les essentiels

N'oubliez pas de recenser votre RP du mois dans le topic dédié.
Vous aimez le forum ? N'hésitez pas à le faire savoir en votant pour Cistem Aperio sur les top-sites ainsi qu'en postant dans les sujets de publicité (Bazzart et PRD).
Envie de vous investir sur le forum ? N'hésitez pas à demander une quête afin de faire avancer l'intrigue (ici).



 

Temporalité du forum
Nous jouons en avril 1996 !

Partagez | 
 

 F - ROSAMUND PIKE - BROKEN CROWN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Ariadne Slughorn
SHE WEARS TROUBLE LIKE A CROWN
avatar


SHE WEARS TROUBLE LIKE A CROWN

INVENTAIRE
Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
PROFILMessages : 784
Gallions : 562

Âge : elle a vu le jour il y a trente-trois ans, dans les orcades écossaises.


Message
Sujet: F - ROSAMUND PIKE - BROKEN CROWN   Lun 20 Nov - 23:55

Galatea Avery
je ressemble à rosamund pike
Nom : née avery, c'est le nom des slughorn que lui a apporté son mariage avec arcturus. un patronyme que lui a ravit la mort. aussi a t-elle décidé, à son retour, de reprendre le nom qu'elle n'a jamais accepté de perdre en se mariant.

Prénom : galatea pour le scénario, au choix

Date et lieu de naissance : au choix en 1938. si la mort ne l'avait pas fauchée à trente-deux ans, elle afficherait aujourd'hui près de cinquante-sept ans.

Nature du sang :  le carmin pur des avery a toujours été une source de fierté pour elle.

Profession : au choix

Statut matrimonial : mariée à arcturus slughorn, elle lui a donné deux enfants avant de trépasser et d'être remplacée. son statut est maintenant bancal, incertain.

Ancienne maison/école : serpentard, comme une évidence.

Avatar : rosamund pike, teresa palmer, kate bosworth, yvonne strahovski, ...

Particularité : revenante, de son vivant rien ne la distinguait des autres sorciers.

Caractère : protectrice ; méfiante ; loyale à sa famille ; hautaine ; intelligente ; froide ; ambitieuse ; manipulatrice ; digne ; calculatrice ; calme ; intransigeante ; observatrice ; autoritaire ; prudente ; méprisante ; ordonnée ; solitaire ; cultivée

Allégeance : comme tous les avery, elle a juré de mettre son existence au service de voldemort et de ses partisans. marquée à jamais, elle arbore encore fièrement ce symbole de sa soumission.

Crédits : abandon


Cette baguette jure solennellement de faire usage de
Crucio

Informations générales
(+) Née au sein du puissant clan Avery, elle a gardé avec sa famille de profonds liens. Attachée à sa fratrie, Galatea a néanmoins été plus proche de Dorothea que de n'importe qui d'autre. L'écart d'âge entre elles n'a jamais été un problème et c'est avec plaisir que la cadette s'est occupé des enfants de son aînée. Mais au-delà de l'affection qu'elle porte aux siens, c'est au nom des Avery que va son entière allégeance ; à ce sacro-saint clan mené d'une main de fer par Dorothea.
(+) Son époux, elle ne l'a pas choisi. Mariage imposé, comme le veut la coutume lorsque l'on a la chance de naître avec le sang pur. La concession ne la dérange pas, car elle sait qu'elle contribue à perpétuer la lignée d'une grande famille. En revanche, elle rechigne à perdre le nom qu'elle portait jusqu'alors. Devenue Mrs. Slughorn par son mariage avec Arcturus, elle reste, viscéralement, une Avery.
(+) Elle ne se leurre pas, Arcturus ne l'a jamais aimée. Galatea n'ignore pas que son époux était profondément amoureux d'Ariana Black, une sorcière qu'on a finalement unie au meilleur ami d'Arcturus, Attila Nott. Depuis ces noces honnies, l'héritier Slughorn a passé sa colère sur sa toute jeune compagne. La naissance de leur premier enfant, Ariadne, n'a rien arrangé à leur union déjà catastrophique. Née fille, le bébé a fait miroiter le spectre d'une descendance purement féminine pour Arcturus. Seule concession à cette naissance imparfaite, le prénom donné à l'enfant. Ariadne, cruelle évocation de l'amour perdu.
(+) Très vite, Galatea n'a plus supporté la vie qui était désormais la sienne. Pour échapper à son quotidien malheureux, la blonde a trouvé refuge entre les bras d'un sorcier de sang mêlé. La liaison n'était pas prévue pourtant, pas plus que l'amour profond qui l'a finalement liée à cet homme. Elle a découvert avec lui une forme d'apaisement, de sérénité. La naissance moins d'un an après  de son second enfant a cependant jeté le trouble sur son existence. Personne ne sait réellement qui est le père de ce garçon, cet héritier offert aux Slughorn.
(+) A sa connaissance, une seule personne était au courant de sa liaison. Theodora les a un jour surpris ensemble et a fait planer sur Galatea la menace d'une dénonciation. Lassée de la situation, l'aînée a finalement accepté le défi de sa nièce, qui promettait de révéler à Dorothea l'adultère coupable en cas de victoire. Mais l'élève n'est jamais parvenu à surpasser son maître, et c'est avec amertume que Theodora a dû admettre sa défaite. Malgré les années, le pardon maintes fois réclamé n'a jamais franchi les lèvres de l'enfant humiliée. La mort de Galatea a cependant remué les souvenirs et amené chez la jeune sorcière une culpabilité inconnue jusque là.
(+) Son retour à la vie a été pour Galatea un choc. D'ordinaire inébranlable, la sorcière a eu du mal à admettre la réalité de sa situation. Pire que tout, le temps perdu est pour elle une douleur insupportable. Voir ses enfants, devenus adultes sans elle, est un crève-coeur pour la mère qu'elle a été. L'amère découverte du remariage d'Arcturus avec une amante, et la légitimation de leurs enfants n'a pas facilité sa réapparition soudaine.

Ariadne Slughorn ☞ beloved daughter
Comme Arcturus, Galatea a trouvé chez Ariadne un parfait reflet d'elle-même. Enfant déjà, la sorcière faisait preuve d'une force de caractère qui impressionnait sa mère. Son arrogance était déjà celle d'une adulte, pourtant déplacée chez une gamine de sept ans. Aînée de sa génération, Ariadne écrasait de tout son poids ses cousins. En perdant la vie, le seul regret de Galatea était de ne pas voir grandir sa fille. En revenant, elle a découvert la femme forte et indépendante que celle-ci était devenue en son absence. De son côté, Ariadne apprend à connaître la mère que Galatea a un jour été pour elle. Mais aussi semblables qu'elles soient, les deux femmes ont parfois du mal à s'entendre. Aujourd'hui du même âge, les rapports de force se sont inversés. Ariadne n'a plus besoin de sa mère, s'étant construite sans elle au fil des années, tandis que Galatea réclame sa petite fille, son enfant. Ce sont maintenant deux volontés qui s'affrontent, une mère et sa fille prises dans la tourmente.

Theodora Avery ☞ destructive clan
Enfant, Theodora était proche de sa tante, qui lui enseignait notamment le duel et l'art de la guerre. Un jour, néanmoins, Theodora découvre l'adultère infamant de Galatea avec un sang-mêlé. Menaçant de la dénoncer à Dorothea, la jeune sorcière défie sa tante, qui lui fait mordre littéralement la poussière lord d'un duel sauvage. A tout juste seize ans, inexpérimentée, la nièce en ressort  humiliée, amochée et profondément marquée. Si elle ne touche pas mot de l'événement à sa mère, Theodora se sent trahie et se met silencieusement à haïr Galatea. Elle se fait la promesse de lui rendre la monnaie de sa pièce. Plusieurs fois, Galatea tente de renouer et de gagner son pardon, jamais Theodora ne lui accordera. Pire, elle s'autorise même à lui rendre la vie misérable en lui rappelant sans cesse son mariage bancal. Or, quand la guerre éclate et que Galatea décède juste devant ses yeux, un sursaut de conscience prend brutalement Theodora, qui semble enfin se rappeler la proximité qui les unissait autrefois. Rongée par ses remords, la mémoire profondément scarifiée par le visage sans vie de sa tante (son pire souvenir de la guerre), Theodora n'aura de cesse d'essayer de se racheter, notamment en veillant sur ses cousins et en essayant de garder leur côté Avery éveillé. Si aujourd'hui, Galatea est revenue, et que Theodora a été mise au courant, cette dernière n'a pas encore osé aller à sa rencontre. Elle a, peut-être, inconsciemment, peur de redevenir cette gamine de dix-huit ans, recroquevillée à côté du cadavre de sa tante, et perdue au milieu des chassés-croisés.

Arcturus Slughorn ☞ haunting face
Dès les premiers instants de leur mariage, Galatea et Arcturus se sont haïs. Silencieusement, sans violence, ils se sont pris l'un pour l'autre d'une haine immuable. Le sorcier n'a jamais caché son dégoût pour cette épouse imposée, qui avait le défaut de n'être pas la femme qu'il s'était choisi. Rancunier, il n'a jamais su lui pardonner cette tare. De son côté, la fierté de la blonde en a prit un coup et c'est par pur orgueil qu'elle s'est drapée dans le rôle d'épouse mal-aimée. La naissance de leur premier enfant a creusé un peu plus le fossé entre eux. Au fil du temps, Arcturus s'est montré de plus en plus cruel et brutal, faisant de leur vie conjugal un enfer pour son épouse. Si cette situation n'a rien d'extraordinaire dans le cadre d'un mariage arrangé entre sang-purs, elle n'en est pas moins insupportable pour l'arrogante Galatea. La sorcière prend alors, dans le plus grand secret, un amant. Elle ignore cependant que son mari a découvert la liaison et soupçonne son amoureux d'être le père de l'enfant à naître. S'il n'en a jamais rien dit, Arcturus a depuis ajouté le dégoût aux milles couleurs de sa haine. La mort dans les premiers combats, cinq années plus tard, de Galatea a ravi l'héritier, qui s'est empressé d'épouser sa maîtresse et de légitimer leurs enfants. Aujourd'hui, Galatea ne doute pas que son mari soit à l'origine de son trépas, sans parvenir à rien trouver. Elle le poursuit de sa fureur, comme un spectre vengeur venu tout droit des ténèbres.


Le mot de la fin
hello toi      
déjà, sache que Galatea est très attendue par Theodora et ma petite personne donc si tu décides de la prendre, ça va être ta fête  
je dis rarement ça, mais en l'occurrence, peu de choses sont négociables le prénom, l'avatar, la profession sont tout à fait libres, je ne suis pas difficile là-dessus en revanche, le reste sera plus difficilement modifiable. sur les trois liens proposés, seuls celui de Theo et le mien sont jouables pour l'instant, Arcturus n'étant pas encore présent sur le forum. il s'agit seulement d'une indication du lien possible entre Galatea et son mari   évidemment je passe sous silence la tonne d'amour qui risque de te tomber sur le coin de la tronche si jamais tu débarques avec ma chère maman


_________________
i want to feel powerful
guilt. innocence. good. evil. life. death. as the shadows deepened, the lines that separated these polar opposites blurred and distorted.


Dernière édition par Ariadne Slughorn le Sam 20 Jan - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t150-there-s-only-power
 
F - ROSAMUND PIKE - BROKEN CROWN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CISTEM APERIO ::  :: Sorciers recherchés-
Sauter vers: