daily prophet

La Coupe de Quidditch britanique touche à sa fin. Les Hollyhead Harpies sortent vainqueurs du tournoi et la fête bat son plein. La rebellion, elle, murmure (+).
Les tensions montent alors qu'un nouveau revenant est enfermé à Azkaban pour le meurtre "accidentel" de sa fiancée.
Teatime with the Queen : Buckinghamshire est voté le county préféré des sorciers immigrants.



 


Partagez
 

 they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 278
Gallions : 294
Avatar : Aaron Paul
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Tumblr_n0rcd5d7691rhdn0so7_250
Âge : Tout juste vingt-six ans.
Sang : Aussi pur que possible.
Profession : Propriétaire du restaurant L'Andromeda sur le Chemin de Traverse.
Situation civile : Fiancé à Ciara Nott.
Allégeance : Mangemort jusqu'au bout des ongles. Mais fidèle à sa famille avant tout.
Particularité : Aucune.

Inventaire
Disponibilité:
Dés de compétence:
Perseus Black



Perseus Black
morsmordre - sorcier
morsmordre - sorcier


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Jeu 16 Nov - 2:20

Perseus Black
petite citation

Carte d'identité

Nom : La noble et très ancienne maison des Black. C'est un honneur de porter ce nom, une fierté sans pareille que de faire partie d'une famille à l'histoire riche et prestigieuse. Plus qu'une grande famille de sorciers au sang-pur, les Black se savent être supérieurs aux autres, quel que soit leur statut du sang. Certes leur nom a été critiqué et ils ont connu une période un peu plus compliquée ces dernières années, mais cela va changer. Perseus est fier de son nom, fier des siens et prend très au sérieux son rôle au sein de sa famille. Il est convaincu que sa génération est destinée à redorer le blason des Black, et œuvre chaque jour pour rendre à sa famille la place qui lui revient de droit : tout en haut de l'échelle sociale.

Prénom : Perseus, un prénom issu de la mythologie dans la bonne tradition familiale. Un héros qui défit bien des monstres selon les légendes. Perseus n'en est pas à dire qu'il se retrouve dans ce prénom, mais il en est tout de même fier et tient à lui faire honneur. Percy est un surnom qu'il apprécie mais seulement lorsque cela vient des gens qui lui sont vraiment très proches : c'est à dire seulement sa sœur Pandore, et son frère lorsqu'il était encore en vie.

Date et lieu de naissance : C'est le neuf janvier 1970 que le petit Perseus Black pointa le bout de son nez. Dire que ce jour fut l'occasion de grandes réjouissances serait un mensonge, mais les parents Black furent tout de même satisfaits de pouvoir assurer leurs arrières en comptant un deuxième fils dans leur famille. Si jamais l'aîné venait à les décevoir, ils auraient toujours un second héritier sous la main.

Nature du sang : Comme le dit si bien la devise des Black, Toujours Pur.

Statut civil : Perseus est toujours un cœur à prendre, mais il sait que cela ne va pas durer et qu'il devra bientôt se choisir une épouse pour accomplir son devoir familial. En attendant, il ne manque pas de profiter de sa liberté – pourquoi s'en priverait-il ?

Profession : Restaurateur. Son frère aîné était destiné à entrer au ministère, et sa sœur dans l'équipe de surveillance du Lord. Lui était plus libre de choisir la voie qui lui convenait, tant qu'elle impliquait de se fondre dans la masse d'une certaine façon : avoir une façade, un moyen de se faire l'ami et le confident de tous, d'écouter aux portes et d'avoir un temps d'avance sur les autres. Perseus choisit alors d'ouvrir un restaurant chic sur le Chemin de Traverse, proposant une cuisine sorcière traditionnelle avec une touche très personnelle. Cela va faire un an que le restaurant L'Andromeda tourne et rencontre un certain succès, attirant de plus en plus de sorciers de la haute, mais aussi un public plus modeste. Ambitieux passionné et enthousiaste, il espère ouvrir d'autres restaurants à l'avenir et de redonner au nom Black tout son prestige – ainsi que de remplir les coffres de la famille, car le succès et l'argent vont de paire.

Particularité : Aucune, sinon une certaine hyperactivité.

Ancienne maison/école : Serpentard, bien sûr. Perseus ne s'est même pas posé la question au moment de prendre place sur le tabouret, il n'avait aucun doute sur la maison qu'il rejoindrait lors de la répartition. Si le Choixpeau avait pu lire d'autres qualités dans son esprit, tout s'était sûrement effacé sous la confiance qui irradiait de sa personne. Il n'avait ucun doute, jamais. Il était un Black, un serpent fier de sa supériorité. La question ne se posait même pas.

Patronus : Perseus n'a jamais essayé de lancer un Patronus de sa vie. Ce n'est pas comme si ils l'apprenaient à l'école... où l'aurait-il appris ? En cours de magie noire ? Les mangemorts n'en ont pas l'utilité de toutes façons.

Epouvantard : Sa sœur adorée Pandore allongée dans un cercueil noir, le même que celui qui a été utilisé pour leur frère aîné. Sa peau est pâle comme la neige de décembre, et entre ses mains elle tient un bouquet de fleurs. Elle semble dormir mais Perseus sait qu'elle ne se réveillera pas.

Baguette Magique : Vingt-sept centimètres, bois de cèdre. Cette baguette est assez solide, rigide, et contient en son sein un ventricule de cœur de dragon.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Morsmordre

Questions générales

Que pensez vous des revenants ? Ils ne devraient pas être là. Leur place n'est pas ici, ils n'ont rien à faire dans le monde des vivants. Ce n'est pas naturel. Perseus ne voit pas cela d'un bon œil, comme beaucoup de gens. Ce qui n'est pas naturel, ce qui échappe à tout entendement et à toute explication est toujours assez effrayant. De plus, il se pose des questions : comment ces gens reviennent-ils à la vie, et dans quel état ? Une personne revenue d'entre les morts peut-elle rester la même ? Il ne pense pas qu'il soit possible de revenir intact d'un tel voyage, un peu comme ce qui se passait dans le conte des trois frères. Déjà que revenir tout court semblait impossible il y a quelques semaines encore... Il observe donc ces miraculés d'un œil méfiant, sur ses gardes, ne sachant réellement à quoi s'attendre. Mais malgré ses réticences, malgré ce qu'il dit et ce qu'il pense des revenants, Perseus se prend à espérer. Il n'en dit rien mais il attend, gardant secrètement espoir de revoir son grand frère Prométhée lui aussi réapparaître. Il sait qu'il ne devrait pas le vouloir – qui sait ce qui attend ces revenants, une seconde vie de damnés peut-être ? – mais il l'espère quand même, très égoïstement.

Que pensez-vous du régime de Voldemort ? Selon Perseus, la victoire du Lord et de ses idéaux est la meilleure chose qui pouvait arriver à ce monde – ou déjà à la Grande-Bretagne, pour commencer. Élevé dans la plus pure tradition des Black, il est évident que Perseus soutient le régime du Seigneur des Ténèbres, et qu'il s'est engagé à ses côtés en recevant l'honneur d'être marqué. La société magique a retrouvé une hiérarchie et un fonctionnement en accord avec les croyances de Perseus, même si la prévalence du sang-pur n'est pas assez respectée à son goût. Il n'en veut pas particulièrement aux sang-mêlés qui souffrent des erreurs de leurs ancêtres, mais il aimerait que le Lord encourage les sorciers à y prêter plus attention. Mais bon, pour être honnête, il s'en fiche un peu. Pour Perseus, les Black méritent de retrouver leur place en haut de l'échelle sociale, et c'est là le seul objectif qu'il poursuit. Et pour y arriver, il lui faut évidemment s'assurer d'être en bons termes avec le régime et prouver au Lord sa valeur. Mais si d'autres érigent le Lord en une figure de héros et de sauveur, ce n'est pas le cas de Perseus : le seul culte de la personnalité qui l'affecte depuis tout petit est celui de son père.

Que pensez-vous des rumeurs concernant le renouveau de l'Ordre ? Des rumeurs ? Ce ne sont pas des rumeurs, Perseus en est persuadé. Ces racailles n'ont jamais disparu, se terrant dans l'ombre pendant des années, ruminant leur défaite et continuant d'espérer une révolte. Ils ont toujours été là à comploter dans le seul but de relancer une guerre. Ces gens sont comme des insectes : si vous laissez un seul d'entre eux s'échapper, vous pouvez être sûr de retrouver un nouveau nid quelques jours plus tard, grouillant de nuisibles prêts à en découdre. Ils ne veulent pas lâcher le morceau, ne veulent pas reconnaître qu'ils ont perdu. Ce ne sont pas des rumeurs, il le sait. Qu'il n'y ait pas de preuve lui importe peu : Prométhée est mort de la main d'une de ces vermines. Il n'a besoin d'aucune autre preuve ni d'aucune autre motivation. Ils ont tué son frère. Qu'ils se préparent à mordre la poussière à leur tour.


Le moldu derrière l'écran

Pseudo/prénom :  la mellarkie

Âge :  vingt-trois balais

Pays : le pays de la quenelle et des brioches  they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 462209679  

Fréquence de connexion  : tous les jours

Avatar :  Aaron Paul

Où avez-vous connu le forum ? : sur bazzart  

Le mot de la fin :  Oui, alors je pense qu'on est beaucoup à être attirés ici par la promesse d'APERO dans le nom du fofo  they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1317130907  Alors voilà, j'attends de voir le pot de bienvenue  they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 4205237992

Crédits : avatars by Lux Aeterna, gifs by stormborn.


Dernière édition par Perseus Black le Lun 27 Nov - 2:39, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t271-they-said-life-was-toug
Messages : 278
Gallions : 294
Avatar : Aaron Paul
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Tumblr_n0rcd5d7691rhdn0so7_250
Âge : Tout juste vingt-six ans.
Sang : Aussi pur que possible.
Profession : Propriétaire du restaurant L'Andromeda sur le Chemin de Traverse.
Situation civile : Fiancé à Ciara Nott.
Allégeance : Mangemort jusqu'au bout des ongles. Mais fidèle à sa famille avant tout.
Particularité : Aucune.

Inventaire
Disponibilité:
Dés de compétence:
Perseus Black



Perseus Black
morsmordre - sorcier
morsmordre - sorcier


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Jeu 16 Nov - 2:20

Cistem Aperio
they will stop degrading us, we will be victorious


31 AOÛT 1976 - 6 ANS

Allongé dans son lit, Perseus n'arrive pas à dormir. Il ne sait pas depuis combien de temps il tourne, changeant de position, fermant les yeux, puis les rouvrant. Les aiguilles de l'horloge de sa chambre tournent, et le tic-toc qu'elles produisent lui donnent envie de crier. D'habitude, il n'y fait jamais attention puisqu'il s'endort presque immédiatement, sans réfléchir, mais aujourd'hui... On dirait que ça fait des semaines qu'il est monté se coucher, il sait que ce n'est pas vrai mais c'est ce qu'il ressent. Il a beau regarder l'horloge dont la petite aiguille pointe sur le 10, il n'arrive jamais à se souvenir de comment lire l'heure. Pandore s'en souvient toujours, elle. Elle sait bien lire l'heure. Elle sait aussi écrire mieux que lui. Mrs Laidlow, la préceptrice, n'est jamais contente des dictées de Percy, et lui dit toujours de prendre exemple sur sa sœur. Perseus aimerait bien, mais il n'y arrive pas. C'est comme pour l'horloge. On dirait qu'elle le nargue, là, avec son tic-toc et ses aiguilles qui bougent sans arrêt.

Il n'arrive pas à dormir, parce qu'il y a bien trop de pensées dans sa tête. Demain va être un grand jour, car son grand-frère Prométhée va s'en aller pour sa première année à Poudlard. Prométhée en est très content, et leur père est vraiment heureux. Il a passé la journée à répéter à qui voulait l'entendre que son fils allait les rendre fiers, faire honneur à la famille et au nom des Black. Leur père était si content, Percy ne pense pas l'avoir vu un jour si joyeux auparavant. C'était une super journée en fait, et Percy avait écouté avec avidité au dîner les histoires de son père sur ses années glorieuses à Poudlard. Mais depuis qu'il est monté se coucher, Percy se sent triste. Prométhée va s'en aller demain, et dans son esprit d'enfant c'est un peu comme si il n'allait jamais revenir.

Au bout d'un moment, il ne tient plus et se lève. Ses chaussons restent oubliés au pied de son lit  comme toujours, ce qui exaspère sa mère au plus haut point. Il ouvre la porte délicatement, vérifiant que le couloir est bien libre, puis il traverse la distance qui le sépare de la chambre de son frère en courant. Il toque et n'attend pas de réponse avant d'entrer. La lumière est allumée à l'intérieur, et Prométhée est penché sur la valise qui est posée sur son lit. Deux autres grosses valises sont posées sur le sol un peu plus loin, solidement fermées. Son armoire est ouverte et Percy sent un petit pincement au cœur en voyant qu'elle est à moitié vide, ne laissant que quelques habits soigneusement pliés. Des larmes lui viennent, et il cligne des yeux en essayant de les faire partir. « Percy ? » demande Prométhée lorsqu'il le voit debout dans l'entrée de la porte. Le petit garçon ne répond pas, pétrifié par la vague de tristesse qui l'inonde tout à coup. Prométhée s'avance dans sa direction et ferme la porte derrière lui. Puis il pose les mains sur ses genoux pour être à la hauteur de son petit frère. « Et alors mon grand, tu ne devrais pas dormir ? Il est tard. » Percy a du mal à parler car son menton tremble, et il a peur de se mettre à pleurer pour de bon. Il sait que ce n'est pas bien de pleurer. Un garçon ne pleure pas. Père lui donnerait des coups de ceinture s'il le voyait en ce moment même... mais il n'est pas là, il n'y a que Prométhée. Il sait qu'il ne dira rien, mais il a peur quand même. Il ne veut pas pleurer, mais c'est trop dur. « Je... j'veux pas qu'tu t'en ailles, » parvient-il finalement à articuler. Une larme coule sur sa joue et il baisse la tête, regardant ses pieds. Prométhée ne passe pas beaucoup de temps avec Pandore et lui car ils n'ont pas le même précepteur et que leur père l'emmène souvent en sortie, mais Perseus aime lui poser des questions et jouer avec son grand-frère. Il a peur de s'ennuyer de lui, peur que Pandore et lui se retrouvent tout seuls dans cette grande maison. Il a peur que Prométhée les oublie et devienne une grande personne comme les autres, qu'il trouve un travail et devienne trop important pour leur rendre visite. Il ne réalise pas que Prométhée n'a que onze ans et qu'il s'en va simplement à l'école ; pour Percy, ce départ est plus terrifiant que les monstres dans les histoires que Pandore et lui se racontent en secret le soir avant de dormir.

Prométhée s'accroupit cette fois et pose les mains sur les bras de son petit-frère. « Je sais Percy, » dit-il, et Perseus ne retient plus ses larmes de couler. « Mais je ne serai pas parti longtemps, je reviendrai pour les vacances, à Noël. » Perseus lève la tête et le regarde, les yeux grands ouverts. « Mais Noël c'est dans longtemps ! » Prométhée hoche la tête et lève les yeux au ciel, comme le fait souvent sa mère dès que Percy ouvre la bouche. « Non tu vas voir, ça va passer vite. Et je t'écrirai des lettres, d'accord ? Je te raconterai tout sur Poudlard, comme ça tu seras prêt quand tu iras toi aussi. » Il lui sourit, et Percy ne peux s'empêcher de sourire en retour. Il a vraiment hâte d'y aller lui aussi, pour vivre les mêmes histoires glorieuses que leur père leur raconte. « En attendant, ce sera toi le grand de la famille pendant que je serai parti. Je compte sur toi pour être à la hauteur, d'accord ? Occupe toi bien de Pandore, et tiens-toi bien à table. Tu sais comme mère n'aime pas quand tu bouges dans tous les sens, hm ? Essayes d'y penser à chaque fois, tu ne te feras pas gronder comme ça. » Perseus acquiesce vivement à ce que lui dit son frère, et sèche ses larmes avec la manche de son pyjama. « Et toi tu vas leur montrer que t'es un Black, hein ? » Prométhée a un petit sourire et l'observe d'un air un peu étrange avant de répondre doucement. « Oui, je leur montrerai. » Ils se regardent un moment en souriant, puis Prométhée lui ébouriffe les cheveux. « Allez, va te coucher, on se lève tôt demain. » Il se relève et retourne à sa valise, et Percy tourne la poignée de la porte. Avant de sortir, il regarde son frère ranger minutieusement des pulls dans sa valise. Il va lui manquer, oui. Mais un jour, c'est lui qui fera sa valise aussi. Est-ce qu'il sera aussi grand, aussi fort que Prométhée ? Sans doute. En tout cas, il fera tout pour être digne de lui, digne de leur père, digne des Black. Ça, il se le promet.


13 MARS 1978 - 8 ANS

« Perseus, asseyez-vous bien et concentrez-vous, » claque la voix sèche et sévère de Mrs Laidlow. Perseus se redresse immédiatement sur sa chaise, posant les mains bien à plat sur la table. Pandore étouffe un rire à côté de lui. « Pardon Mrs Laidlow, » répond-il en reprenant son livre, puis ils reprennent leur lecture en silence. C'est difficile de rester concentré avec Pandore à ses côtés, surtout pendant les leçons de Mrs Laidlow. Perseus n'est pas très bon avec Mrs Laidlow en général, même s'il fait vraiment de son mieux. Il n'arrive pas bien à lire dans sa tête, alors il chuchote les mots qu'il lit pour essayer de les comprendre. Ça fait sourire Pando, qui le regarde du coin de l’œil en se cachant derrière son livre. Du coup, Percy exagère l'articulation de chaque mot, fronçant les sourcils, grimaçant, avançant et reculant la tête comme s'il n'arrivait pas à lire sans lunettes. Pandore éclate de rire, c'est gagné. Mrs Laidlow est moins contente, elle rouspète, tempête, répète qu'ils ne sont que deux zouaves qui n'apprendront jamais rien, que leurs pauvres parents n'ont pas mérité cela. Tout ça n'a pas d'importance. Tout ça n'a aucune importance, tout ce qui compte c'est que Pandore lui sourie.


19 AOÛT 1981 - 11 ANS

Leur famille est réunie ce soir là, en grand comité. Oncles, tantes, cousins plus ou moins directs. La maison fourmille de monde et tout le monde a revêtu sa tenue des grandes occasions en cette journée spéciale. Assis sur l'un des sofas du rez-de-chaussée, Perseus et Pandore regardent leur père claquer des doigts, un sourire satisfait sur le visage. Les elfes de maisons sont prompts à amener champagne et autres petits fours pour régaler la joyeuse assemblée. Quand les Black reçoivent, même de façon inopinée, il ne faut pas faire les choses à moitié. Perseus s'était même amusé à accueillir ses cousins comme si c'était lui le maître de la maison, les invitant à entrer et à s'installer confortablement avant d'appeler les elfes pour faire le service. Une flûte de jus de pomme dans la main, il trinque avec Pandore lorsque leur père porte un toast à la victoire du Lord et à une société enfin libérée de la médiocrité. Un instant, Perseus se prend à espérer qu'il fera peut-être mention de son entrée à Poudlard, mais son père ne lui accorde évidemment aucun regard. C'est normal après tout, qu'est-ce qu'une première rentrée à Poudlard comparé au moment historique qu'ils sont en train de vivre ? Cela ne vaut pas un toast, non. Et puis Perseus n'est pas vraiment sûr de vouloir penser à sa rentrée imminente à l'école de sorcellerie. Dans un peu plus de deux semaines, il sera loin d'ici, envoyé quelque part au fin fond de l'Ecosse. Loin d'ici, loin des siens, de ceux qu'il aime plus que tout. Mais surtout, loin de Pandore. C'est sûr, Prométhée est encore à Poudlard pour deux ans. Prométhée est son grand-frère et il est heureux de pouvoir passer plus de temps avec lui à Poudlard, mais ce n'est pas pareil. Prométhée n'est pas celui que Percy cherche des yeux dès que quelque chose l'amuse, il n'est pas non plus celui qui mentira pour prendre les punitions à sa place. Il n'est pas celui qui vient se rouler en boule dans son lit quand il a fait un cauchemar, ou juste parce qu'il a envie de raconter des histoires avec lui avant de s'endormir. Il n'est pas celui pour qui Perseus fait tout pour paraître fort et rassurant, la seule personne à laquelle il veut bien tenir la main.


07 NOVEMBRE 1984 - 14 ANS

Les Black sont des lâches.
Cette chaleur enivrante qui embrase tout son être.
Ton frère est un sale faible de traître à son sang, voilà c'qu'il est.
Son sang qui brûle d'une rage sans aucune pareille en entendant de telles calomnies.
Dagan Black n'est qu'un bon à rien.
Il frappe, encore et encore jusqu'à ce que cette grande bouche ne puisse plus l'ouvrir que pour couiner. Le sang qui coule n'est pas le sien. Celui qui macule ses phalanges a une couleur bien trop abjecte à ses yeux. Poudlard a été débarrassé des sang-de-bourbe, mais toute la vermine n'est pas partie : sang pur ne rime pas avec respect et honneur.
Les gens ont oublié quelle est leur place en ce monde, mais Perseus sait où est la sienne. En haut de l'échelle. Les Black ne sont pas n'importe quelle famille au sang pur – la pureté n'est pas une finalité, elle n'est pas gage d'excellence. Et l'excellence se doit d'être respectée, non roulée dans la boue et piétinée comme certains le font impunément. Prométhée lui disait de les ignorer, mais Perseus ne peut laisser passer de telles paroles quand il les entend. Elles doivent être punies et sanctionnées. Peu importe qu'il ne soit pas le plus grand, le plus doué en magie, le plus costaud. Il fonce et cogne avec ses poings, ça vient de ses tripes et il fait goûter à ces salopards le goût abject de leur sang de bas-étage, quoi qu'il lui en coûte. On le convoque dans un bureau, on lui fait la morale pour la manière. Parfois on convoque ses parents qui ne savent pas quoi dire. Au fond, Perseus sait très bien que personne ne lui reproche quoi que ce soit. C'est comme ça que marche ce monde : sois fort et montre-le, ou baisse les yeux et tais-toi.
A chaque fois, c'est Pandore qui le tire de ces bagarres, s'interposant d'un air encore plus redoutable et féroce que lui. Elle l'emmène dans un coin tranquille et s'occupe de lui nettoyer les mains, apaiser ses bleus et soigner ses plaies avec ces petites potions qu'elle aime tant confectionner. Elle l'écoute pester contre ces idiots et peste avec lui. « Ils ne savent pas quelle est leur place, » dit-il souvent, « ils ne savent pas à qui ils ont à faire. » Et Pandore répond, levant les yeux de ses soins pour rencontrer son regard. « Un jour, ils le sauront. »


24 DECEMBRE 1985 - 15 ANS

Percy a toujours aimé Noël. Il ne l'avouerait pas du haut de ses quinze ans tel l'adolescent arrogant et fier qu'il est, mais cette période de l'année réveille l'enfant qui vit encore en lui. Il faut dire que Noël est fêté de manière assez frugale chez les Black : les cadeaux sont minimes et l'ambiance aussi froide que l'hiver au dehors ne laisse pas penser qu'ailleurs le temps est aux réjouissances les plus chaleureuses. Quand ils étaient enfants, Pandore et lui devaient redoubler d'imagination et de ténacité pour obtenir le droit de décorer un peu la maison, et parfois ils réussissaient à convaincre leurs parents de les laisser installer un sapin dans le salon. Mais depuis que Prométhée a quitté la maison, Noël revêt une saveur encore plus spéciale pour Perseus : c'est l'un des rares moments où sa famille est vraiment réunie. Prométhée et leur père ont eu quelques désaccords, et depuis quelques temps son grand-frère s'était tenu un peu éloigné d'eux. Mais pour le repas de Noël il revient toujours à la maison, et Percy en profite autant qu'il le peut.
« Tu sais Percy... Je me pose pas mal de questions. » Ils sont dehors, assis sur les marches de la terrasse. Le froid est sec et mordant ; il n'a pas encore neigé cette année. Il est assez tard, environ une heure et demie du matin, et les deux frères fument de ces cigarettes que Prométhée a ramenées de chez lui. C'est différent de ce que leur père et ses amis importants fument, mais Percy est content de partager ce petit secret avec son frère. La soirée à l'intérieur est longue et le repas s'éternise, arrosé à coups de whisky pur feu et des vins les plus raffinés. Perseus n'a pas encore le droit de boire, mais Prométhée est déjà un adulte, lui. La tête appuyée contre le muret derrière lui, les joues rosies par l'alcool et le froid, Prométhée a cette expression étrange sur le visage, celle qui a toujours intrigué Percy. Celle qu'il n'a jamais réussi à déchiffrer, celle qu'il affectionne autant qu'il redoute. Prométhée est formidable. Prométhée est brillant, Prométhée est intelligent. Mais Prométhée est si différent. Perseus se demandait s'il arriverait un jour à la hauteur de son frère, mais il sait aujourd'hui qu'il ne le pourra jamais. Prométhée et lui n'évoluent tout simplement pas dans la même catégorie. Il le regarde sans rien dire, attendant simplement ses prochaines paroles, l'observant réfléchir. « Je ne sais pas si c'est ce que je veux. » Ses yeux se tournent vers son avant-bras, qu'il effleure du bout des doigts de son autre main dans un geste inconscient, comme s'il trouverait une réponse en le touchant. Percy fronce légèrement les sourcils. Il comprend ce qu'il veut dire, mais il ne comprend pas comment son frère peut hésiter. Il décide de ne rien dire, attendant que Prométhée en dise plus. Il a sûrement autre chose à dire, quelque chose à ajouter. Percy ne comprend pas, alors il attend. Il sait que quelque chose ne va plus entre Prométhée et leur père, mais il ne sait pas quoi. Des secondes passent, des minutes peut-être. Le silence n'a jamais été un problème entre eux, et même si Percy n'est pas patient, pour lui il peut attendre. « Je ne sais pas... » La voix de Prométhée se perd, suivant son regard fixé vers les étoiles. Il dodeline un peu de la tête. « Je ne me reconnais pas dans son régime. Je ne suis pas sûr d'aimer ces valeurs, ces idées de pureté, de supériorité, tu  vois je - » Perseus a un rire étranglé, et s'étouffe avec la fumée. Il tousse de façon bien peu gracieuse, continuant de rire. Son frère redresse la tête, surpris, et le regarde avec des yeux ronds. « T'es pas sérieux Prom ? » demande-t-il, un sourire incrédule sur le visage, comme si Prométhée venait de lui raconter l'histoire la plus incroyable du monde. « Je crois vraiment que le whisky pur feu ça ne te réussit pas, ça a dû te monter à la tête ! » Il rit, s'amusant pour masquer cette étrange sensation d'inquiétude qui lui envahit les entrailles. Il rit, donne une tape sur l'épaule de son frère en choisissant d'ignorer son regard indéchiffrable, incompréhensible, effrayant de tristesse et de solitude. Les rires sont ce qu'il retiendra de cette soirée, incapable de comprendre l'importance de cet instant.


14 JANVIER 1986 - 16 ANS

Ils l'ont tué.

Ils n'ont pas dit à Perseus qui l'a fait, ni comment ça s'est passé. Ils ont dit que Prométhée avait fait honneur à son sang et honneur au Seigneur des Ténèbres, honneur à leur famille en se battant pour la cause. Ils ont dit qu'il avait donné sa vie pour eux, dans sa première mission. Qu'il avait été courageux et brave.

Ils ne savent pas qui l'a fait. Ils disent que tous les traîtres ont été tués ce soir là et que Prométhée a été vengé. Ils n'ont pas donné de nom, seulement dit que c'était des impurs, et Perseus sait au plus profond de lui que c'est l’œuvre de cet Ordre de malheur.
La nuit il l'imagine, ce traître qui a osé jeter la mort sur son frère bien aimé. Il l'imagine, c'est un de ces sang-de-bourbe, un de ces voleurs de magie qui se permet de vivre alors que Prométhée a quitté ce monde.

Il pensait connaître la rage lorsque celle-ci lui brûlait les poings ; désormais il sait ce qu'est la haine. Si la rage bout à la surface, la haine et la vengeance sont glaciales et enterrées au plus profond de l'être.

Alors qu'il s'agenouille pour prendre une poignée de terre dans sa main, des larmes de tristesse et de rage plein les yeux, Perseus le sait. Le temps des bagarres est terminé. Il se relève, serre les dents et fait face à ce cercueil qu'ils viennent de mettre dans le sol, fait face une dernière fois à son frère, à cette partie de lui qu'ils ont osé lui arracher. Il cligne des yeux, chassant ces larmes d'enfant en colère, puis il laisse la terre couler entre ses doigts. Il ne se battra plus, non. C'est la guerre qu'il fera, désormais.


17 JUILLET 1994 - 24 ANS

« L'Andromeda ? » Perseus lève les yeux vers elle. Un sourcil haussé, elle l'interroge du regard, lui assénant son air peu convaincu, voire carrément sceptique. Il acquiesce vivement et reprend sa plume, répondant tout en continuant son travail. « Oui, c'est pas mal, hein ? Il me fallait un nom assez court pour être retenu, qui fasse assez chic pour suggérer une cuisine de qualité pour attirer les plus riches, mais qui parle aussi aux plus modestes qui voudraient se faire mousser. Et puis Adromède était la femme de Persée. J'ai trouvé que ça collait pas mal et que c'était sympa. » Penché sur ses plans et les documents à remplir pour le recensement du restaurant, il continue de parler sans adresser un regard à sa sœur. Il n'a pas besoin de la regarder pour savoir qu'elle a sûrement levé les yeux au ciel. « Andromeda, ça sonne bien. Et puis un nom féminin est toujours bien plus séduisant et attirant à l'oreille, n'est-ce pas ? » Il continue de griffonner sur son parchemin, attendant la réaction de sa sœur qui ne devrait pas tarder à arriver. « Tu aurais dû l'appeler Le Pandora, » dit-elle, et Perseus renifle d'un air condescendant avant de lui adresser un sourire joueur – ce qui lui vaut une tape sur la nuque. Elle fait le tour de la table et tapote sa baguette sur un des plans de l'intérieur du restaurant. « En tout cas, tu vas avoir besoin d'aide pour la décoration, parce que là... » Les couleurs changent sous son petit coup de baguette, et Perseus sourit, croisant les bras sur la table. Oui c'est sûr, il n'est pas vraiment le plus doué pour ce qui est esthétique. A part pour la cuisine. Il y a peu de choses qu'il sait faire aussi bien que la cuisine de toutes façons. Son père n'a jamais rien trouvé d'exceptionnel en lui, et surtout pas un don quelconque pour la cuisine. Mais Perseus ne baisse jamais les bras. Il saura tirer parti de ses qualités, si peu impressionnantes puissent-elles paraître, et faire de nouveau briller le nom Black en société. Et avec Pandore, ils réussiront. Rien ne pourra les arrêter.





Dernière édition par Perseus Black le Lun 27 Nov - 2:37, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t271-they-said-life-was-toug
Anonymous


Invité
Invité


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Jeu 16 Nov - 2:48

bienvenue parmi nous they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2712938207

on se mange des clémentines pour fêter ça ? they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2976721377
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous


Invité
Invité


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Jeu 16 Nov - 11:34

Ouuh, Aaron Paul, quel bon choix de vava they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 970027081

Bienvenue parmi nous, et bon courage pour la rédaction de ta fiche they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2027094418

Et je suis d'accord, on est tous venu pour le banquet promis par le titre de ce forum, j'attends encore qu'on nous serve du champagne they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1317130907
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Tumblr_p7hu4xFJzm1ug9vaqo8_400
Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Maebh Rosier



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Jeu 16 Nov - 12:47

Aaron Paul, quel choix d'avatar fabuleux they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 3860316365

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter le staff, on se fera un plaisir de t'aider they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1447796362 Bienvenu sur CA en tout cas they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2732708772


_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit
Messages : 278
Gallions : 294
Avatar : Aaron Paul
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Tumblr_n0rcd5d7691rhdn0so7_250
Âge : Tout juste vingt-six ans.
Sang : Aussi pur que possible.
Profession : Propriétaire du restaurant L'Andromeda sur le Chemin de Traverse.
Situation civile : Fiancé à Ciara Nott.
Allégeance : Mangemort jusqu'au bout des ongles. Mais fidèle à sa famille avant tout.
Particularité : Aucune.

Inventaire
Disponibilité:
Dés de compétence:
Perseus Black



Perseus Black
morsmordre - sorcier
morsmordre - sorcier


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Jeu 16 Nov - 23:52

GORGOROTH : OH OUI DES CLEMENTINES ! they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1317130907 Merci they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 3826086300
Spoiler:
 


SCYLLA : Merci beaucoup ! they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 3660909184
Eh oui le champagne, les olives, le saucisson et la bière pardi ! Allez allez, on veut voir ça they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2732708772


MAEBH : Merciiiii ! they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 3826086300 Merci pour cet accueil, et merci de nous inspirer avec votre superbe fofo they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1339949078

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t271-they-said-life-was-toug
Anonymous


Invité
Invité


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Ven 17 Nov - 11:20

mais il est seksy celui-ci they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2976721377 they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 3660909184
le gif est drôle et flippant à la fois they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1420462554 they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2027094418
Bienvenue they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1447796362 they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 3826086300
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous


Invité
Invité


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Ven 17 Nov - 19:01

oh ce nom. they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2732708772
et puis ce début ! they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1317130907
je veux en savoir plus ! they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2455183204
bienvenue et bonne chance
pour ta fiche de présentation !
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 715422787
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 278
Gallions : 294
Avatar : Aaron Paul
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Tumblr_n0rcd5d7691rhdn0so7_250
Âge : Tout juste vingt-six ans.
Sang : Aussi pur que possible.
Profession : Propriétaire du restaurant L'Andromeda sur le Chemin de Traverse.
Situation civile : Fiancé à Ciara Nott.
Allégeance : Mangemort jusqu'au bout des ongles. Mais fidèle à sa famille avant tout.
Particularité : Aucune.

Inventaire
Disponibilité:
Dés de compétence:
Perseus Black



Perseus Black
morsmordre - sorcier
morsmordre - sorcier


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Ven 17 Nov - 23:08

EDEN : Ouh ne le dis pas trop fort, il va s'emballer sinon le p'tit gars they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2732708772 Merci they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1790758501


NIU : Merci beaucoup, monsieur le technicien de surface semi-triton (magad c'est génial comme peronnage !) they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1357707062 they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1790758501
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t271-they-said-life-was-toug
Messages : 1183
Gallions : 453
Avatar : Iwan Rheon.
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1hIAtDkn_o
Âge : 28 ANS, qu'il vit, 3 ans qu'il survit. Ses jours sont limités, et il s'assure de ne pas perdre le compte. (24.03.1968)
Sang : PUR, il ne pourrait en être autrement. C'est la pureté qui se doit de reigner, la pureté qui se doit de vaincre.
Profession : BRISEUR DE SORTS, perdu au sein du commerce familial, il se laisse porter par le danger, par les découvertes, par la magie. BOURREAU, on se rend utile, on aide le Seigneur, on part à la recherche de nouveaux moyen de tuer, souriant.
Situation civile : FIANCÉ, promis à sa meilleure amie, promis à celle qui lui a sauvé la vie. Relation silencieusement ouverte, relation silencieusement libre. Ils vont aimer autrui avant de revenir s'aimer l'un l'autre.
Allégeance : VOLDEMORT, le grand. Et pourtant, le serpent marqué doute. Il doute parce que le Lord ne veut plus de lui. Il doute parce qu'autrui s'est appliqué à laisser des doutres naître au sein de l'esprit brisé. Il doute parce qu'il est presque AVERY.
Particularité : SÉROPOSITIF, il sait que la mort l'attend, patiente.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Adrastos Lestrange



Adrastos Lestrange
for blood destroys life
for blood destroys life


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Lun 20 Nov - 15:28

Aaron omg they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2233715326 they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2233715326 they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2233715326
Ce début de fiche en plus, écris-en donc plus que je puisse lire tout cela they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 462209679
Je me réserve un lien, obligé they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 4002819895

Bienvenue par ici du coup they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1262370825
Comme l'a précisé Maebh, on est dispo si jamais tu as la moindre questions they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1317130907

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t56-adrastos#146
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Tumblr_p7hu4xFJzm1ug9vaqo8_400
Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Maebh Rosier



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Jeu 23 Nov - 20:35

Ta fiche est commencée depuis une semaine they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 132434289 As-tu besoin d'un délai pour la terminer ? they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 3012312062

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit
Messages : 278
Gallions : 294
Avatar : Aaron Paul
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Tumblr_n0rcd5d7691rhdn0so7_250
Âge : Tout juste vingt-six ans.
Sang : Aussi pur que possible.
Profession : Propriétaire du restaurant L'Andromeda sur le Chemin de Traverse.
Situation civile : Fiancé à Ciara Nott.
Allégeance : Mangemort jusqu'au bout des ongles. Mais fidèle à sa famille avant tout.
Particularité : Aucune.

Inventaire
Disponibilité:
Dés de compétence:
Perseus Black



Perseus Black
morsmordre - sorcier
morsmordre - sorcier


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Ven 24 Nov - 15:03

Merci beaucoup Adrastros (Iwan they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 775228802 )
Oui of course on se fera un lien qui claque they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 75217759

Oui je veux bien Maebh s'il te plaît ! J'espère finir tout ça ce weekend they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 3190236530
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t271-they-said-life-was-toug
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Tumblr_p7hu4xFJzm1ug9vaqo8_400
Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Maebh Rosier



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Ven 24 Nov - 23:23

Ca roule, je t'ajoute une semaine de délai ! they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2027094418

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Tumblr_p7hu4xFJzm1ug9vaqo8_400
Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Maebh Rosier



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Lun 27 Nov - 20:26

Félicitations !
Bienvenu.e sur CM !


Ce qu'on a pensé de ta fiche
J'ai beaucoup aimé ta fiche ainsi que la dynamique entre Perseus et Prométhée they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 132434289 Juste une petite remarque à la lecture de ta fiche, n'oublie pas que les Black sont censés être sur la paille et endettés... Ils s'endettent encore plus pour maintenir les apparences donc ça n'est pas incohérent avec ce qui est marqué dans ta fiche mais je voulais juste m'assurer que tu en as conscience they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 4002819895
Et maintenant ?
Maintenant que ton personnage est officiellement validé, il ne te reste plus que quelques petites étapes avant de pouvoir commencer le jeu sur le forum ! Tout d'abord, il faut venir recenser ton personnage dans les registres (+). Tu peux également ensuite créer ta fiche de liens afin de pouvoir trouver toutes sortes de relations toutes plus dingues les unes que les autres à ton personnage (+).

Une fois que tu commence à RP, n'oublie pas recenser ton premier RP de chaque mois (+). Au fil de ton temps sur le forum, n'oublie pas de garder en tête le système de points (+) qui te permettra d'obtenir des récompenses et d'offrir un avantage à ton camp.

Si tu fondes l'une des familles de sang-purs libres à la création il est obligatoire de créer ta fiche de famille (+). Tu peux également le faire si tu désires fonder ta propre famille de sang-mêlé, mais cette étape n'est obligatoire que dans le cas des 5 familles de sang-pur dont l'histoire est laissée libre.

Quelques petites étapes toutes simples donc ! Et la dernière, la plus importante de toutes : HAVE FUN.

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit
Messages : 278
Gallions : 294
Avatar : Aaron Paul
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Tumblr_n0rcd5d7691rhdn0so7_250
Âge : Tout juste vingt-six ans.
Sang : Aussi pur que possible.
Profession : Propriétaire du restaurant L'Andromeda sur le Chemin de Traverse.
Situation civile : Fiancé à Ciara Nott.
Allégeance : Mangemort jusqu'au bout des ongles. Mais fidèle à sa famille avant tout.
Particularité : Aucune.

Inventaire
Disponibilité:
Dés de compétence:
Perseus Black



Perseus Black
morsmordre - sorcier
morsmordre - sorcier


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Lun 27 Nov - 21:26

Merci Maebh they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 3826086300

Oui j'en ai bien conscience, c'est vrai que je n'ai pas trop développé ce point dans ma fiche they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1420462554
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t271-they-said-life-was-toug
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Tumblr_p7hu4xFJzm1ug9vaqo8_400
Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
Maebh Rosier



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   Lun 27 Nov - 21:47

Aha super alors they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 2027094418 (et ne t'inquiètes pas pour la fiche, ce n'est rien que ça ne soit pas développé mais dans le doute je préfère toujours préciser au cas où they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) 1357707062 )

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit



Contenu sponsorisé


they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12) Empty
Message
Sujet: Re: they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)   

Revenir en haut Aller en bas
 
they said life was tough. they were right. (perseus) (Délai: 1/12)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Life in UCLA
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» THE IRISH WAY OF LIFE.
» It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin]
» [Seinen] No Game No Life !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CISTEM APERIO :: Fiches terminées-
Sauter vers: