les essentiels

N'oubliez pas de recenser votre RP du mois dans le topic dédié.
Vous aimez le forum ? N'hésitez pas à le faire savoir en votant pour Cistem Aperio sur les top-sites ainsi qu'en postant dans les sujets de publicité (Bazzart et PRD).
Envie de vous investir sur le forum ? N'hésitez pas à demander une quête afin de faire avancer l'intrigue (ici).



 

Temporalité du forum
Nous jouons en février 1996 !

Partagez | 
 

 (jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Jonah Weasley
confringo - sorcier
avatar


confringo - sorcier

INVENTAIRE
PROFILMessages : 48
Gallions : 45

Âge : Vingt-cinq ans qui sonnent faux pour l'éternel adolescent. Un quart de siècle si rempli qu'il pourrait en contenir une douzaine.


Message
Sujet: (jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies   Ven 10 Nov - 18:13

Jonah Melvin Weasley
I've found peace in the violence

Carte d'identité

Nom : On aurait voulu qu'il soit honteux de ce nom qu'il porte si fièrement. Weasley, se présente-t-il toujours avec un sourire charmeur, défiant quiconque du moindre commentaire, distribuant des doigts d'honneur à chaque rictus moqueur qu'il mimique.

Prénom :  Jonah, simple mais efficace, tranchant avec les traditionnels prénoms typiquement anglais. Melvin, hérité de son grand-père paternel, un étranger mort bien avant sa naissance.

Date et lieu de naissance : Le jour des morts a vu naître le seul héritier mâle de la première branche Weasley dans la maison familiale. Un 1er novembre paré de ses couleurs automnales pour accueillir la chevelure flamboyante du nouveau-né.

Nature du sang : Quoi qu'on en dise, les Weasley sont bels et bien purs et ne se gênent pas pour le rappeler. Ils comptent retrouver la place qui leur est due au sein de la société, quitte à s'imposer sans y être invités.

Statut civil : Éternel célibataire, Jonah n'est pas pressé de se marier. Il aime papillonner, jouer, séduire, conquérir et repartir. Il s'est rarement assagi, lui qui ne sait résister ni aux garçons, ni aux filles. Il aime farouchement l'espace d'une nuit, parfois plus quand il est profondément conquis.

Profession : On le croit simple vendeur de plumes, lui qui pourrait promettre le paradis à un pécheur, fabriquant tout au plus, lui qui parait ne pas connaître la délicatesse. Derrière la couverture offerte par le business familial, la vérité éclate et les sorts fusent, donnant la mort à ceux qui ont vu leur vie définie par un prix. Tueur à gage, cela fait longtemps qu'il n'éprouve plus de remords lorsqu'il se pare de son masque de bourreau pour quelques gallions.

Ancienne maison/école : C'est chez les rouge et or que le garçon a fait école, fier Gryffondor connu autant pour ses frasques que pour sa position de poursuiveur dans l'équipe de Quidditch de sa maison. Il a failli ne pas terminer sa scolarité à plusieurs reprises, trop habitué aux avertissements et aux retenues pour tous les manquements au règlement possibles et imaginables. On dit même qu'il est responsable de la perte de la coupe des 4 maisons à répétition pour les lions, ce qu'il trouve hilarant.

Patronus : C'est peu commun et ça prend de la place, mais c'est efficace pour chasser les détraqueurs et appuyer l'argument selon lequel il serait génitalement bien doté par la nature. L'orque est le plus grand prédateur après l'être humain, au sommet de la chaîne alimentaire, prêt à tout pour défendre les siens.

Epouvantard : Il aimerait bien vous dire qu'il n'a peur de rien et c'est presque le cas sauf lorsqu'il voit les siens cueillis par la mort. Il se fige, oublie de respirer, complétement terrorisé à l'idée qu'il puisse un jour leur arriver quelque chose, qu'il se retrouve seul.

Baguette Magique : D'un rouge sombre, elle est composée de bois d'if et d'un ventricule de coeur de dragon, sa taille est de 29 cm, pour une épaisseur moyenne, également très flexible..

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Confringo

Questions générales

Que pensez vous des revenants ? La mort fait partie de l'expérience qu'est la vie et selon lui c'est un équilibre avec lequel il vaut mieux ne pas jouer. Il n'est pas ravi Jonah, il est même dégouté de voir ceux à qui il a parfois donné la mort revenir à la vie. Il est incapable de voir des êtres humains, ayant plutôt l'impression que ce sont des fantômes qui ont délaissé leurs nuances de gris pour se parer d'artifices sensés tous les tromper. Alors il les évite comme la peste Jonah, cédant en de rares occasions à la curiosité de les fréquenter pour s'assurer de la véracité de sa théorie.

Que pensez-vous du régime de Voldemort ? Il préfère ne pas y penser Jonah, se concentrant plutôt sur les moyens de l'anéantir. Il a de la peine à imaginer que sa famille ait un jour pu vouloir faire partie des fidèles du Lord, préférant de loin le déni face aux piètres décisions de ses parents. Jamais il n'aurait pu courber l'échine pour le Seigneur des Ténèbres, préférant penser qu'il aurait choisi la mort à une telle humiliation. Il fait pourtant preuve de tolérance envers certains partisans, conscient que la peur et la pression entrainent souvent les individus dans les pires bassesses. Heureusement, il conserve ses pensées à l'abri de son coeur, sachant jouer le rôle adapté aux situations et aux individus qui pourraient penser autrement.

Que pensez-vous des rumeurs concernant le renouveau de l'Ordre ? Il en rit Jonah, sachant mieux que personne que ces rumeurs sont plus que des commérages. L'Ordre est bel et bien de retour, n'est jamais mort en vérité, juste profondément touché par la perte de son leader. Mais le temps des larmes et des regrets est derrière eux, il est désormais crucial de se battre pour renverser le régime en place. Il est prêt à tout pour construire un avenir meilleur Jonah, à donner sa vie pour la cause s'il le faut, à risquer chaque jour un peu plus sa peau.


Le moldu derrière l'écran

Pseudo/prénom :  maybedumbmaybewise / Inès

Âge :  27 ans #lavieillesse

Pays :  Pays du chocolat, du fromage, des montres et des banques    

Fréquence de connexion  :  I'll be stalking you 24/7

Avatar :  Cameron Monaghan

Où avez-vous connu le forum ? :  Par mon cabinet de consultation sur skype  

Le mot de la fin :  #nohomo    

Crédits :  eternal roleplay & avengedinchains

_________________


Reckless


Dernière édition par Jonah Weasley le Sam 11 Nov - 19:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t110-jonah-i-ll-give-you-my-


Jonah Weasley
confringo - sorcier
avatar


confringo - sorcier

INVENTAIRE
PROFILMessages : 48
Gallions : 45

Âge : Vingt-cinq ans qui sonnent faux pour l'éternel adolescent. Un quart de siècle si rempli qu'il pourrait en contenir une douzaine.


Message
Sujet: Re: (jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies   Ven 10 Nov - 18:13

Aim to kill
The fear of death follows from the fear of life.
A man who lives fully is prepared to die at any time.



And I don't think through things, I never get time.

Il a l’habitude qu’on hurle son nom Jonah, c’est devenu comme une douce mélodie à ses oreilles, souvent teintée de colère, de consternation ou d’agacement, en de rares occasions de tristesse et d’affection. Cette fois c’est un mélange des trois premiers qui le force à courir pour s’échapper, sachant que les ennuis l’attendent au tournant. Et qu’est-ce qu’il rit le con, à gorge déployée, à s’en étouffer, déjà excité d’entendre les accusations mais souhaitant échapper à la punition. Plus personne ne s’émeut de le voir bousculer la foule comme un évadé de l’asile, la plupart s’écartent même, pariant à voix basse sur sa prétendue dernière crasse. Mais une voix puissante fend le concert de ricanements, menaçant le Weasley qui se fou bien du badge de préfet que l’autre arbore fièrement. « T’as pas intérêt à nous faire perdre encore des points Weasley ! » La phrase est reprise par d’autres rouge et or, faisant redoubler l’hilarité du jeune homme qui continue de fuir, non sans s’abaisser à une légère dose de vulgarité. « Va brouter ta mère Smith ! Et rends-moi le balai que t’as dans le cul, les premières années en ont besoin pour leur cours de vol ! » Il ne s’attarde pas pour voir le concert de ricanements et la honte empourprer le visage de son préfet. Trop focalisé à l’idée de rejoindre l’orée de la forêt interdite, sachant qu’on ne pensera sûrement pas à venir l’y chercher, il est prêt à bafouer une énième règle pour se sauver. Parce qu’au fond, il s’en est toujours foutu des interdits le roux, se délectant de l’adrénaline qui accompagne chaque manquement au règlement ou à la loi. Il ignore les mœurs, il crache sur les coutumes, il évolue selon un code qui lui est propre, s’abandonnant à chacune de ses émotions, parfois esclave de ses pulsions.



We're breathing, protecting. Living and dying, surviving, we're trying.

Il ne se souvient plus de la première fois où il est monté sur un balai Jonah, mais il sait que ça a changé sa vie. Cette sensation de liberté, l’adrénaline que procure la vitesse, l’exaltation d’un looping, le cœur qui bat à tout rompre à mesure que le sol s’approche. Il ne s’y est jamais habitué, surpris à chaque nouveau match par la joie qui vibre dans ses veines, par ses zygomatiques ankylosés de ne jamais avoir cessé de sourire. Dans une autre vie, il aurait pu dédier sa vie à ce sport, choisir d’en faire sa carrière, de se lever en sachant que ce cocktail d’émotions l’attendait sur le terrain. Mais il a été élevé dans un contexte particulier le Weasley, le commerce de la mort, l’éloge de la violence pour peu qu’on y mette le prix. Et c’est cette éducation et le fait d’avoir grandi entouré de trois sœurs qui le fait s’arrêter devant cette porte fermée. Les cris de protestation et les pleurs désespérés l’empêchent d’avancer et de s’occuper de ses affaires, lui soufflant plutôt de forcer la porte pour voir ce qui se trame. Il aurait aimé être déçu, il aurait préféré ne pas voir ce qu’il avait imaginé en entendant ces bruits. « Dégage de là ! » Ça sonne comme un ordre, ironique, venant de la bouche d’un criminel pris sur le fait. Des mots qu’il aurait mieux fallu à l’autre de ne pas prononcer face au roux qui affiche désormais un sourire carnassier. Comme un prédateur jouant avec sa proie, il s’approche doucement, faisant ainsi diversion pour la verte et argent qui avait été sur le point d’être abusée, lui permettant ainsi de s’écarter de son agresseur. « Alors comme ça on ne connaît pas le consentement ? » Demande-t-il d’une voix grave d’où perce une colère prête à être déchainée. Il voudrait lui sauter à la gorge Jonah, lui refaire le portrait, lui apprendre à traiter une femme comme il se doit mais ce serait trop facile et ça n’arrangerait rien cette fois. Alors il lui attrape les deux bras, les tordant derrière son dos jusqu’à lui arracher des cris de douleur. « Lève-toi chérie, respire un bon coup et cogne. Partout, aussi fort que tu peux, jusqu’à ce que t’aies plus de force. On sortira pas d’ici jusqu’à ce qu’il ne puisse plus bouger, jusqu’à ce que tu te sois vengée. » La justice ne lui a jamais appartenu, il n’est intervenu que pour permettre à la Serpentard de l’exercer. Car à ses yeux c’était la seule solution pour qu’elle ne ressorte pas brisée de cette pièce et puisse vivre avec le traumatisme que cette expérience aura engendré. Parce que même s’il a ses travers Jonah, il sait faire preuve d’actes qui viennent tout effacer comme celui-là. Il se fou des couleurs de l’uniforme de cette étudiante, de la pureté de son sang ou de la couleur de sa peau. Dans cette pièce comme ailleurs dans le château, aujourd’hui comme dans les années à venir, il a toujours considéré les autres comme ses égaux. Et c’est parce qu’il aime trop les gens et le pouvoir de vie ou de mort qu’il sait pouvoir exercer sur ceux qui le méritent qu’il n’a jamais considéré le Quidditch autrement que comme un loisir. Parce que les gouvernements et les autorités ont beau définir des règles, il y aura toujours quelqu’un pour les ignorer, les transgresser, qu’elles soient pour le bien commun ou pour servir une élite. Voilà pourquoi il les brise, pourquoi il préfère vivre en sachant qu’il exercera un jour sa propre justice ou celle des autres. Elle sera sûrement méritée, si les victimes sont prêtes à la payer.



We know where we go. Use me, come on and use me. We go where we know.

Il a dix-sept ans Jonah et c’est la première fois qu’il est seul derrière le comptoir. Ça le rend fier tout autant que ça le terrorise, de devoir prétendre vendre des plumes alors qu’il guette qu’un client inscrive un nom sur le carnet rouge à ses côtés. Il ne sait pas s’il devrait être reconnaissant de cette journée banale où les seuls sorciers qui entrent dans la boutique se destinent à l’achat de matériel de qualité. Il ne sait pas s’il devrait appréhender que quelqu’un trouble enfin cette tranquillité en lui assignant la première cible qu’il devra tuer. En une année c’est devenu le quotidien de Ruby, depuis quatre ans c’est monnaie courante pour Astrid, depuis trop longtemps c’est le gagne-pain de sa famille. Lui qui est tout juste diplômé, qui a passé plus d’heures qu’il ne peut compter à s’entrainer, se perfectionner en duel, à saigner pour maitriser les techniques du corps à corps, peut enfin prouver que la discipline qu’on lui a imposée a payé. Parce que pour une fois dans sa foutue vie, il a travaillé d’arrache-pied pendant des années pour briller dans un domaine en particulier. Alors il se force à chasser l’appréhension qui ronge ses sens, souriant en songeant à ses professeurs à Poudlard, ceux qui le voyaient comme un cancre alors qu’il triait les informations qu’ils forçaient aux élèves d’emmagasiner. Tant de savoirs qu’il allait détourner à son avantage, tant de cours qu’il saurait mettre à l’usage. Il avait rapidement décidé d’être la force brute du commerce, laissant à ses sœurs la subtilité, préférant l’action à trop de réflexion. Il était instinctif Jonah, il marchait au feeling, abusait de sa chance plutôt que de songer à la prudence. Et pourtant, il savait faire preuve d’un sens accru de l’observation, remarquant des détails anodins, calculant des probabilités sans même le réaliser. Il réagissait avec rapidité, retombant toujours sur ses pattes, combattant avec fluidité et brutalité. C’est parce qu’on l’avait toujours sous-estimé et méprisé qu’il travaillait avec acharnement pour briller. C’est parce qu’on le croyait stupide et naïf, lui qui cédait trop souvent aux farces et aux rires, qu’il aiguisait son esprit pour surprendre. Le petit con les attendait tous au tournant. Le petit con avait enfin son premier nom. Car enfin une sorcière s’était décidée à croire aux rumeurs, à moins qu’on ne lui ait passé le mot, inscrivant un patronyme qui disparut du carnet à la minute où le sac de gallions touchait le comptoir. Pas de preuves, pas d’erreurs, juste la garantie d’un travail qui serait bien accompli. Car même si Jonah n’avait jamais donné la mort, il avait suffisamment assisté à de précédents contrats pour savoir exactement comment il allait mener à bien celui-là. Un Mangemort, ni plus ni moins. Pour une première fois, l’aspirant Phoenix n’aurait pas pu rêver mieux.



Home, let me come home. Home is wherever I'm with you.

Dissimulé dans l’ombre il observe sa proie. Il repense aux mots de ses sœurs, au conseil qu’il devait suivre pour ne pas flancher, ne pas hésiter. Astrid avait dit que la première fois était toujours la plus difficile, Ruby avait surenchéri en lui disant qu’il ne l’oublierait jamais. Layla s’était juste blottie dans ses bras, le faisant promettre de revenir. Alors il n’avait pas foncé tête baissée Jonah, il avait filé le Mangemort comme une ombre, cernant au fil des heures le sorcier qu’il n’allait pas tarder à tuer.  « Cherche les raisons qui ont motivé cette personne à faire ce choix. » Se répète-t-il mentalement avant de sortir sa baguette, murmurant à voix basse la liste qu’il avait dressée. Si Jonah se forçait à toujours chercher le meilleur chez les autres pour donner un sens à leur vie, c’était parce qu’il devait déceler tous les travers de ceux qui méritaient la mort. Sa cible aurait mérité plusieurs sentences tant les charges étaient nombreuses mais le Weasley ne pouvait agir qu’une fois. Ce qu’il fit, sans remords, sans regrets, tremblant un peu alors qu’il lançait son sort, transplanant directement une fois le dernier soupir lâché. « C’est fait. » Annonce-t-il à son père d’un ton suffisamment convainquant pour éviter toutes questions, n’entrainant qu’un hochement de tête approbateur de ce dernier. Sa mère lui offre un sourire auquel il répond sans hésiter tandis que Ruby lui tend une bière qu’Astrid avait décapsulé d’un moulinet du poignet. « Ça va ? » Lui demande doucement Layla alors qu’il s’assied à ses côtés. « Oui, tout s’est bien passé, t’inquiète pas.» Il est sérieux pour une fois Jonah, rassurant dans la façon dont il entoure ses épaules. Parce qu’il ne ment pas concernant ces choses-là, pas à sa famille, jamais. Ils sont la chose la plus importante à ses yeux, ces êtres que le destin lui a accordés, malgré leurs défauts et les disputes, ils sont son pilier, sa raison d’avancer.



Oh, look what you made me do.

Peut-être qu’il n’est pas totalement sain d’esprit Jonah, lui oscille entre deux mondes, qui donne si facilement la mort tout en insufflant la vie. On peut questionner sa moralité, dont le cadre ne correspond point à la société. On peut débattre de ses choix, de cette image qu’il renvoie parfois. Mais derrière tous ses excès et ses mauvais traits, se cache en âme qui n’a jamais cessé de croire en l’espoir, un cœur qui bat à s’en déchirer. Il a grandi le Weasley, apprenant à mieux appréhender la vie, à profiter de son invisibilité, de son statut qui n’intéresse personne. Il évolue dans un monde qui ne veut pas vraiment de lui, qui ne sait pas quelle place lui donner. Il a profité des failles du système, traçant sa route avant qu’on ne lui désigne un chemin à suivre. Il a trouvé une cause pour laquelle se battre, des camarades qui ne s’arrêtent pas à son patronyme, des sorciers dont il a su gagner le respect. Alors il se dit qu’il aidera peut-être à écrire l’histoire Jonah, quitte à y laisser la vie, quitte à se perdre en chemin si ça garantit de meilleurs lendemains. Le guerrier qu’on ne peut totalement contrôler est en vérité un chevalier sur l’échiquier. Jongler, mentir, jouer la comédie, manipuler, réparer, tout détruire. À force, il perd parfois la notion du bien et du mal, évoluant dans sa petite zone de gris. Il s’entiche de l’ennemi, il blesse les alliés, il foire plus qu’il ne réussit mais ne cesse jamais d’essayer, ayant toujours la force de se relever.  C’est devenu un jeu dangereux sa vie, une corde prête à rompre à tout moment, un patchwork détonant, une comédie presque dramatique.


_________________


Reckless


Dernière édition par Jonah Weasley le Mar 14 Nov - 15:45, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t110-jonah-i-ll-give-you-my-


Adrastos Lestrange
for blood destroys life
avatar


for blood destroys life

INVENTAIRE
Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
PROFILMessages : 930
Gallions : 398

Âge : 27 ANS, qu'il vit, 3 ans qu'il survit. Ses jours sont limités, et il s'assure de ne pas perdre le compte. (24.03.1968)


Message
Sujet: Re: (jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies   Ven 10 Nov - 19:07


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t56-adrastos#146


Jonah Weasley
confringo - sorcier
avatar


confringo - sorcier

INVENTAIRE
PROFILMessages : 48
Gallions : 45

Âge : Vingt-cinq ans qui sonnent faux pour l'éternel adolescent. Un quart de siècle si rempli qu'il pourrait en contenir une douzaine.


Message
Sujet: Re: (jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies   Sam 11 Nov - 1:33




_________________


Reckless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t110-jonah-i-ll-give-you-my-


Invité
Invité
avatar



INVENTAIRE
PROFIL


Message
Sujet: Re: (jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies   Dim 12 Nov - 15:08

Bienvenue sur CA et bonne chance pour ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas


Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
avatar


knockin' on heaven's door

INVENTAIRE
Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
PROFILMessages : 1544
Gallions : 778

Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.


Message
Sujet: Re: (jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies   Dim 12 Nov - 22:03

Toi ici

En vrai ma réaction c'est plutôt ça ->

(tout mon amour sponsorisé par tes emogifs)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit


Jonah Weasley
confringo - sorcier
avatar


confringo - sorcier

INVENTAIRE
PROFILMessages : 48
Gallions : 45

Âge : Vingt-cinq ans qui sonnent faux pour l'éternel adolescent. Un quart de siècle si rempli qu'il pourrait en contenir une douzaine.


Message
Sujet: Re: (jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies   Dim 12 Nov - 22:11

J'ai cru que tu ne viendrais jamais me témoigner ta joie de vous gracier de ma présence

Heureusement je peux t'embêter d'emogifs à rajouter et te pardonner quand je mangerais du chocolat belge ou autre suivant ta grande mansuétude

Also drama, which is very important

_________________


Reckless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t110-jonah-i-ll-give-you-my-


Invité
Invité
avatar



INVENTAIRE
PROFIL


Message
Sujet: Re: (jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies   Mar 14 Nov - 14:55

j'allais râler parce que t'avais toujours pas fini ta fiche, puis finalement si .
JE SUIS PRESSÉ .
puis cameron est tellement un excellent choix, comme je te l'ai déjà dit .
Revenir en haut Aller en bas


Jonah Weasley
confringo - sorcier
avatar


confringo - sorcier

INVENTAIRE
PROFILMessages : 48
Gallions : 45

Âge : Vingt-cinq ans qui sonnent faux pour l'éternel adolescent. Un quart de siècle si rempli qu'il pourrait en contenir une douzaine.


Message
Sujet: Re: (jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies   Mar 14 Nov - 15:47

MOI AUSSI JE SUIS PRESSÉ ! Surtout que je compte être ton subordonné dans la traque d'Horcruxes

N'aies crainte boss, j'arrive bientôt pour pimenter ta vie et poutrer du Mangemort


_________________


Reckless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t110-jonah-i-ll-give-you-my-


Invité
Invité
avatar



INVENTAIRE
PROFIL


Message
Sujet: Re: (jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies   Mar 14 Nov - 15:56

c'est bien, on a besoin de renforts (surtout qu'on est vraiment envahi de mangemerdes ).
j't'attends de pieds fermes, p'tit poulain .
Revenir en haut Aller en bas


Adrastos Lestrange
for blood destroys life
avatar


for blood destroys life

INVENTAIRE
Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
PROFILMessages : 930
Gallions : 398

Âge : 27 ANS, qu'il vit, 3 ans qu'il survit. Ses jours sont limités, et il s'assure de ne pas perdre le compte. (24.03.1968)


Message
Sujet: Re: (jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies   Mar 14 Nov - 18:21

Félicitations !
Bienvenu.e sur CM !


Ce qu'on a pensé de ta fiche
Un personnage bg, j'en attendais pas moins de toi
Je me tarde de le voir évoluer ce petit Jojo, surtout avec toute la bande qui suivra soon
Bref, bienvenue ici beybey, va donc faire du drama comme il faut bien
Et maintenant ?
Maintenant que ton personnage est officiellement validé, il ne te reste plus que quelques petites étapes avant de pouvoir commencer le jeu sur le forum ! Tout d'abord, il faut venir recenser ton personnage dans les registres (+). Tu peux également ensuite créer ta fiche de liens afin de pouvoir trouver toutes sortes de relations toutes plus dingues les unes que les autres à ton personnage (+).

Une fois que tu commence à RP, n'oublie pas recenser ton premier RP de chaque mois (+). Au fil de ton temps sur le forum, n'oublie pas de garder en tête le système de points (+) qui te permettra d'obtenir des récompenses et d'offrir un aventage à ton camp.

Si tu fondes l'une des familles de sang-purs libres à la création il est obligatoire de créer ta fiche de famille (+). Tu peux également le faire si tu désires fonder ta propre famille de sang-mêlé, mais cette étape n'est obligatoire que dans le cas des 5 familles de sang-pur dont l'histoire est laissée libre.

Quelques petites étapes toutes simples donc ! Et la dernière, la plus importante de toutes : HAVE FUN.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t56-adrastos#146


Contenu sponsorisé



INVENTAIRE
PROFIL


Message
Sujet: Re: (jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies   

Revenir en haut Aller en bas
 
(jonah) - I'll give you my best side, tell you all my best lies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» TRISTAM ✎ nobody can give you equality, or justice, or anything. if you're a man, you take it.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CISTEM APERIO ::  :: Présentations :: Fiches terminées-
Sauter vers: