daily prophet

La Coupe de Quidditch britanique touche à sa fin. Les Hollyhead Harpies sortent vainqueurs du tournoi et la fête bat son plein. La rebellion, elle, murmure (+).
Les tensions montent alors qu'un nouveau revenant est enfermé à Azkaban pour le meurtre "accidentel" de sa fiancée.
Teatime with the Queen : Buckinghamshire est voté le county préféré des sorciers immigrants.



 


Partagez
 

 You built your crown with the ribs you've broken

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin
You built your crown with the ribs you've broken Tumblr_p7hu4xFJzm1ug9vaqo8_400
Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Maebh Rosier



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


You built your crown with the ribs you've broken Empty
Message
Sujet: You built your crown with the ribs you've broken   Sam 4 Nov - 16:03

Maebh Rosier
devil's backbone

Nom : Les moqueries de ces dernières années ont laissé place aux murmures. Rosier qu'on admire autant qu'on craint, Rosier qu'on moque autant qu'on redoute. Depuis la guerre, leur nom est irrémédiablement lié à l'histoire des serpents. Féroces partisans du Lord, ils ont gagné leurs lettres de noblesse en répandant le sang de leurs baguettes. Empire construit sur la misère des malheureux, leur nom reste teinté de cette aura viciée. Lestrange, le nom qui aurait du être le sien pour toujours. Union condamnée en même temps que la princesse. Alliance morte en même temps que l'espoir.

Prénom :  Maebh la guerrière. Maebh la têtue. La sorcière n'aurait pas pu mieux porter son nom, ayant hérité de la force de caractère de son ancestrale homonyme. Ambitieuse et battante, jamais Maebh ne semble hésiter. Iseult en guise de second prénom. Surnommée Mabs par sa famille et ses amis les plus proches, la belle ne tolère cependant l'usage de ce surnom qu'aux rares élus de son coeur.

Date et lieu de naissance : Maebh est née un jour à la chaleur moite, le 10 août 1967 à St Mangouste. Deuxième née et deuxième fille des Rosier. Une position bien particulière qui lui a toujours permis de jouir d'une relative liberté. Elle qui n'est ni un homme ni l'héritière de son père.

Nature du sang : Toujours pur, jusqu'à la dernière goutte. Car si les Rosier ont souvent été moqués pour leurs activités moralement discutables, ils ont toujours protégé la pureté royale de l'ichor. Persuadés de la suprématie d'un sang immaculé, les Rosier ne manquent jamais une occasion de rappeler à leurs détracteurs le bleu coulant dans leurs veines.

Statut civil : Fantôme au coeur brisé, Maebh a bien du mal à mettre des mots sur sa situation. Mariée à Adrastos Lestrange pendant plusieurs années, idylle romantique à l'arrière goût sucré. Car elle a connu le bonheur, la princesse. Et puis sa vie s'est effondrée et tout a changé. Morte. Effacées les belles années, effacé le bonheur. Le monde a eu le temps de changer en cinq ans. Son mariage est mort en même temps qu'elle et Maebh est aujourd'hui seule. Trop seule, peut-être.

Profession : Très tôt, Maebh s'est prise de passion pour les maléfices et les enchantements. Sorcière brillante promise à un grand avenir, c'est sans grande surprise que la Rosier a rejoint les rangs du business familial une fois sortie de l'école. Sa carrière bâtie sur la puissance de sa baguette. Depuis qu'elle est revenue d'entre les morts, Maebh consacre une grande partie de son temps à retrouver sa magie. Tâche ardue et épuisante, ses pouvoirs continuant de lui filer entre les doigts.

Particularité : Revenue d'entre les morts, Maebh n'est aujourd'hui ni morte ni vivante. Monstre de la nature pour certains, miracle pour d'autres. Privée de sa magie, privée de sa vie d'hier, la sorcière ne sait pas encore si son retour tient plus de la bénédiction que de la malédiction.

Ancienne maison/école : L'adolescente d'hier fût envoyée à Serpentard à peine le Choixpeau posé sur ses cheveux de jais, à la plus grande fierté de son père. En effet, la maison verte et argent est ancrée dans l'histoire des Rosier, la plupart d'entre eux faisant fièrement leurs armes en son sein.

Patronus : Son patronus prenait autrefois la forme d'un serpent. Mais cela fait bien longtemps que la belle est incapable de produire un patronus corporel. Bien avant de mourir déjà le serpent s'est transformé en maigres volutes de fumée. Son âme trop noire, la marque ornant son avant-bras trop présente au creux de son coeur.

Epouvantard : Même si elle se refuse à l'avouer, Maebh a peur du noir. Peur du monde qui s'éteint et qui disparait, peur de la nuit qui l'englobe et l'avale. Son épouvantard prend donc la forme d'un épais brouillard noir.

Baguette Magique : Faîte d'ébène et d'un coeur de plume de phénix, la baguette de Maebh est longue de 30 centimètres et rigide. Fût une époque où la sorcière maitrisait parfaitement sa baguette, considérant celle-ci comme une extension d'elle-même. Bien triste destin pour celle dont la magie s'échappe aujourd'hui.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Crucio

Questions générales

Que pensez vous des revenants ? Revenue à la vie après cinq ans passés de l'autre côté du voile, Maebh ne sait toujours pas quoi penser des revenants. Oscillant entre bonheur et malédiction, le fantôme a le coeur en berne et l'âme au large. Les opinions de la princesse se perdent en même temps que son passé s'étiole. Alors, la belle se contente de ne rien penser - jolie poupée aux lèvres scellés. Elle ne sait pas, Maebh. Elle ne sait pas et elle doute de savoir un jour mettre des mots sur ce que ressent son coeur.

Que pensez-vous du régime de Voldemort ? Maebh a toujours cru en Voldemort. La belle se souvient encore des nuits passés à attendre la fin de la guerre, des nuits passées à s'imaginer un monde meilleur avec le mage noir au pouvoir. Car le Lord est celui qui a enfin réussi à rendre ses lettres de noblesse à sa famille, celui qui leur a enfin donné ce pouvoir qu'ils ont pourtant toujours mérité. Alors, la princesse lui voue une loyauté que même la mort n'a pas réussi à faire vaciller, fidèle comme jamais à la marque apposée sur son avant-bras.

Que pensez-vous des rumeurs concernant le renouveau de l'Ordre ? Il n'y a pas de fumée sans feu et la belle se méfie des murmures. Elle est submergée par la colère, Maebh. Sa colère envahit le monde et ne connait pas de barrières. La princesse a aujourd'hui besoin de certitudes, plus que jamais. Alors, Maebh s'est fait une promesse. Si les murmures se transforment en cri, si les silhouettes floues se transforment en monstres de chair, Maebh se tiendra droite sur le champ de bataille. Alors, la Rosier s'applique à récupérer sa magie. Retrouver sa puissance pour pouvoir un jour se tenir aux côtés du Lord.


Le moldu derrière l'écran

Pseudo/prénom :  MØRK/Margot.

Âge : 23 ans.

Pays : Le pays de la bière, sympathique contrée où nonante, souper et tantôt sont de vrais mots.

Fréquence de connexion  : Tous les jours tout le temps.

Avatar :  Phoebe Tonkin.

Où avez-vous connu le forum ? : Ehehehehe.

Le mot de la fin :  réponse ici  

Crédits :  Lux Aeterna (avatar) et Tumblr (gif)

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE



Dernière édition par Maebh Rosier le Ven 10 Nov - 19:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin
You built your crown with the ribs you've broken Tumblr_p7hu4xFJzm1ug9vaqo8_400
Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Maebh Rosier



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


You built your crown with the ribs you've broken Empty
Message
Sujet: Re: You built your crown with the ribs you've broken   Sam 4 Nov - 16:03

Your fractured life
When I wake up I’m afraid, somebody else might take my place


Avril 1995
Allongée sous ses baldaquins, la princesse déchue essaie de se souvenir. De se souvenir de ces cinq années volées, de se souvenir de tout ce temps gâché. Un miracle, a murmuré Oreste en voyant la silhouette de sa fille se dessiner. Mais c’est un tout autre cauchemar qui se joue derrière les yeux sombres de la Rosier. Car tout a changé. Le conte de fées s’est arrêté, la magie s’est envolée. Que reste t’il alors de Maebh Rosier ? Que reste t’il alors de la sorcière talentueuse, de la femme amoureuse ? Une ombre. Un fantasme troublant, elle dont les traits n’ont pas changé depuis sa mort. Depuis son retour, c’est un brasier de colère qui semble constamment enflammer ses veines. Elle peut sentir que quelque chose a changé, Maebh. C’est comme si on avait creusé un trou au beau milieu de sa poitrine, juste là où aurait dû se trouver son coeur. C’est comme si on l’avait anesthésiée, c’est comme si on avait enfermé le monde derrière d'épais morceaux de plexiglas. La sorcière regarde ceux qu’elle aime vivre de loin, eux qui ont apprit à se construire sans elle. Étrangère dans un monde qu’elle ne connait plus, le fantôme semble s’éloigner chaque jour un peu plus de celle qu’elle était hier encore.  

avril 1995
« Comment ça, il ne veut pas me voir ? » murmure la sorcière, le ton tremblant. Narcisse fait un pas vers elle, pose une main sur son épaule - tentant de contrôler au mieux la colère grondant sous la peau de sa fille. Ca la brûle, Maebh, ça la déchire de l'intérieur. Ca enivre ses veines et occulte le reste du monde, sa vision noircie par cette rage qui l'étouffe. Elle se recule, s'éloigne. « COMMENT CA IL NE VEUT PAS ME VOIR ? » répète la sorcière, secouant son menton en signe d'incompréhension. Quelques babioles éclatent, garnissant le sol de centaines d'éclats de verre coloré. La magie suinte de ses pores, incontrôlable. Son dos heurte le mur alors que des larmes invisibles viennent perler sur ses joues. Elle ne sait plus qui elle est, Maebh. Son retour a t'il seulement un sens si ce n'est pour lui. Sa mère s'approche une deuxième fois, insensible aux décorations écrasées sous ses semelles. Alors, pour un instant, la Rosier redevient une petite fille. Gamine aux joues rosées de colère et aux yeux encombrés de sel. « Comment a t'il pu ? » sanglote t'elle au creux de son épaule, ses fissures exposées au grand jour. Comment a t'il pu l'oublier ? La remplacer ? « Tu n'étais plus là... »


Août 1986
La princesse transplana au coeur même de son royaume, ses doigts faisant nerveusement tourner la bague ayant pris place autour de son doigt. Un sourire semble imprimé sur son visage depuis la veille, la belle trépignant d'impatience à l'idée d'annoncer la bonne nouvelle au monde. Maebh et Adrastos, Adrastos et Maebh. Eux qui s'étaient trouvés il y a de ça bien des années déjà. Eux qui ne s'étaient plus jamais quittés, eux qui avait grandit ensemble. Eux qui avaient appris à vivre à deux. La Rosier frappe sans attendre à la porte du bureau d'Oreste, son père étant en effet la première personne qu'elle voulait prévenir. « Mabs ? » - quelques secondes de silence alors que le visage de la princesse est fendu d'un sourire - « Je vais me marier ! » je vais marier et je n'ai jamais été aussi heureuse, je vais me marier parce que je ne peux plus vivre sans lui, pourrait-elle tout aussi bien ajouter. Oreste se lève, ses traits empreints d'une émotion nouvelle, lui qui n'a jamais été du genre à mettre des mots sur les battements de son coeur. Le père s'avance et l'enlace, l'une de ses mains glissant dans les cheveux de celle qui redevient une enfant entre ses bras. « Je suis tellement heureux pour toi. »  

Septembre 1981
La guerre est terminée et les serpents sont officiellement les maîtres du monde. Il y a quelque chose de différent au fond des yeux de Maebh, cette année. Une fierté nouvelle d'enfin voir son nom murmuré avec crainte. Une rancoeur étrange, aussi, d'avoir dû supporter pendant si longtemps les moqueries. Elle n'oublie pas, Maebh. Elle n'oubliera jamais. Leurs noms à tous gravés à l'encre rouge à l'arrière de ses pensées. Eux, qui ont refusé de croire en eux, en elle. Eux, qui n'ont jamais vu les Rosier que comme des parvenus de bas étage, à peine sauvés par l'ichor cristallin ornant de bleu leurs veines souillées. « Comment s'est passé ton été, Millie ? » souffle la cruelle du bout des lèvres à celle dont le père est tombé sur le champ de bataille.

Voilà enfin un empire à la hauteur de ses ambitions.


Juillet 1990
La sorcière s'affaire, ses mains occupées alors que son esprit est - lui - à des kilomètres de la petite maison de campagne. Enfin, après ce qui semble s'étirer en heures, le bruit caractéristique d'un transplanage se fait entendre devant la maison. Alors, sans même réfléchir, la belle laisse le médaillon sur lequel elle était en train de travailler sur le comptoir de la cuisine, courant jusqu'au hall d'entrée. Le visage fatigué d'Adrastos se dessine dans l'entrebâillement de la porte, de retour d'un de ses voyages. Le coeur au bord des lèvres, les bras de la princesse se nouent autour de son cou, ses mains s'égarant dans sa nuque. Toc, toc son coeur pousse contre sa cage thoracique. Toc, toc la nausée chatouille le fond de sa gorge. Des semaines que Maebh ressasse en boucle la même nouvelle, le même bonheur. Mais alors qu'il est enfin temps de partager la nouvelle, les mots se bousculent sous sa langue. Se bousculent et se perdent, les grands discours préparés des nuits durant s'effaçant sans qu'elle ne puisse les retenir. « Je suis enceinte. » se contente t'elle juste de confier tout contre sa peau. Eux qui attendent ce moment depuis si longtemps, eux qui ont ont si souvent rêvé. Son visage éclaire d'une expression qu'il est le seul à pouvoir faire naître sur ses traits de glace.


Septembre 1995
Le monde danse, le monde tourne sous les yeux vides de la princesse. Les mois sont passés et ses émotions se sont éloignées, le temps s'est égrené et Maebh s'est perdue. Le monde rit, sourit. Le monde vit, tout simplement, loin de la Rosier. Le monde n'a pas besoin d'elle. Elle, le phénomène de foire. Elle, le monstre. La belle se prend parfois à penser que la mort elle-même est une expérience moins solitaire que de regarder son coeur mourir. Accoudée à un pilier de marbre, un verre de champagne rivé entre ses doigts délicats. « Puis-je vous voler une danse ? » le fantôme sursaute légèrement, masquant l'ennui d'un masque longuement étudié. Ses lèvres esquissent un sourire, son menton se relève. Ses yeux se rallument d'un éclat hypocrite. Parce que le malheur de Maebh est de ceux qu'on ne peut vivre qu'en solitaire. Elle est fragile, Maebh. Ses fissures recouvertes de papier collant, maladroitement réparées. « Bien sûr. » Parce qu'Oreste lui a demandé de vivre et que la petite fille d'hier n'a pas encore appris à décevoir son père. Mais il y a quelque chose d'autre au fond du coeur glacé de la sorcière. Là, sous le regard de l'inconnu, elle a l'impression d'exister de nouveau. Elle qui est revenue invisible d'entre les morts le sent percer le brouillard.

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE



Dernière édition par Maebh Rosier le Ven 10 Nov - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit
Messages : 1183
Gallions : 453
Avatar : Iwan Rheon.
You built your crown with the ribs you've broken 1hIAtDkn_o
Âge : 28 ANS, qu'il vit, 3 ans qu'il survit. Ses jours sont limités, et il s'assure de ne pas perdre le compte. (24.03.1968)
Sang : PUR, il ne pourrait en être autrement. C'est la pureté qui se doit de reigner, la pureté qui se doit de vaincre.
Profession : BRISEUR DE SORTS, perdu au sein du commerce familial, il se laisse porter par le danger, par les découvertes, par la magie. BOURREAU, on se rend utile, on aide le Seigneur, on part à la recherche de nouveaux moyen de tuer, souriant.
Situation civile : FIANCÉ, promis à sa meilleure amie, promis à celle qui lui a sauvé la vie. Relation silencieusement ouverte, relation silencieusement libre. Ils vont aimer autrui avant de revenir s'aimer l'un l'autre.
Allégeance : VOLDEMORT, le grand. Et pourtant, le serpent marqué doute. Il doute parce que le Lord ne veut plus de lui. Il doute parce qu'autrui s'est appliqué à laisser des doutres naître au sein de l'esprit brisé. Il doute parce qu'il est presque AVERY.
Particularité : SÉROPOSITIF, il sait que la mort l'attend, patiente.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Adrastos Lestrange



Adrastos Lestrange
for blood destroys life
for blood destroys life


You built your crown with the ribs you've broken Empty
Message
Sujet: Re: You built your crown with the ribs you've broken   Ven 10 Nov - 1:35

You built your crown with the ribs you've broken 2064972665 You built your crown with the ribs you've broken 1220396321 You built your crown with the ribs you've broken 3410404896

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t56-adrastos#146



Contenu sponsorisé


You built your crown with the ribs you've broken Empty
Message
Sujet: Re: You built your crown with the ribs you've broken   

Revenir en haut Aller en bas
 
You built your crown with the ribs you've broken
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BBQ Ribs; apprenti matelot, mousse qualifié, casse-cou professionnel
» « and we, built a castle, in the sky and in the sand.. (8) »
» Do you want to built a snowman ? [Iris]
» I WALK THIS EMPTY STREET ON THE BOULEVARD OF BROKEN DREAMS - 20 JUILLET, 18H34
» ~~ Kairi...Broken Memories [FINIE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CISTEM APERIO :: Fiches terminées-
Sauter vers: