE
© FRIMELDA


Dernière édition par Maghnus Dolan le Ven 16 Fév - 17:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Maghnus Dolan
imperio - sorcier
avatar


imperio - sorcier

INVENTAIRE
PROFILMessages : 17
Gallions : 0

Âge : Voilà trente-trois ans déjà que je vis le jour sur les côtes de la République d'Irlande, un âge qui ne me concerne pas. Comme ne me concerne pas vraiment l'approche des 34 ans.


Message
Sujet: Re: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   Jeu 15 Fév - 10:55

Cistem Aperio
Sorry I’m not perfect, good luck on finding someone who is


The cure for anything is salt water: sweat, tears or the sea.

Mon plus vieux souvenir n’est pas une image ou un événement. C’est un ensemble de bruits, simple et pourtant clair à mes oreilles, reconnaissable entre mille. Les bruits de la mer. Le sable qui crisse sous nos pieds alors qu’on s’avance lentement. Les vagues qui roulent lentement en avant, en arrière, dans un balancement sans fin. Les mouettes qui volent dans le ciel en accueillant les promeneurs d’un cri. J’étais né dans une maison près de l’eau, et j’avais passé une plus grande partie de mon enfance dehors qu’à l’intérieur. Bien qu’à quelques kilomètres de la grande ville, Kilcoole a toujours été calme et peu de monde venait sur ses plages. J’avais parfois des étendus entier de sable juste pour moi. Le calme était relaxant, loin de ce que j’avais quotidiennement à la maison. Si mon plus vieux souvenir est celui de la mer, ceux qui reviennent le plus sont les cris. Mes parents avaient une relation presque malsaine, faite de disputes et de menaces, et pourtant d’un amour dont je ne doute toujours pas aujourd’hui. Aucun d’eux ne leva jamais la main sur moi, mais ils levaient souvent la main l’un sur l’autre. Ma mère, surtout. Mon père se défendait juste, mais ma mère pouvait se montrer soudainement violente. Soudainement triste. Soudainement pleine d’amour et d’entrain. J’avais finis par reconnaître les différentes humeurs entre elles. Lorsqu’elle était d’une humeur trop extrème, bonne ou mauvaise, je venais sur la plage. J’y passais le plus clair de mon temps, mais au moins j’étais tranquille. Bien sûr je ne pouvais pas toujours m’échapper. Alors parfois, je me faisais crier dessus pour tout un tas de raison. D’un simple “Tu as encore fait tomber un verre, espèce d’excité.” à parfois carrément la jalousie maladive du “Tu n’es qu’un bâtard de toute façon, un bâtard d’une famille de bâtards !” J’ai mis des années à comprendre que ma mère avait un grand complexe d’infériorité de part son statut de née-moldue mariée à un sang-mêlé descendant d’une ancienne grande famille sorcière. Le comprendre ne m’a pas fait lui pardonner pour autant. Personne ne devrait traiter son propre enfant de bâtard, quelles que soient les conditions.

We fear violence less than our own feelings.

Poudlard était à la fois un échappatoire et une torture constante. Loin des parents, loin des humeurs changeantes. Mais pas loin des cris. Rien n’est plus bruyant qu’une école aussi remplie que Poudlard et il était parfois difficile de trouver un véritable endroit tranquille. Je n’ai jamais été du genre à aller vers les autres, aussi mes premières années furent quelque peu solitaire. Ce n’est qu’au fur et à mesure que je m’ouvrais aux autres, commençant à sympathiser avec des membres de ma propre maison et me faire véritablement des amis. Je ne suis pourtant pas quelqu’un de fort impliqué en amitié. Je ne vais pas chercher le contact, je n’envoie pas de lettres de ma propre initiative. Je ne fais qu’avancer dans la vie en répondant à ceux qui me parlent, la plupart du temps. Seul quelques rares personnes ont véritablement mon attention, sans que je ne sache pourquoi eux et pas d’autres. C’est tout simplement ainsi.
Même avec désormais des amis, j’avais tendance à rester silencieux. Souriant mais discret, pourrait-on dire. Bizarre, dirent d’autres. J’avais aussi mon lot d’ennemi, bien que je ne leur ai jamais accordé réellement ce titre. Des gens qui ne comprenaient pas qu’on veuille simplement rester dans son coin, ne pas se mêler à la masse de gens, et qui vous font payer pour ça pour une raison que je ne comprendrai jamais. Certains disent qu’ils avaient une vie de famille difficile, abusive ou simplement exigeante. Moi aussi. Ca n’a pas fait de moi un connard. Ce ne sont que des excuses pour se donner le droit d’être désagréable face aux autres. Je me laissais d’abord faire. Peut-être les ignorer mettrait fin à tout cela. Bien sûr, la vie n’est pas si simple. Alors je restais silencieux toujours, mais en me défendant. Mes poings faisaient la conversation pour moi. Je commençais à me mettre dans les ennuis et à enchaîner la perte de point et les heures de colles, mais j’avais au fond la satisfaction de faire quelque chose, de me tenir droit pour moi-même. Ca n’empêchait pas les autres de continuer. C’était un cercle sans fin, mais quelque part je n’avais pas envie d’en sortir. Pas tout de suite. L’adolescence nous aveugle à nos propres bêtises après tout.

The past beats inside me like a second heart.

C’est à Poudlard que j’en appris le plus sur ma famille. On dira ce qu’on voudra sur les grands noms aux sang pur, ils reviennent énormément tout au long de l’histoire. Certaines disparaissent, d’autres prennent leur place, mais ils restent les puissants de ce monde, ceux qui influent sur le monde autour d’eux. Et parmi eux, principalement au XVII et XVIIème siècles, la grande famille irlandaise des Dolan. Des gens qui faisaient partie de mon passé sans que je n’ai jamais vraiment réfléchi à leur existence. Et pourtant ils avaient été là. Ils avaient fait partie de l’histoire et de l’Histoire. Les Dolan s’étaient notamment illustrés vers leur fin, lorsqu’ils avaient pris l’initiation de protéger les sorciers irlandais en créant de petits villages où ils pourraient se retrouver. Une des familles les plus influentes d’Irlande pendant environ un siècle, jusqu’à ce que des mariages ratés et des complications de grossesses souvent dûes au côté incestueux des relations des sang-pur ne mettent un terme à leur profusion. Obligés de salir leur sang, réduite à une pauvre branche principale, ils avaient finis par rapidement se faire remplacer. Mais pendant un temps, ils avaient eu ce pouvoir. Ils avaient protégé la société sorcière de leur époque. Quelque part, ces personnes qui m’étaient jusqu’alors inconnues me parurent alors des modèles à suivre. Voilà qui était bien loin de mes parents, un pauvre employé du ministère et une vendeuse dans un magasin quelconque du Chemin de Traverse. J’aspirais plus à ressembler mes ancêtres lointains que mes ancêtres proches. C’est à peu près à ce moment qu’un changement s’opéra en moi. Fini le pauvre garçon perdu qui jouait des poings pour tout et rien. Je me mis à étudier sérieusement pour espérer devenir auror. Un protecteur, comme mes aïeux avant moi. Je ne me battais plus que pour défendre ceux qui étaient dans la position de victime dans laquelle j’avais pu me trouver, préférant cependant tout de même les poings à la baguette. J’avais enfin quelque chose de positif vers lequel me tourner, et je comptais bien en faire le chemin de ma vie en tant qu’auror.

Some beautiful paths can't be discovered without getting lost.

Je venais à peine de terminer ma scolarité à Poudlard lorsque le monde tomba sous le joug de Voldemort. Je n’avais pas encore eu le temps de m’inscrire à la formation pour devenir Auror et sur les conseils de mon père, j’attendais avant de le faire. Il sentait le changement arriver et il n’avait pas tort. Rapidement, le ministère change, comme l'entièreté du gouvernement. Le bureau des Aurors disparaît, et avec lui l’espoir d’en devenir un un jour. Le reste de mon année fut passée sur la plage, regardant le bleu de l’eau en pensant à mon avenir désormais vide. J’avais cru pouvoir faire partie réelle de la société, j’avais cru pouvoir réellement m’intégrer de la même façon que mes ancêtres. J’allais forcément y arriver, cela faisait partie du sang qui coulait dans mes veines. Pourtant, il ne m’était plus possible d’aider ma société. Ou l’était-ce ? Après tout, la société actuelle n’était pas celle de ma jeunesse, mais elle restait la société actuelle. Peut-être n’était-elle pas dans le tort. Après tout, ma mère elle-même avouait sa propre infériorité en tant que née-moldue, chaque fois qu’elle me criait à la gueule comme je n’étais qu’un infâme mélange de sang. Si elle-même le reconnaissait, il devait y avoir de la vérité dans ce fait. C’est ce que mon regard posé sur la mer me fit réaliser. Je pouvais faire ce que j’aimais, dans le camps adverse. Tout n’était qu’opinion et je ne partageais ni l’un ni l’autre. La politique n’avait jamais été mon truc. Je n’avais jamais eu de véritable opinion. Je suivais juste le vent, le courant. Le mouvement de la lune. Telle la vague qui s’écrase sur la plage avant de renaître pour frapper de plus belle. Ma décision fut prise. Rafleur je serais. L’idée engendra de nombreux cris, principalement ceux de ma mère qui tempêta à l’idée que je me mette à moi aussi étouffer les gens comme elle, ceux que le gouvernement ne voyant pas comme digne de posséder la magie. Mon père fut lui aussi déçu mais comme d’habitude il restait plus effacé. Je voulais vivre pour faire honneur à mon nom, à mon passé, à ce que nous avions oublié avoir été. Lui se fichait de cela. Je n’avais pas prévu de quitter le cocon familial si tôt, mais je ne pouvais supporter de rester plus longtemps. Je quittais la maison, l’Irlande, et la mer. Direction Londres. Direction le futur.

Some beautiful paths can't be discovered without getting lost.

« Je n'aime pas ce que tu as fait à tes cheveux. » Je ne jette pas un regard à ma mère. Je ne suis pas d'humeur à parler d'esthétique ou de mode ou quoi que ce soit. Je m'assis à la table de la cuisine, silencieux. Cela fait déjà cinq bonnes minutes que je ne parle pas, la laissant quelque peu mariner. Je sais qu'elle déteste qu'on ne lui réponde pas. D'ici quelques instants, elle va commencer à s'énerver. C'est plus facile de lui envoyer la vérité à la figure si elle criait. J'ai toujours détesté ses cris mais aujourd'hui j'en ai besoin. J'ai besoin d'une raison de la détester. « Ils étaient plus courts et c'était bien. Tu dois tout le temps les avoir dans les yeux maintenant ! » Je soupire lourdement. Est-ce qu'elle va enfin en venir à l'important. « Maghnus ! Nom de dieu, réponds-moi ! Tu crois que ça se fait d'ignorer ainsi sa mère ? Après plus de quinze ans sans la voir ?! » La voilà enfin. La mère dont je me souviens, celle qui s'échauffe sans aucune raison. Celle qui me déteste au fond d'elle-même, peut-être même en surface. « Qu'est-ce que tu veux que je te dises ? » Elle donne un coup de baguette agacé en direction de la cafetière qui vient me servir un tasse. « Je ne sais pas. N'importe quoi. Parle-moi de ta vie. La dernière fois tu avais cette idée stupide- » Je l'interromps : « De devenir rafleur ? Ouais. C'est ce que j'ai fait. » La baguette a une seconde d'hésitation et la cafetière un tressautement qui en renverse un peu. Ma mère la fait se reposer, le coin de la lèvre tressautant. « Je ne comprends pas. Je ne… Pourquoi rafleur, il y a tellement de beaux métiers sans que tu n'ailles te fourrer dans les jupons des Mangemorts. » Je hausse les épaules. « C'est ce que je veux faire. Il n'y a rien à expliquer. Je veux aider la société. » Ma mère s'assit face à moi. Elle n'est pas la femme énervée que je l'ai vue être dans le passé. Elle n'est pas comme d'habitude. Mais après tout, je ne suis pas non plus comme d'habitude. Pour une fois, c'est vraiment moi qui fait face à ma proie. Aucun déguisement. Aucun changement capillaire qui donnerait une toute autre allure à mon visage, presque à m'en rendre impossible à reconnaître. Elle n'est pas comme les autres. C'est en étant moi-même et non en jouant un autre que je veux lui faire face. « Est-ce que tu es au moins sûr que tu penses que cette société est dans le bon ? » Je sors ma propre baguette pour invoquer une lettre. Elle est timbrée, passée par le système moldu. Nous ne sommes pas assez bêtes pour ignorer les voies de communication moldues. Elle pâlit. Elle sait exactement de quoi il s'agit. Je pense qu'elle sait aussi exactement pourquoi c'est à moi qu'on a confié cette mission-là. « Maghnus, s'il te plaît… Ne fais pas ça. Je suis ta mère. Je ne t'ai jamais rien fait. » Mes doigts se serrent sur ma baguette. Elle n'a pas tort. Mais elle n'en a jamais vraiment eu besoin. Les actes étaient absents, mais les mots ne l'étaient pas. Ils sont gravés au fond de moi. « Pourquoi est-ce que je prendrais la peine de te prendre en considération ? Je ne suis qu'un bâtard, tu te souviens ? » Je suis le premier de nous deux à lever sa baguette.

_________________
MASCARADE
© FRIMELDA


Dernière édition par Maghnus Dolan le Ven 16 Fév - 23:10, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Susan Weasley
lumos - sorcier
avatar


lumos - sorcier

INVENTAIRE
PROFILMessages : 52
Gallions : 21

Âge : vingt-neuf ans qui glissent hâtivement vers une trentaine sonnante; quelques mois te séparant d'une nouvelle décennie.


Message
Sujet: Re: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   Jeu 15 Fév - 11:11

Le prénom et Domhnall... Déjà je me prosterne à tes pieds devant ces choix parfaits !!!
Bienvenue par-minou mon bel éphèbe et bon courage pour cette fiche

_________________

Awaken from a quiet sleep. Hear the whispering of the wind. Awaken as the silence grows in the solitude of the night. Darkness spreads through all the land and your weary eyes open silently. Sunsets have forsaken all and must open their eyes now. — Asja Kadric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Perseus Black
morsmordre - sorcier
avatar


morsmordre - sorcier

INVENTAIRE
Inventaire
Disponibilité:
Dés de compétence:
PROFILMessages : 220
Gallions : 206

Âge : Tout juste vingt-six ans.


Message
Sujet: Re: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   Jeu 15 Fév - 14:38

DOM  Quel bon choix !

J'aime ce que tu as déjà écris sur Maghnus, j'ai hâte d'en savoir plus !! (et rassure toi, on dirait que tu n'as pas perdu la main car tu écris très bien )

Bienvenue par ici et bon courage pour l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t271-they-said-life-was-toug


Pandore Black
morsmordre - sorcier
avatar


morsmordre - sorcier

INVENTAIRE
PROFILMessages : 94
Gallions : 65

Âge : vingt-quatre années d’errance avec en ligne de mire le quart de siècle qui approche à grands pas.
En ligne


Message
Sujet: Re: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   Jeu 15 Fév - 17:50

Un autre rafleur ! Bienvenue parmi nous !

_________________


Darkness
IN MY VEINS
WILD BEAST WEARING HUMAN SKIN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t720-slow-dancing-in-a-burni


Infamy Borgin
imperio - sorcier
avatar


imperio - sorcier

INVENTAIRE
PROFILMessages : 156
Gallions : 145

Âge : 34 ans


Message
Sujet: Re: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   Jeu 15 Fév - 19:09

Bienvenuuuuuuuuuuuuue !

Je me meurs d'amour, si si... La perfection faite homme sur cette terre.... DOM  
Et ce début de fiche est plus qu'alléchant, il me tarde de lire la suite. Alors, bonne rédaction !  
(On va faire simple... XD TU VEUX M'EPOUSER ?     )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Moros Grimblehawk
lumos - sorcier
avatar


lumos - sorcier

INVENTAIRE
PROFILMessages : 130
Gallions : 89
It's the world that I've left behind that is a distant memory
Âge : à quarante-deux ans, le loup accuse parfois le coup. les années pèsent sur les épaules, s'inscrivent en plis et en creux sur le visage.


Message
Sujet: Re: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   Jeu 15 Fév - 19:32

Je vote pour un mariage Magnhus/Infamy.
Domnhal est un excellent choix, ce monsieur est tellement peu vu et pourtant tellement adorable. Et effectivement tu n'as manifestement rien perdu !
Bienvenue sur CA, et bon courage pour la rédaction de ta fiche. Si tu as la moindre question, n'hésites pas à contacter le staff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t565-don-t-you-ever-tame-you


Maghnus Dolan
imperio - sorcier
avatar


imperio - sorcier

INVENTAIRE
PROFILMessages : 17
Gallions : 0

Âge : Voilà trente-trois ans déjà que je vis le jour sur les côtes de la République d'Irlande, un âge qui ne me concerne pas. Comme ne me concerne pas vraiment l'approche des 34 ans.


Message
Sujet: Re: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   Jeu 15 Fév - 20:34

Ouah, merci beaucoup tout le monde

Je dois l'avouer, je suis limite surprise que tant de monde connaisse et apprécie Domhnall, j'étais convaincue qu'il était généralement sous-apprécié mais là omgggg ça fait plaisir à lire

Je finis vite vite ma fiche, si tout va bien ça devrait même déjà être bon dès demain j'espère

Et cessez de me shipper avant que j'arrive Je rigole continuez j'aime que tout le monde me veuille comme ça

_________________
MASCARADE
© FRIMELDA


Dernière édition par Maghnus Dolan le Ven 16 Fév - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Adrastos Lestrange
for blood destroys life
avatar


for blood destroys life

INVENTAIRE
Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
PROFILMessages : 930
Gallions : 398

Âge : 27 ANS, qu'il vit, 3 ans qu'il survit. Ses jours sont limités, et il s'assure de ne pas perdre le compte. (24.03.1968)


Message
Sujet: Re: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   Jeu 15 Fév - 21:07

omg Domhall
Tout ce que je lis c'est trop parfait jpp, finis donc cette fiche asap merci bien

Bienvenue sur CA Comme l'a précisé Moros, surtout n'hésites pas si tu a la moindre question, on se fera un plaisir de t'aider

(et oust tout le monde wesh, moi je veux du ship avec seksy Domhall sérieux )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t56-adrastos#146


Ruby Weasley
confringo - sorcier
avatar


confringo - sorcier

INVENTAIRE
PROFILMessages : 142
Gallions : 97

Âge : 26 ans


Message
Sujet: Re: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   Jeu 15 Fév - 21:46

Oh, mais que voilà un personnage à la fois canon et prometteur !

Bienvenue, chaton, reste pas chez les méchants, viens chez les Piafs, on a des cookies

_________________
how to be a heartbreaker
Baby I'm preying on you tonight. ▬ Hunt you down eat you alive + italic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t130-baby-i-m-preying-on-you


Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
avatar


knockin' on heaven's door

INVENTAIRE
Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
PROFILMessages : 1544
Gallions : 778

Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.


Message
Sujet: Re: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   Jeu 15 Fév - 22:18

Ce choix d'avatar j'approuve à 300%

Mes copines du staff te l'ont déjà dit mais n'hésite pas à la moindre question, on est là Ce personnage promet en tout cas, bienvenu sur CA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit


Zahra Shafiq
morsmordre - sorcier
avatar


morsmordre - sorcier

INVENTAIRE
Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
PROFILMessages : 43
Gallions : 55

Âge : TRENTE-ET-UN-ANS ; elle effeuille les années sans s'en rendre compte, depuis sa naissance à Londres (01/01/1965).


Message
Sujet: Re: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   Sam 17 Fév - 19:30

J'approuve à fond ce choix d'avatar magnifique
Bienvenue parmi nous

_________________


Cold, torn, and pulled apart
Like wildfire ☽ You think you know all about it then it seems you are wrong, She hit it out of the park before it'd even begun, I needed sunshine in the darkness burning out, Well now I know that I'm the fuel and she's the spark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t756-zahra-wildfire


Adrastos Lestrange
for blood destroys life
avatar


for blood destroys life

INVENTAIRE
Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
PROFILMessages : 930
Gallions : 398

Âge : 27 ANS, qu'il vit, 3 ans qu'il survit. Ses jours sont limités, et il s'assure de ne pas perdre le compte. (24.03.1968)


Message
Sujet: Re: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   Sam 17 Fév - 20:37

Félicitations !
Bienvenu.e sur CM !



Ce qu'on a pensé de ta fiche

Cette fin de fiche surprise omg   C'est un plaisir de lire cette fiche, j'aime trop Maghnus, et je viendrais te voir pour des liens, c'est certain  

Bienvenue sur CA
Et maintenant ?
Maintenant que ton personnage est officiellement validé, il ne te reste plus que quelques petites étapes avant de pouvoir commencer le jeu sur le forum ! Tout d'abord, il faut venir recenser ton personnage dans les registres (+). Tu peux également ensuite créer ta fiche de liens afin de pouvoir trouver toutes sortes de relations toutes plus dingues les unes que les autres à ton personnage (+).

Une fois que tu commence à RP, n'oublie pas recenser ton premier RP de chaque mois (+). Au fil de ton temps sur le forum, n'oublie pas de garder en tête le système de gallions (+) qui te permettra d'obtenir des récompenses et d'offrir un avantage à ton camp.

Si tu fondes l'une des familles de sang-purs libres à la création il est obligatoire de créer ta fiche de famille (+). Tu peux également le faire si tu désires fonder ta propre famille de sang-mêlé, mais cette étape n'est obligatoire que dans le cas des 5 familles de sang-pur dont l'histoire est laissée libre.

Quelques petites étapes toutes simples donc ! Et la dernière, la plus importante de toutes : HAVE FUN.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t56-adrastos#146


Contenu sponsorisé



INVENTAIRE
PROFIL


Message
Sujet: Re: Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maghnus •• the story of life is quicker than the wink of an eye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liùsaidh ♣ Why don't you write the story of your life ? It's enough to live.
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Maple story
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CISTEM APERIO ::  :: Présentations :: Fiches terminées-
Sauter vers: