daily prophet

La Coupe de Quidditch britanique touche à sa fin. Les Hollyhead Harpies sortent vainqueurs du tournoi et la fête bat son plein. La rebellion, elle, murmure (+).
Les tensions montent alors qu'un nouveau revenant est enfermé à Azkaban pour le meurtre "accidentel" de sa fiancée.
Teatime with the Queen : Buckinghamshire est voté le county préféré des sorciers immigrants.



 


Partagez | 
 

 TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 21
Gallions : 30
Avatar : Richard Harmon

Âge : Mort à trente ans, les cinq années dans l'au-delà ne lui ont pas fait prendre une ride. Certains s'exalteraient d'avoir déjoué le temps, mais pas lui. On lui a volé une partie de sa vie. Il devrait en avoir trente cinq.
Sang : Sang-Mêlé
Profession : Éleveur de Dragons, incapable d'exercer sans sa magie.
Situation civile : Célibataire. Ses fiançailles semblent bien loin comme l'organisation de ce maudit mariage. La mort l'a libéré de ses chaînes.
Allégeance : Membre de l'Ordre du Phénix, ancien combattant qui se voit mis à l'écart à cause de son statut et de sa désastreuse magie.
Particularité : Petit enfoiré, sans filtre de parole. Et petit détail: un revenant.
avatar



Tomas Ollivander
lumos - revenant
lumos - revenant


Message
Sujet: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    Mer 29 Nov - 20:10

Tomas Ollivander
Scream, with your hands up in the sky
Like you want to testify,
For the life that's been deleted

Carte d'identité

Nom : Ollivander, un nom connu et reconnu qui ne passe pas inaperçu. Il le porte fièrement bien que le rappel constant de la réputation familiale dans la bouche des sorciers l’agace fortement. Parce qu’on l’associe au commerce de baguettes magiques comme si sa destinée était inévitable, il montre parfois les dents.

Prénom : Tomas. Un prénom tout ce qu’il y a de plus simple, et il lui convient plutôt bien. Un prénom assez court qui lui évite toute sorte de surnom ridicule. Y’en a un qui a essayé un jour, il l’a amèrement regretté.

Date et lieu de naissance : En plein été, le 20 juillet 1960, à Londres. Sa mère raconte sa naissance au premier venu, au plus grand désarroi de Tomas. Figurez-vous que le bambin a eu le crâne bleu pendant des jours à force de hurler, faisant exploser ses veines sur son front. Déjà alors il criait son mécontement.

Nature du sang : Sang-mêlé.

Statut civil : Mort en étant fiancé, revenu en célibataire. Certainement la seule chose positive dans tout ce chaos.

Profession : Éleveur de dragons dans la réserve du Pays de Galles avant sa mort, aujourd’hui il se retrouve dans l’incapacité d’exercer sans sa magie devenue terriblement instable à l’instar de ses émotions. Après Poudlard,Tomas est partie étudier les Dent-de-vipère du Perou, au Perou donc, pendant deux années avant de poursuivre avec une année supplémentaire mais en Suède cette fois-ci où il a pu étudier les Suédois à museau court.

Particularité : Revenant

Ancienne maison/école : Après de longues minutes de réflexions, c’est finalement dans la maison de Salazar Serpentard que le Choixpeau l’a envoyé. Il aurait pu appartenir à Gryffondor si son instabilité et sa roublardise ne lui avaient pas fait défauts.

Patronus : Un buffle, parfaite représentation de son imprévisibilité, agressivité et son insouciance. Qualités ou défauts, des traits de caractères qui semblent s’imposer en toute chose.

Epouvantard :Ennis qui le rejette, Ennis qui lui tourne le dos

Baguette Magique : En bois de frêne, aussi buté que son propriétaire mais très fidèle cependant. En son cœur, aussi agressif que imprévisible, une corne de Strangulot. Flexible, elle mesure 31 cm.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Lumos

Questions générales

Que pensez vous des revenants ? Tomas est en colère. En colère contre le monde entier. Non seulement on l’a arraché à la vie brutalement - il n’avoue toujours pas s’être mis dans le pétrin de lui-même - mais ce cocon de paix dans lequel il reposait lui a également été soutiré de force. Il n’est ni vivant, ni mort. Un monstre, une bête de foire aux yeux des vivants. Et Tomas hait ces regards inquisiteurs, l’effroi dans les prunelles, le dégoût dans leurs rictus. Tomas a juste envie de les cogner, de leur cracher au visage pour qu’on cesse de l’emmerder profondément. Ça le rend fou de rage cette situation, d’être incapable de dominer ses émotions totalement exacerbées et de n’avoir plus aucune maîtrise de sa magie. Il doit tout réapprendre, à une telle lenteur que Tomas en perd vite patience, faisant tout exploser autour de lui. C’est un cercle vicieux, plus l’apprentissage est long plus il s’impatiente perdant alors à nouveau tout ce qu’il a acquit et il faut tout reprendre. Encore.
Mais au-delà de cette colère qui le ronge, et trop fier pour l’admettre évidemment, Tomas est tout simplement terrifié. Effrayé à l’idée de devenir un cobaye pour comprendre ce qu’il est et comment le renvoyer d’où il vient. C’est même sans aucun doute sa plus grande peur, qu’on l’arrache à nouveau au monde des vivants, qu’on lui arrache Ennis encore une fois. Il y a tant d’incompréhensions, de questionnement sur les revenants, et Tomas est le premier à s’interroger. Sur ce qu’il est exactement, mais davantage sur ce qu’il adviendra de lui. Cette incertitude est effrayante. Et s’il voudrait, comme beaucoup, avoir des réponses, il est absolument hors de question d’être observé à la loupe ou même disséqué pour le bien être de tous. Qu’ils aillent se faire foutre.

Que pensez-vous du régime de Voldemort ? La politique, ça lui est toujours passé au-dessus de la tête. C’est un domaine dont il se soucie guère, sans doute à cause de cet égoïsme qui le caractérise. Tomas, c’est le mec un peu je-m’en-foutiste, qui ne lève le nez que quand ses propres intérêts sont visés. C’est alors un homme très virulent, près à tout pour protéger ce qu’il a acquis au fil des années mais plus encore les personnes qu’il porte dans son coeur. S’il prenait le temps de débattre sur ce sujet, c’est bien en total désaccord qu’il serait à l’encontre du gouvernement et de ces lubies abracadabrantesques de Voldemort et ses sbires.
C’est en tout cas ainsi qu’il a longtemps pensé, qu’il s’est longtemps comporté. Vivre dans un monde qui va à l’encontre de ses principes sans pour autant revendiquer ses idées ni intervenir pour changer les choses. Jusqu’au meurtre de son grand-père maternel, un né-moldu, alors que Tomas étudiait les dragons en Suède. Membre de l’Ordre du Phénix, cet homme que Tomas vénérait presque est mort de la baguette d’un mangemort. Proche de son grand-père, le seul qui prenait partit pour lui au milieu de cette famille traditionnelle, c’est une colère monstre et un désir de vengeance qui lui a saisit le cœur. Qui a éveillé en lui le désir de se battre contre ce régime dictatorial.

Que pensez-vous des rumeurs concernant le renouveau de l'Ordre ? L’Ordre du Phénix c’est une histoire de famille. Quand Tomas fut en âge de comprendre, durant sa scolarité à Poudlard, ses parents lui ont tout raconté dans le moindre détail. A leur plus grand désarroi l’adolescent est resté indifférent face à cette révélation, et plus encore en grandissant, il n’a jamais souhaité les rejoindre et les soutenir pour la cause. Pour lui c’était une cause perdue, et ne se sentait pas du tout concerné. Jusqu’à l’année de ses vingts et un ans, lorsque son grand-père est mort de la main des mangemorts. Tomas a rejoint l’Ordre, principalement par soucis de vengeance. Après de longs mois pour prouver son allégeance, on lui a enfin fait confiance pour lui confier des tâches et rejoindre les combattants. Le dragonnier fait partie de cette génération violente, qui se soucie plus de la victoire que de la paix. Tomas il a la rage de vaincre, Tomas a goûté au sang. Tomas a tué pour l’Ordre et jamais il n’en a éprouvé le moindre regret. S’il a longtemps pensé que c’était une cause perdue, depuis qu’il a intégré les rangs, il ne vit que pour l’organisation et détruire tout ce que Voldemort et ses démons ont battis. Il veut les anéantir. Mais Tomas est mort avant d’avoir pu gagner cette guerre qui s’éternise. Tomas est aujourd’hui un revenant à cause de l’Ordre, et comme pour tout le reste, Tomas est terriblement en colère contre eux.


Le moldu derrière l'écran

Pseudo/prénom :  Psychose Mae

Âge : 29 ans.

Pays :  France

Fréquence de connexion  : 7j/7

Avatar :  Richard Harmon

Où avez-vous connu le forum ? :  Ennis qui m'a traîné là    

Le mot de la fin :    

Crédits :  Gif: eternalroleplay in tumblr. Avatar: phaenomen.


Dernière édition par Tomas Ollivander le Dim 10 Déc - 22:37, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 21
Gallions : 30
Avatar : Richard Harmon

Âge : Mort à trente ans, les cinq années dans l'au-delà ne lui ont pas fait prendre une ride. Certains s'exalteraient d'avoir déjoué le temps, mais pas lui. On lui a volé une partie de sa vie. Il devrait en avoir trente cinq.
Sang : Sang-Mêlé
Profession : Éleveur de Dragons, incapable d'exercer sans sa magie.
Situation civile : Célibataire. Ses fiançailles semblent bien loin comme l'organisation de ce maudit mariage. La mort l'a libéré de ses chaînes.
Allégeance : Membre de l'Ordre du Phénix, ancien combattant qui se voit mis à l'écart à cause de son statut et de sa désastreuse magie.
Particularité : Petit enfoiré, sans filtre de parole. Et petit détail: un revenant.
avatar



Tomas Ollivander
lumos - revenant
lumos - revenant


Message
Sujet: Re: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    Mer 29 Nov - 20:10

Cistem Aperio
citation de votre choix citation de votre choix citation de votre choix


1976

“Surtout tu n’en parles pas à ton père!” Froncement de sourcil puis Tomas observe sa mère d’un air interrogateur.  Elle semble agitée mais avant tout particulièrement alarmée, des sentiments que l’adolescent ne comprend pas. “Pourquoi ?” Oui, pour quelle raison ne devrait-il pas évoquer son choix de carrière à son père comme il vient de le faire avec elle, c’est un sujet qui va forcément être mis sur le tapis à un moment ou à un autre alors pourquoi attendre ? Ça le dépasse, mais surtout il s’en moque pas mal des raisons qui la poussent à le faire taire. “Tu sais bien que ton père ne rêve que de te voir reprendre l’affaire familiale, comme lui l’a fait auparavant” Tomas lève les yeux au ciel, avec un grognement, désapprobateur. Être enfermé dans cette boutique poussiéreuse ne l’a jamais enchanté, mais surtout être en contact avec d’autres sorciers lui file des boutons. “Sérieusement m’man, tu me vois être au service des autres ? Dialoguer avec la clientèle ?” L’effet escompté agit en quelques micros secondes, sa mère blanchissant instantanément. Elle a un rictus. Tomas il a le même, il tient ça d’elle. “NON ! Non…” Non seulement elle sait que c’est peine perdue de faire changer d’avis son fils - cette tête de pioche - mais surtout elle a parfaitement conscience que reprendre le commerce de baguettes magiques va à l’encontre de ses prédispositions pour les animaux fantastiques - les dragons en particulier - mais plus encore il serait complètement fou de mettre la clientèle entre les mains de Tomas. Cette simple idée lui donne des sueurs froides. Depuis qu’il est tout gamin, ce n’est que flots de vérités non contrôlés qui s’échappent de ses lèvres. Il parle sans réfléchir, exprimant le fond de sa pensée librement sans se soucier des conséquences. S’il peut se montrer particulièrement blessant, voire méchant, c’est sans doute involontaire. Ou peut-être pas, qui sait ? Il aime bien faire planer le doute, et puis de toute façon il ne faut pas compter sur lui pour s’excuser de quoi que ce soit. Il a bien trop de fierté pour avouer ses torts, trop d’égo pour admettre une quelconque erreur de jugement. Et Ludmila Ollivander connait bien trop cette facette de la personnalité de son fils pour prendre le risque de faire fuir la clientèle. La réputation de la famille serait mise à rude épreuve et ce malgré la qualité inégalable des baguettes magiques qu’ils fabriquent. “Bon écoute, je comprend parfaitement ton choix mais… tu veux bien attendre avant de lui dire quoi que ce soit ? Laisses moi le temps de lui soumettre l’idée avec douceur, la lui implanter dans l’esprit petit à petit ?” Tomas soupire, cette manie de devoir prendre des pincettes lui échappe totalement. Et puis à ses yeux, c’est comme mentir. Et il a horreur de cela. Les prunelles de sa mère le scrutent, l’implorant. “Bon très bien, mais si il m’interroge ne comptes pas sur moi pour tourner autour du pot et lui mentir” Il en serait tout bonnement incapable. Ludmila hoche la tête, résignée. Elle sait déjà que c’est trop demander à son fils et qu’elle ne peut en obtenir davantage. “Il va nous faire une crise cardiaque…”


1983

Une orgie. Sa vision d’une telle soirée, bondée de sorciers qui s’enivrent de discussions plus ennuyantes les unes que les autres, s’abreuvant de divers alcools qui les dérident petit à petit. Tomas a toujours eu en horreur ces événements quelque peu mondains, d’une part ne s’y sentant pas à sa place et d’autre part, devoir converser avec tous ces gens inintéressant la plupart du temps l’ennui au plus haut point. Mais ce soir, l’appréhension est bien plus forte. Même si pour les trois quarts des personnes présentent, la raison précise de la présence des Ollivander leur est inconnue, pour d’autres c’est une soirée quelque peu spéciale surtout pour ses parents. “On s’est dit que ce serait préférable pour vous deux de vous rencontrer ici plutôt que dans un lieu plus intime”  souffle Ludmila à l’oreille de son fils en s’accrochant à son bras. Blasé, Tomas jette un regard de travers à celle-ci. “Peu importe le lieu, ce sera toujours la pire idée que vous ayez jamais eu Papa et toi. Me fiancer, sérieusement ? Toutes ses années de cohabitation avec moi ne vous ont toujours rien appris ? Je vous trouve bien égoïste de vouloir imposer ça à quelqu’un d’autre. Et puis bordel, c’est quoi ces traditions arriérées ? Vous prônez des idéaux, criez au scandale face à l’injustice et combattez un régime tyrannique… mais ça ne vous dérange absolument pas de fiancer votre fils de force à une parfaite inconnue ? Bande d’hypocrites !” Tomas est sur les nerfs, ces traditions familiales le dépassent totalement. Des mois déjà que le sujet revient sur le tapis et que le jeune homme se bat pour sa liberté avec acharnement. Mais Tomas est fatigué de se battre en vain face à la volonté de ses parents de le voir marier et leur donner une descendance. Mais ce n’est pas un idiot, derrière ce souhait se cache surtout la crainte que leur confère la sexualité de leur fils. A ce sujet, Tomas est toujours resté silencieux, ou vague. A ses yeux, sa vie privée ne regarde absolument personne et n’est donc pas le genre d’homme à crier sur tous les toits son homosexualité. Et puis il faut avouer que c’est assez amusant de créer l’incertitude autour de lui. Tomas aime se jouer des gens. Sans ça, il s'ennuierait certainement. Sa mère lui donne un léger coup de poing dans les côtes, ce qui le sort brutalement de ses pensées.  “Aie. Tu me frappes maintenant ?” Il grimace en essayant de se libérer de l’emprise de sa mère à son bras. “Tais-toi ! On en a déjà parlé, en long en large et en travers. C’est n’est ni le moment ni le lieu pour se quereller à nouveau, tu nous as donné ta bénédiction et on ne revient pas sur sa parole mon garçon.” Tomas soupire. Il a fini par baisser les armes, fatigué de se battre pour du vent. Et puis en se mariant cela peut lui permettre que ses parents le laissent enfin tranquille, c’est un prix qu’il est prêt à payer. Ces fiançailles n’ont de toute façon aucune importance à ses yeux, et compte bien jouir de sa vie - sa liberté - comme il l’entend et ce même avec la corde autour du cou. “J’ai dis que j’acceptais de me fiancer, en revanche je n’ai jamais promis mon silence et mon approbation pour le reste” Qu’il sourit, assez fier de lui, la tête haute. Soudain sa mère s’arrête, l’obligeant à faire de même. A quelques pas devant eux, une jeune femme blonde aux airs timides et angéliques au côté de ses parents. Pauvre enfant, elle n’a pas idée de ce qui l’attend. Tomas se penche vers sa mère, marmonnant en bougeant à peine les lèvres. “Y’avait pas mieux dans le catalogue ?” Un autre coup dans les côtes. Il l’a pas volé celui-là. “Sois gentil Tomas, et ne nous met pas dans l’embarras”. Tomas ricane. Sa mère espère encore et toujours, en vain. S’en suit des présentations un peu solennels, tous tendus et stressés et quant à Tomas, il s’en fout comme toujours. Les minutes passent, les parents conversant ensemble, la fiancée tentant désespérément d’engager la conversation avec un homme qui l’ignore autant que possible, bien plus intéressé par le contenu de son verre qui l’aide à ne pas péter un plomb. Au bout d’un certain temps, l’alcool fait son effet, il se détend petit à petit et sa langue se délie, sans doute trop. Enfin comme d’habitude quoi. “Eh Gisèle….”. “Euh, non. Griselda”. Tomas l’observe en clignant des yeux, avant qu’un rictus ne déforme sa lèvre. “Ouai, ok. Tu sais, tu devrais arrêter de te goinfrer. Regardes ta mère, t’as pas de très bonne prédisposition…” Il n’a pas le temps d’argumenter davantage que la main de sa bien aimé s’abat sur sa joue avec véhémence, jusqu’à ce qu’elle ne s’éloigne, furibonde. Tomas, lui, reste planté là, la main sur sa joue et l’incompréhension dans le regard. “Bah, qu’est-ce que j’ai dis ?” qu’il marmonne pour lui-même, avant de hausser les épaules face aux regards d’une partie de l’assemblée. La réaction de la jeune femme le laisse perplexe, lui qui se voulait agréable en étant prévenant et en se souciant de sa santé. Tomas avale une gorgée, s’éloignant à son tour, désabusé. Sur la balcon, il savoure l’air frais de la nuit et d’être enfin seul, loin de tout ce monde qui l’oppresse. Ce n’est qu’après un petit laps de temps qu’il ne se rend compte de la présence d’un autre homme. Une silhouette qui ne lui est pas inconnue, c’est même tout le contraire. Son cœur fait une embardé, comme toujours. “Ennis ? Qu’est-ce que tu fais là ?” Il s’approche dans la pénombre, dans ce petit coin où l’homme c’est isolé. Tomas est prudent, mais surtout tiraillé par cette envie de foncer sur lui et l’embrasser avec toute l’ardeur qui l’anime chaque fois qu’il est en sa présence. “T’aurais pas dû venir…” qu’il souffle, en perpétuel combat intérieur. Tomas se refuse de le blesser, bien que la mal ai été fait quand il lui a annoncé la nouvelle quelques jours plus tôt. Comme toujours, le dragonnier s’est montré honnête, refusant d’avoir de quelconques secrets et encore moins avec cet homme, qui le fait vibrer comme personne. Mais, aussi rare que cela puisse être, Tomas a également été aussi rassurant que possible à son égard. Parce qu’à ses yeux ces fiançailles ne sont que fumisteries et qu’il est hors de question que leur relation en pâtisse. Et ça lui fait quelque chose de voir Ennis dans cet état, de le voir ici même s’il aurait souhaité que son amant ne s’inflige pas ça. Il doit le lui rappeler, qu’il lui appartient. Corps et âme. Et Tomas ne se contient plus, fonçant sur les lèvres enivrantes de son amant, avec cette fougue qui les unit depuis plus d’un an. Ses doigts s’accrochent à ses cheveux noirs, tirant dessus avec force alors qu’il se perd dans ce baiser ardent. Son corps appelle le sien, désespérément. Amour dévastateur. Mais Tomas se bat avec violence contre le désir qui l’anime, s’arrachant brusquement à ses lèvres tentatrices, à ce corps affolant. “Rentres chez toi Ennis. Je te rejoins tout à l’heure”. Et Tomas s’envole aussi vite qu’il est apparu, avec cette promesse formulée. Parce qu’il compte bien lui prouver son appartenance.


1990

Il claque la porte brusquement dans son dos, la colère empoisonnant encore son sang. Dans son modeste appartement l’homme fait les cent pas, pestant avec véhémence toute la rage qui l’anime. Ses poings se referment avec une telle force qu’il peut sentir ses ongles pénétrer sa chair et le sang chaud s’en déverser. C’est trop pour Tomas, perdant totalement le contrôle. Et sa visite impromptue chez les Rosier n’a fait qu’accroître son animosité. Des mois qu’il se bat avec ferveur contre leur trafic, en particulier celui touchant les dragons. Un combat perdu d’avance, n’ayant pas les preuves nécessaires pour les mettre devant les faits accomplis et que la justice leur fasse payer la souffrance qu’ils sèment sur le passage. Mais cette fois-ci les Rosier sont allés trop loin, s’en prenant alors à l’élevage de Tomas en laissant derrière eux le corps ensanglanté et sans vie de l’un de ses dragons. Nul doute sur les criminels, les nombreux organes manquant les incriminent. Et malgré les conseils d’Ennis de ne pas provoquer une famille aussi puissante et influente, le dragonnier n’en a fait qu’à sa tête comme toujours. Se pointant dans la demeure des assassins pour leur déverser toute sa haine, Tomas ne mesure absolument pas sa réaction, ses propos, proférant alors des menaces à l’encontre des Rosier. Parce que c’est tout ce qu’il a en son pouvoir. Leur faire peur. Et maintenant qu’il est de retour chez lui, il tourne comme un lion en cage. Totalement impuissant. Et ça le rend tellement fou de rage. Il a envie de hurler, envie de tout détruire autour de lui. Et il lui faut se faire violence pour ne pas succomber. Il attrape une bouteille de whisky pur feu, buvant quelques gorgées d’une traite. Le liquide lui brûle douloureusement la gorge mais c’est une douleur plus que bienvenu. Il ne sait pas quoi faire. Enfin si, il voudrait être dans les bras d’Ennis, qu’il lui fasse oublier quelques heures la souffrance et la colère que lui infligent la perte de son dragon. Mais Tomas ne peut pas, son amant l’évite depuis plusieurs jours. Il peut difficilement lui en vouloir d’ailleurs, son mariage avec Griselda étant prévu dans quelques jours. Pendant des années l’anglais a pu repousser ce moment avec diverses excuses, son métier étant la principale cause. Mais il ne pouvait reporter cette union indéfiniment, les deux familles perdant patience et fixant eux-même une date que cette fois Tomas ne pouvait annuler. Ces derniers temps, les deux amants se disputent régulièrement, la jalousie d’Ennis plus intense à l’approche de la date fatidique. Bien évidemment, ses émotions ne l'indifférent aucunement et quelque part il le comprend, étant lui même très possessif à son égard. Mais il a tant besoin de lui à cet instant, et c’est terriblement frustrant de ne pas pouvoir se pointer chez lui en réclamant son corps et son amour. Alors Tomas boit pour oublier. Il boit jusqu’à s’écrouler dans son lit, et finit par s’endormir tout habillé comme un infâme ivrogne. Au beau milieu de la nuit, un vacarme assourdissant le fait bondir de son lit, hagard et encore aux prises de l’alcool. Il titube jusque dans le salon, baguette à la main. “Lumos” La pièce est dans un désordre effroyable, les meubles ayant volés à travers la pièce et fracassés contre le sol. Le cœur battant Tomas cherche désespérément l’intrus, et bénissant ses réflexes il bondit en avant, s’écrasant par terre derrière ce qui lui reste de canapé et évitant alors un sort lui étant destiné.  Le maléfice a cependant ricoché, le blessant au bras. Une large plaie dégouline de sang, le faisant grimacer de douleur. Mais il doit garder ses sens en éveil, et passer outre la souffrance qui l’assaille. “Les Rosier t’envoient faire le sale boulot c’est ça ? Ils sont trop lâches pour le faire eux-même ?!!” Tomas n’est pas un idiot, et il lui a fallu peu de temps pour comprendre que l’inconnu est venu se débarrasser de lui. Il est devenu trop gênant pour les trafiquants, et les menaces qu’il a proféré à leur encontre ne les a visiblement pas laissé de marbre comme il l’a pensé. L’intrus ne répond pas, et le dragonnier tant l’oreille jusqu’à entendre le parquet craquer. Sa connaissance parfaite de son appartement lui donne l’avantage, sortant alors de sa cachette pour entamer un combat acharné de sorts. La bataille s’éternise, et Tomas se défend, attaque, comme il peut malgré la blessure qui semble s'aggraver à chaque mouvement. Mais c’est un combat perdu d’avance, et l’anglais le sait. Il ne fait que repousser l’inévitable. Hors de question cependant de tomber sans se défendre, jusqu’à la mort.

Un éclair vert illumine la pièce. Tomas s’écroule, sans vie. Tomas s’est battu dignement. Et ses dernières pensées n’appartenaient qu’à Ennis.


Dernière édition par Tomas Ollivander le Sam 9 Déc - 15:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    Mer 29 Nov - 23:03



J'aime ton titre ça lui va trop bien

VITE REMPLIS MOI CA CEST TROP VIDE
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 248
Gallions : 125
Avatar : Natalie Dormer

Âge : 33 ans.
Sang : Sang-de-bourbe.
Profession : Potionniste d'une minuscule boutique de l'Allée des Embrumes.
Situation civile : Une dénommée Delia a éveillé un feu difficile à éteindre.
Allégeance : Neutre. Elle méprise la rébellion.
Particularité : Aucune.

Inventaire
Disponibilité: Non
Dés de compétence:
avatar



Saga Merrick
imperio - sorcier
imperio - sorcier


Message
Sujet: Re: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    Mer 29 Nov - 23:35

Bienvenu j'adore le petit détail dans la particularité et sympathique choix de vava
bon courage pour ta fichette

_________________
It's clear you think that I'm inferior. Whatever helps you sleep at night, Whatever helps you keep it tight. Tell me to prove, expect me to lose. - Broods
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t134-cold-sheets-saga#364
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    Jeu 30 Nov - 4:58

Bienvenue par ici

Je plussoie le vava et avoir un Ollivander aussi, c'bow
Bon courage pour la fiche
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 369
Gallions : 338
Avatar : Jamie Dornan

Âge : 35 ans
Sang : Sang-mêlé
Profession : Éleveur de dragons, ces créatures l'ont toujours fasciné depuis son plus jeune âge. Il travailla dur à Poudlard pour avoir les moyennes suffisantes afin de pouvoir se lancer ensuite dans la suite logique de ses études en Roumanie afin de pouvoir exercer cette dangereuse profession avec les plus beaux reptiles jamais créé par Mère nature.
Situation civile : Le coeur de Kenya est déchiré par la disparition de son âme soeur. Seul, il se perd dans le travail et évite le plus possible toute personne entreprenante.
Allégeance : A l'Ordre, sans contexte. Il ne sera cependant pas rare de le voir bien parler de Tom Jedusor, sous le surnom qu'utilise ses adeptes bien sûr, afin de se faire bien voir et de pouvoir se faufiler dans leurs rangs. Oui, Monsieur est un espion !
Particularité : A voir

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Kenya Wilde
confringo - sorcier
confringo - sorcier


Message
Sujet: Re: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    Jeu 30 Nov - 8:20

Bienvenue parmi nous

Nous faudra un lien entre éleveurs de dragons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin

Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


Message
Sujet: Re: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    Jeu 30 Nov - 10:32

Le fameux Tomas enfin par ici, le scénario d'Ennis même pas encore terminé et déjà tenté c'est beau L'un dans l'autre, c'est à cause de toi que Mabs est morte en fait

Bienvenu sur CA ! Si tu as la moindre question n'hésite pas à contacter le staff, nos boites MP sont grandes ouvertes

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    Ven 1 Déc - 0:04

Un Ollivander éleveur de dragons

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    Sam 2 Déc - 10:29

Oh quel merveilleux choix d'avatar, je suis fan hâte d'en savoir plus sur ce "petit enfoiré"
Bienvenue


Dernière édition par Hattie Lovecraft le Dim 3 Déc - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1183
Gallions : 453
Avatar : Iwan Rheon.

Âge : 28 ANS, qu'il vit, 3 ans qu'il survit. Ses jours sont limités, et il s'assure de ne pas perdre le compte. (24.03.1968)
Sang : PUR, il ne pourrait en être autrement. C'est la pureté qui se doit de reigner, la pureté qui se doit de vaincre.
Profession : BRISEUR DE SORTS, perdu au sein du commerce familial, il se laisse porter par le danger, par les découvertes, par la magie. BOURREAU, on se rend utile, on aide le Seigneur, on part à la recherche de nouveaux moyen de tuer, souriant.
Situation civile : FIANCÉ, promis à sa meilleure amie, promis à celle qui lui a sauvé la vie. Relation silencieusement ouverte, relation silencieusement libre. Ils vont aimer autrui avant de revenir s'aimer l'un l'autre.
Allégeance : VOLDEMORT, le grand. Et pourtant, le serpent marqué doute. Il doute parce que le Lord ne veut plus de lui. Il doute parce qu'autrui s'est appliqué à laisser des doutres naître au sein de l'esprit brisé. Il doute parce qu'il est presque AVERY.
Particularité : SÉROPOSITIF, il sait que la mort l'attend, patiente.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Adrastos Lestrange
for blood destroys life
for blood destroys life


Message
Sujet: Re: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    Dim 3 Déc - 18:49

Ollivander + l'avatar + le scénario d'Ennis
Finis-nous donc cette fiche qu'on puisse la lire

Bienvenue par ici en tout cas !
Comment l'a précisé Maebh, on est dipo si jamais tu as la moindre questions

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t56-adrastos#146
Messages : 21
Gallions : 30
Avatar : Richard Harmon

Âge : Mort à trente ans, les cinq années dans l'au-delà ne lui ont pas fait prendre une ride. Certains s'exalteraient d'avoir déjoué le temps, mais pas lui. On lui a volé une partie de sa vie. Il devrait en avoir trente cinq.
Sang : Sang-Mêlé
Profession : Éleveur de Dragons, incapable d'exercer sans sa magie.
Situation civile : Célibataire. Ses fiançailles semblent bien loin comme l'organisation de ce maudit mariage. La mort l'a libéré de ses chaînes.
Allégeance : Membre de l'Ordre du Phénix, ancien combattant qui se voit mis à l'écart à cause de son statut et de sa désastreuse magie.
Particularité : Petit enfoiré, sans filtre de parole. Et petit détail: un revenant.
avatar



Tomas Ollivander
lumos - revenant
lumos - revenant


Message
Sujet: Re: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    Mer 6 Déc - 18:36

@Ennis Sheehan Pour une fois que je passe pas trois plombes à trouver un titre et à changer de ceux que je mets habituellement mais oui, je trouvais que ça collait trop
Petite impatiente Je me dépêche de finir

@Saga Merrick Le petit enfoiré ? C'est tout un art Merci en tout cas ♥️

@Scylla Selwyn Ollivander c'est trop la classe Merci beaucoup

@Kenya Wilde C'est même obligatoire Merci !

@Maebh Rosier En même temps avec un tel scénario je ne pouvais pas résister Ennis a abusé de ma faiblesse Et pour Maebh, c'est un juste retour des choses Merci pour l'accueil en tout cas

@Accalia Wrexhall Awww Kate Mara Ravie que ce choix plaise  Merciiiii !

@Hattie Lovecraft Faut dire ça à Ennis pour le choix d'avatar, je ne le connaissais même pas En espérant que le petit enfoiré plaise Merci beaucoup ♥️

@Adrastos Lestrange Je me magne le popotin, promis Si je ne finis pas ce soir, ce sera au plus tard vendredi Merci pour ton accueil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    Sam 9 Déc - 15:56

C'est parfait pour moi ♥️

J'ai hâte de rp
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin

Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


Message
Sujet: Re: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    Lun 11 Déc - 12:16

Félicitations !
Bienvenu.e sur CM !


Ce qu'on a pensé de ta fiche
J'aime beaucoup le personnage de Tomas, avec ses grandes idées et son côté rentre dedans J'ai hâte de lire vos RP avec Ennis, je sens que je vais avoir trop de feels
Et maintenant ?
Maintenant que ton personnage est officiellement validé, il ne te reste plus que quelques petites étapes avant de pouvoir commencer le jeu sur le forum ! Tout d'abord, il faut venir recenser ton personnage dans les registres (+). Tu peux également ensuite créer ta fiche de liens afin de pouvoir trouver toutes sortes de relations toutes plus dingues les unes que les autres à ton personnage (+).

Une fois que tu commence à RP, n'oublie pas recenser ton premier RP de chaque mois (+). Au fil de ton temps sur le forum, n'oublie pas de garder en tête le système de points (+) qui te permettra d'obtenir des récompenses et d'offrir un avantage à ton camp.

Si tu fondes l'une des familles de sang-purs libres à la création il est obligatoire de créer ta fiche de famille (+). Tu peux également le faire si tu désires fonder ta propre famille de sang-mêlé, mais cette étape n'est obligatoire que dans le cas des 5 familles de sang-pur dont l'histoire est laissée libre.

Quelques petites étapes toutes simples donc ! Et la dernière, la plus importante de toutes : HAVE FUN.

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit



Contenu sponsorisé


Message
Sujet: Re: TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.    

Revenir en haut Aller en bas
 
TOMAS - Operation 'No Control', And the headline 'My love's bullet proof'.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» I love America
» Love Hina
» Let your love come true
» Mad Love - De l'Amour a la follie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CISTEM APERIO :: Fiches terminées-
Sauter vers: