daily prophet

La Coupe de Quidditch britanique touche à sa fin. Les Hollyhead Harpies sortent vainqueurs du tournoi et la fête bat son plein. La rebellion, elle, murmure (+).
Les tensions montent alors qu'un nouveau revenant est enfermé à Azkaban pour le meurtre "accidentel" de sa fiancée.
Teatime with the Queen : Buckinghamshire est voté le county préféré des sorciers immigrants.



 


Partagez | 
 

 ☞ Dons et créatures magiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 309
Gallions : 725
avatar





Message
Sujet: ☞ Dons et créatures magiques   Dim 5 Nov - 22:23

dons et créatures
sorciers spéciaux

Introduction
Vous trouverez ci dessous la liste complète des différents dons et des différentes créatures jouables sur Cistem Aperio. Pour obtenir un don ou une créature, il vous faut en faire la demande par MP auprès du staff en utilisant le formulaire que vous trouverez ci dessous. Il n'est pas possible de cumuler un don avec une créature. De la même façon, les dons sont limités à 3 par famille et ce dans un souci d'équité.

Code:
<k>Pseudo :</k>
<k>Particularité demandée :</k>
<k>Acquisition :</k> parlez ici de l'apprentissage du don, ou dans le cas d'une particularité innée, du travail afin de la perfectionner.
<k>Avantages :</k> parlez ici de ce que la particularité apporte, ce qu'elle permet de faire, etc.
<k>Désavantages :</k> parlez ici de ce que la particularité rend difficile, ou encore de moments pendant lesquels votre personnage trouve le maniement de la particularité compliquée ; quels sont les possibles dangers liés à la possession de la particularité ?
<k>Influences sur le personnage :</k>

Les créatures magiques sont mal vues au sein du monde sorcier. Non pas en raison de leur différence, mais parce que l'on en a peur, parce qu'on ne les comprend pas. Si un pacte a des siècles été en vigueur afin de protéger sorciers et créatures, il s'est vu brisé une fois le mage noir au pouvoir. Alors tous se cachent afin d’échapper à la mort ou pire, la torture dans le cas de particularités considérées utiles. Seuls les loup-garous vivent une vie plus ou moins normale. En effet, Voldemort continue de voir en eux une arme sans pareille, et il aime à savoir les loups sous son contrôle.

Les hybrides sentent un étau se resserrer autour d’eux. La ministre ne les aime pas, et si elle voit chez les créatures pures une certaine utilité, elle considère ceux qui sont mi- sorcier mi-autre comme une honte. Une à une, les lois sont publiées, rendant leurs conditions de vie un peu plus difficiles. Privés de professions haut placées, victimes de contrôles réguliers, il n’est pas bon être un hybride de nos jours.

NB : aucune créature magique n'est revenue a la vie.
NB : aucune créature magique ne possède de don magique.

Demi-banshee

Nés d'un sorcier et d'une banshee, les demi-banshees ont une certaine affinité avec la mort. À l'image de leur contrepartie pure, ils sont liés à l'un des grands clans Irlandais, possédant désormais des descendants aux quatre coins du monde. Capables de sentir la mort venir, les demi-banshees découvrent les âmes de ceux se trouvant entre la vie et la mort, fantômes étranges qu'ils ne peuvent aider, qu'ils se contentent d'observer, impuissants. C'est un sentiment de tristesse qui s'empare de leur être, sans cesse présent, sans cesse prêt à leur rappeler qu'ils sont différents. Face aux revenants, ils découvrent une âme tentant d'échapper à un corps qui ne se doit pas de vivre. Leur cri, bien qu'entendu à des kilomètres, est loin de l'âme meurtrière de leurs ancêtres. Etre une demi-banshee est une honte, principalement parce que le monde magique est terrifié de ces créatures qui jouent avec le tabou de la mort.

Places (3/3) :
-
-
-

Demi-sirène/tritons

Toutes les demi-sirènes ou demi-tritons sont originellement des sirènes à part entière. Mais le monde sous-marin est, depuis des décennies, déchiré par une guerre plus violente encore que celle qui touche le monde magique. Ainsi, avant même qu'ils n'atteignent l’âge de 7 ans, certains prennent part à un rituel sans pareil. Douloureux et dangereux, il leur offre la possibilité de vivre au sein des sorciers, de vivre comme des sorciers, d'échapper au monde marin. Cela fait d'eux des sorciers incapables de contrôler une magie faible, des sorciers que certains considèrent comme incapables. Certains vestiges restent de leur vie passée, et il n'est pas rare de les voir particulièrement attirés par l'eau au sein de laquelle ils sont capables de respirer avec aise. Par-dessus tout, tous semblent immunisés face au sortilège de l’imperium, vestiges lointain d'un peuple pour qui les illusions sont mondaines.

NB : seuls les demi-sirènes/demi-tritons devenus humains avant l’âge de 7 ans sont acceptés sur le forum.

Places (3/3) :
-
-
-

Demi-vélane

Fille d'une mère vélane et d'un père sorcier, les demi-vélanes sont des femmes aux cheveux d'or et à la beauté sans pareille. Il ne s'agit pas là de quelque chose qu'elles sont capables de contrôler, bien au contraire. Qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme, quiconque pose son regard sur une demi-vélane aura un grand mal à s'en détourner. Dans certains cas, cela peut être problématique, et certaines sorcières peuvent se voir perdues sous le regard insistant d'autrui ; le regard de ceux qui refusent d'accepter un rejet. C'est pourtant un caractère explosif qui se cache sous l'apparence parfaite des demi-velanes, miroir floué de la rage de leur mère. Elles sont habituées à toujours obtenir ce qu'elles désirent, et un refus peut être mal reçu. Le corps parfait laisse alors place à une vision d'horreur : les ongles prennent la forme de griffes, le visage prend la forme d'un bec, la peau marmoréenne laisse place à une blancheur maladive. L'être finit par se calmer, l'être fini par reprendre forme humaine.

Places (3/3) :
-
-
-

Lycans

Les loup-garous sont probablement les créatures les plus craintes du monde magique. Pendant la guerre, le Seigneur des Ténèbres n'a pas hésité à les utiliser afin de semer la terreur. Ainsi, il est presque impossible de rencontrer quelqu'un n'ayant pas eu une altercation avec un lycan et les nombreuses pertes n'ont fait qu'accentuer la terreur à leur égard. Ainsi, la plupart des loups ne le sont que depuis peu de temps, mordus ou griffés sur un champ de bataille, ils portent une cicatrice qui ne disparaitra jamais. Une fois la lune pleine, ceux infectés perdent tout contrôle. Leur corps se transforme en celui d'un loup humanoïde, leur esprit s'éteint afin de laisser place à celui de la bête. Ils ne se souviennent de rien, mais tous savent qu'ils sont dangereux. La transformation est douloureuse, elle semble les briser encore et encore, et c'est surement là que réside la peur qui se réveille en eux à l'approche de la pleine lune. Les rumeurs d'une potion tue-loup courent, mais elles ne sont que cela, des rumeurs. Il est presque impossible d'en obtenir et ceux qui y sont parvenus n'ont fait qu'accentuer l'agression de la bête, n'ont fait que désirer la chair, désirer le sang, désirer la mort.

Places (1/5) :
- Pansy Rackharrow
- Ainsley Lakatos
- Moros Grimblehawk
- Sam Braen
-

Demi-lycans

Il n'est pas facile de se rendre compte que l'on est un demi-loup. Mordu ou griffé par un loup-garou sous forme humaine, la plupart ne comprennent que trop tard. La blessure ne guérit jamais, et là est surement le premier signe que quelque chose change. C'est une irritabilité sans pareille qui prend le contrôle des demi-loups, tandis qu'un océan de rage semble fluctuer au rythme de la lune. Leurs sens se réveillent également chaque mois, puis disparaissent avant de refaire surface une fois la nuit illuminée. Si de voir l'astre plein ne semble pas les transformer en animal vicieux, la réalité est tout autre. Le moindre détail suffit à les faire exploser, à laisser une furie ardente les submerger. Beaucoup blessent pour un rien, tuent pour un détail. Et puis ils regrettent. Ils regrettent de se savoir responsable, de se souvenir de chaque détail, de chaque erreur. Certains disent que devenir un loup-garou serait une délivrance, mais ils en sont incapables. Un demi-loup, même si mordu un soir de pleine lune, ne peut devenir un loup à part entière.

Places (5/5) :
-
-
-
-
-
Tous désirent posséder un don magique, ce petit quelque chose qui rend spécial, ce petit quelque chose qui fait que l’on possède un avantage au sein de la guerre. Certains sont innés, passés de génération en génération, ils font partie de ce qui rend certaines familles uniques. D’autres doivent être appris, au fil de longues années les sorciers se donnent corps et âme afin de pouvoir réaliser ce que beaucoup pensent impossible.

L’Ordre comme les Mangemorts sont à la recherche de ces sorciers spéciaux, avantageux pendant la guerre, ils sont désormais des armes secrètes que l’on se prend à cacher. Le ministère tente de garder un registre de ces armes et même si leur vie est plus facile que celle des créatures magiques, la plupart refusent tout de même de s’avouer différents.

NB : on ne peut posséder qu'un seul don.


Occlumancie

Au sein d'un régime totalitaire, être capable de garder ses pensées secrètes est un détail capable de sauver une vie. Ainsi, nombreux sont ceux qui tentent d'apprendre le don d'occlumancie, particulièrement depuis que Voldemort est au pouvoir. Le moindre secret, la moindre pensée rebelle suffit à signer un arrêt de mort. S'il s'agit d'une protection directe face à la legilimancie, les occlumens sont également capables cacher leurs émotions aux empathes, ou encore de résister aux effets du veritaserum. Mais l'apprentissage est long avant de posséder un tel pouvoir. Il faut tout d'abord apprendre à vider son esprit, à n'y laisser que ce vide infini. Un vide qui, certes, dissimule les secrets, mais un vide qu'il est facile de reconnaitre. Alors l'apprentissage continue, ardu, jusqu'à ce que l'on soit capable de décider ce que le monde voit, de ce que le monde ne peut jamais trouver. Capables de cacher des souvenirs précis, ce n'est que lorsque les occlumens parviennent à de telles choses qu'ils se sentent en sécurité. Amateur ou sorcier puissant, tous se doivent de contrôler leurs émotions avec précision : une once de tristesse, une goutte de rage, ou encore un moment d'inattention suffisent à rendre le don inutile.

Places (4/5) :
- Miroslav Krüger
-
-
-
-

Légilimancie

Nombreux sont ceux qui désirent être capables de voir ce qui se passe au sein de l'esprit d'autrui. Dans le climat politique actuel, les secrets sont devenus une véritable monnaie, un moyen de vivre, de survivre. Ainsi, il n'est pas rare de voir des sorciers tenter d'apprendre la legilimancie, souvent sans succès. C'est tout d'abord à l'aide d'un sortilège que l'on tente de s'initier. Au fil du temps et de la pratique, la baguette n'est plus nécessaire. Une fois un regard planté dans un autre, on est capables de discerner ce qui se cache au sein de l'esprit d'autrui. Avec le temps, certains sont même capables d'y ajouter quelque chose qui ne s'y trouvait pas, faux souvenirs étranges. Il n'empêche qu'il s'agit d'une situation précaire. Là, perdu au sein de la mémoire d'un autre, les legilimens sont en danger. Leur âme se doit de s'affaiblir un court instant durant. Une âme qui, chez les sorciers les moins expérimentés, se prend à se perdre, à laisser une part de soi derrière elle. Certains n'y laissent qu'une émotion, d'autres y délaissent l'un de leurs souvenirs, un détail à leur sujet qui emprisonne une part de leur âme au sein de celle d'un autre. Alors on continue d'apprendre, alors on est prudents, au risque de s'égarer.

Places (4/5) :
- Lazare Mulciber
-
-
-
-

Voyance

Le monde sorcier ne comprend pas le don de voyance. Tous connaissent les prophéties qui hantent les couloirs du département des mystères, mais ce que peu savent, c'est que de nombreux sortilèges sont nécessaires afin de les laisser prendre place au sein de ces orbes délicats. Les voyants, quant à eux, sont des perles rares et désirés plus que tout. Le troisième œil est héréditaire, court au sein de familles, disparait des siècles durant avant de refaire surface. Mais les voyants ne voient pas le futur. Les voyants ressentent le futur. Les visions sont courtes, les transpercent de part en part, laissant au sein de leur être un sentiment sans pareille. Ils ressentent la peur, la joie, la douleur, l'amour. Ce sont des émotions qui continuent de flotter au sein de leur esprit un moment durant, et c'est durant ce court instant que l'on peut obtenir une vision précise. Pour les voyants, ce n'est qu'un visage, un ressentit, une odeur, un son, une couleur. Il n'empêche qu'on se bat pour les trouver, mangemort ou rebelle, on est prêt à les enfermer afin d'obtenir les secrets qu'ils possèdent.

Places (0/3) :
- Ciara Nott
- Jùli Estheràzy
- Ava Shafiq

Magie sans baguette

Aux yeux de beaucoup, être capable d'utiliser sa magie sans sa baguette est un signe de grandeur. S'il s'agit là d'une chose profondément ancrée dans la nature de certains sorciers natifs de l'Amérique ou de l'Afrique, il n'empêche que la capacité est impressionnante. Bien que les très jeunes sorciers parviennent à utiliser une magie incontrôlable avant de rejoindre les bancs de l'école, la magie sans baguette est un don appris. Au fil de nombreuses années de pratique, seuls les plus grands sorciers sont capables de délaisser leur baguette pour des sorts simples. Les taches courantes sont facilement réalisables, alors que les sorts offensifs ou défensifs perdent en puissance. L'apprentissage n'est pas sans danger, en revanche. En effet, ceux capables d'utiliser des sorts sans leur baguette risquent de voir leurs émotions prendre le dessus. Leur rage, leur tristesse ne fait que réveiller cette magie nouvelle qui, soudainement, ne peut plus être contenue.

Places (2/3) :
- Xolani Okonjo
-
-

Empathie

Certains diraient que la plupart des individus sont capables de faire preuve d'empathie, et cela est vrai. Mais certains sorciers semblent posséder une capacité comme peu d'autres. Être empathe est un don inné et la plupart de ceux qui le possèdent annoncent clairement qu'ils sont prêts à tout pour s'en débarasser. Les émotions qui traversent leur être sont accablantes, si violentes qu'il est impossible de les ignorer, de continuer. Ce sont les émotions d'autres qui submergent et écrasent, les émotions d'un monde triste, d'un monde violent. Les empathes ressentent ces sentiments comme s'ils étaient les leurs, qu'il s'agisse d'une joie sans pareille ou d'un deuil douloureux. On ne les apprécie pas, les empathes. On ne les apprécie pas parce que dans un monde ou la force prime, il n'est pas bon de laisser son doute apparent. On ne les apprécie pas parce que dans un monde où beaucoup mentent pour survivre, c'est au sein des émotions que la vérité se cache.

Places (2/3) :
- Søren Mulciber
-
-

Fourchelang

C'est une sombre réputation qui plane autour de ceux capables de parler la langue des serpents. Lointains descendants de Salazar Serpentard, on reconnait ces sorciers comme des mages noirs, comme ceux qui se perdent au sein d'une magie dangereuse. Bien qu'inné, cela n'empêche pas que tous peuvent perfectionner ce don qui coule au sein de leurs veines, qui leur permet de siffler des phrases précises à l'égard des reptiles. La plupart sont incapables de parler le fourchelang sans être face à face avec un serpent ou un objet en forme de serpent. Seulement ainsi peuvent-ils laisser la langue s'échapper d'entre leurs lèvres. Certains sorciers plus âgés, en revanche, ont appris à converser dans ce langage que l'on a longtemps pensé perdu. Avec la montée au pouvoir de Voldemort, c'est devenu une grande qualité que de converser avec les reptiles, peut-être parce qu'on aime alors se prétendre lié au Seigneur des Ténèbres.

Places (1/2) :
- Zéphyr Glengorm
-

Métamorphomagie

Quelques jours après leur naissance suffisent afin de laisser le pouvoir des métamorphomages se manifester. Capables de modifier leur apparence d'une simple pensée, le tout commence par une couleur de cheveux, la forme d'un visage. Avec l’âge, à force de jouer avec ce don dont on ne peut se débarrasser, les sorciers et sorcières se découvrent une facilité pour ces changements presque immédiats. Une pensée suffit à laisser leur visage prendre la forme de celui d'un animal, à laisser leur corps disparaitre afin d'y laisser celui d'un autre. Plus la transformation est importante, plus il est difficile de la maintenir, plus la fatigue se réveille avec facilité. Encore plus que pour d'autres dons, les métamorphomages sont particulièrement sensibles aux variations d'émotions. Ils perdent leur contrôle, ils laissent leur apparence les trahir. Ainsi, il s'agit du don le plus difficile à cacher, celui que tous connaissent, celui dont on se méfie.

Places (1/2) :
- Indigo Parkinson
-

Animagus

Pour beaucoup, devenir animagus sert à prouver son talent. Être capable de transformer son corps en celui d'un animal est le résultat d'un long processus que peu sont capables de mener à bien. Le tout commence avec une potion aux ingrédients tous plus difficiles à trouver les uns que les autres. Un mois durant, on se doit de garder une feuille de mandragore dans sa bouche, de réciter un sortilège chaque soir. Un mot manquant, un court instant à délaisser la plante, un détail suffit à faire échouer le rituel. S'il s'agit d'un succès, les animagus sont capables de se transformer sans utiliser de baguette. Leur forme est unique, leur forme est individuelle, vision de leur subconscient qu'ils ne peuvent cacher. Certains détails physiques se retrouvent sur le corps de la bête, une cicatrice, les contours d'une paire de lunettes. On entend les histoires de ceux qui ne sont pas parvenus à compléter le rituel, ceux qui se perdent dans un corps mi-humain mi-animal, mais cela ne dissuade pas le reste du monde. Tout animagus se doit de se recenser au ministère, au risque de subir ce qui est récemment devenu une peine de mort.

Places (3/5) :
- Susan Weasley
- Duncan McGonagall
-
-
-

_________________
ne pas mp le compte pnj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com
 
☞ Dons et créatures magiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inscriptions aux cours de Soins aux créatures Magiques
» Département de contrôle et régulation des créatures magiques
» Le bestiaire: Créatures Magiques
» ☞ Dons et créatures magiques
» Soins aux créatures magiques, 1er cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CISTEM APERIO ::  :: Les parchemins :: Annexes du forum-
Sauter vers: