les essentiels

N'oubliez pas de recenser votre RP du mois dans le topic dédié.
Vous aimez le forum ? N'hésitez pas à le faire savoir en votant pour Cistem Aperio sur les top-sites ainsi qu'en postant dans les sujets de publicité (Bazzart et PRD).
Envie de vous investir sur le forum ? N'hésitez pas à demander une quête afin de faire avancer l'intrigue (ici).



 

Temporalité du forum
Nous jouons en avril 1996 !

Partagez | 
 

 If you've lost your way - Kay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Eryn McGonagall
confringo - sorcier
avatar


confringo - sorcier

INVENTAIRE
Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
PROFILMessages : 96
Gallions : 59

Âge : 26 ans


Message
Sujet: If you've lost your way - Kay   Jeu 10 Mai - 17:34


If you've lost your way
Eryn & Kay

« If you look into the distance, there's a house upon the hill guiding like a lighthouse to a place where you'll be safe to feel at grace 'cause we've all made mistakes. If you've lost your way I will leave the light on »
Juillet 1995
J’avais tellement essayé de rester loin de cet endroit. Mon père y avait passé sa vie et rien ne semblait en sortir de bon. Il refusait de revenir à la maison pour cet endroit. Alistair avait perdu la vie pour cet endroit. J’avais haï cette station du plus profond de mon être, mais je n’avais pas eu le choix. J’ai pris six mois à réfléchir. Six mois à tourner la situation dans tous les sens pour voir quelle était la meilleure des options. J’avais pensé rester en Écosse, c’était l’option qui m’avait le plus tentée. J’aurais été chez moi, où j’avais grandi. Là où l’herbe était verte et où l’air était frais. Je connaissais les gens qui y étaient, je les aimais et me faisaient oublier mon mal-être. Par contre, bien que ce fut l’option que je préférais, c’était celle qui était la plus facile. Mon frère m’aurait dit que j’étais une lâche à vouloir m’enfuir loin des problèmes. Ce n’était pas digne de lui, digne de nous. Il aurait mérité une vie bien plus longue, sans autant de violence. Si seulement mon père avait pu mettre son pied à terre, ça ne serait jamais arrivé. Il aurait été encore parmi nous, avec moi. En même temps, Alistair était impossible à retenir. Quand il avait une idée dans le crâne, on ne pouvait pas le faire changer d’avis. Il avait voulu se battre pour la cause. Il s’était battu et avait perdu la vie pour elle.  

Mon deuil, je ne l’avais pas fait. J’avais pleuré mon frère, énormément même. Par contre, je n’avais pas pu me résoudre à accepter son décès. Sa mort était injuste et la personne qui l’avait tué courait toujours les rues librement. C’était inacceptable et personne ne semblait pouvoir s’occuper de ce cas. Mon père aurait pu le faire, mais il n’était clairement pas en état pour le faire. Son sang contenait probablement plus d’alcool que de globules rouges et blancs réunis. Son mariage tombait en morceau, ses enfants n’étaient plus près de lui et lui tout ce qu’il trouvait à faire c’était d’être dans son bar tous les soirs qu’ils pouvaient et boire. C’est l’une des raisons qui m’avaient poussée à partir. Je n’en pouvais plus de voir mon père être minable et ma mère essayer de recoller les morceaux. Elle voulait tellement et lui ne montrait rien. C’était à pleurer et ça m’étouffait. J’avais fui l’air vicié du bar pour me rendre en Écosse et à mon retour, je m’étais pris un appartement seulement pour moi. Je voulais être tranquille et j’allais l’être. J’y comptais. Par contre, j’allais l’être seulement à la maison à cause de ma dernière décision. J’allais me battre moi aussi, j’allais me battre comme Alistair voulait que je le fasse dès le début. J’allais le venger, j’allais passer ma colère dans cette bataille parce qu’au fond, il ne me restait que ça. C’est pourquoi je me retrouvais devant la station Adlwych Covent Garden à tourner en rond. Je devais entrer, il fallait seulement que je me décide. Un coup à l’intérieur, il n’y aurait plus moyen de retourner en arrière.

J’ai pris une grande inspiration et je suis entrée d’un pas décidé. J’entendais claquer mes chaussures au sol alors que je marchais, mais en direction de quoi? J’avais absolument interdit à mon père de venir me voir pour me guider. Je ne voulais rien à faire avec lui. Je ne voulais pas que nous aillions l’air de participer à une journée « emmène ta fille au boulot ». J’allais déjà être marquée comme étant la fille de Duncan McGonagall, je n’allais pas faciliter la tâche aux sorciers de l’Ordre pour m’associer à lui. Je voulais qu’on me considère pour ce que j’allais faire, pour ce que j’étais et non pas pour mon entourage. Il n’en faisait plus partie de toute façon. Je marchais dans les couloirs et plus je marchais, plus je ralentissais. Je n’avais absolument aucune idée de la direction à prendre, je ne savais même pas où aller. J’allais être combattante, je le savais. C’est ce que j’avais demandé et j’avais fait mes preuves. Et puis, je trouve ça ennuyeux à dire, mais en étant la fille de mon père, on ne m’avait pas refusé ce que je voulais. On m’avait dit : « Si tu es bien la digne fille de ton père, tu n’auras aucun problème à ce poste ». Ils avaient raison, j’avais ma place ici. Je devais seulement la trouver et pour l’instant, je ne m’en sortais pas. La belle affaire. J’ai passé une main dans mes cheveux et je me suis mise à regarder autour de moi pour essayer de trouver la localisation de tout. Beau boulot, là j’avais l’air d’une vraie débutante.
(c) DΛNDELION

_________________
❝I know it's so wrong but I'm so far gone. Don't need you to tell me I'm so cynical. Quit being so over-skeptical. Don't need a metaphor for you to know I'm miserable❞
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t1001-i-m-so-far-gone-eryn-m


Kay Weasley
crucio - sorcier
avatar


crucio - sorcier

INVENTAIRE
Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
PROFILMessages : 164
Gallions : 118

Âge : Trente et un ans


Message
Sujet: Re: If you've lost your way - Kay   Ven 11 Mai - 13:48



If you've lost your way
If you look into the distance, there's a house upon the hill guiding like a lighthouse to a place where you'll be safe to feel at grace 'cause we've all made mistakes. If you've lost your way, I will leave the light on.
Juillet 1995 | Allongé dans son lit, Kay avait le regard perdu dans le vague, avec sa main posée au niveau de son coeur où il savait que se trouvait l'invisible rune de l'Ordre. Voilà maintenant environ plusieurs années qu'il la portait, cet étrange Z inversé au sein de l'oeuf duquel semblaient s'échapper des flammes. Oui de longues années, cela semblait être une éternité et pourtant il se rappelait si bien, comme si c'était hier, le moment où on le lui avait apposé. Dès cet instant il s'était senti utile, accepté, et même s'il savait que les Weasley étaient toujours par moment mal vu aux yeux de certains sorciers de l'Ordre, il n'en demeurait pas moins qu'il avait eu le sentiment d'être valorisé lorsqu'il avait reçu cette rune. Après tout, cela voulait bien dire qu'il faisait partie de l'Ordre et qu'il se battrait avec eux, pour eux. En même temps, Kay avait toujours eu besoin d'un but dans sa vie pour réussir à s'en sortir, sinon il aurait continué à sombrer, de plus en plus, après la mort de sa mère. Car oui, cela l'avait énormément atteint et c'était pour cela qu'il n'était plus vraiment le même que lors de ses années à Poudlard. Certes, peu à peu il réussissait à ressortir la tête de l'eau, à redevenir celui qu'il avait un jour été, mais tout ce qu'il avait fait, vécu, l'avait changé à jamais.

Comme quoi, l'ensemble de ce qu'une personne a vécu forge un certain type de caractère, et autant dire que Kay avait énormément forgé le sien, même si par moment il arrive à redevenir le Kay d'autrefois, le Kay de Poudlard, qui ne se prenait pas la tête, qui était fétard, déconneur, il n'en demeure pas moins que ce Kay là a laissé la place a un tout autre Weasley. Plus secret, plus fermé, certes très cordial et sympathique mais parfois froid, et surtout plus sombre... Car après tout, pour faire sa profession, il est difficile de ne pas perdre une certaine lueur positive et vu que maintenant il cherche à en apprendre de plus en plus sur la magie noire dû à sa position dans l'Ordre, autant dire que cette dite lueur risque de belle et bien disparaître pour de bon. Poussant un soupir, Kay fini par se décider à se lever, il fallait qu'il fasse quelque chose, qu'il bouge. Aujourd'hui, il ne travaillait pas au Weasley's Quill Shop, et pouvait donc faire ce qu'il voulait, c'est donc ainsi qu'il choisit qu'il pourrait un peu avancer dans ses recherches au QG de l'Ordre. A dire vrai c'était quasi ce qu'il faisait à chaque fois qu'il avait des repos, il se rendait au QG de l'Ordre et travaillait sans relâche dans la salle des recherches. Certes, il s'y rendait même parfois en soirée après son travail à Pré-au-Lard, mais aujourd'hui il comptait bien y aller plus tôt que d'habitude pour se plonger pleinement dans son travail.

C'est ainsi qu'après avoir enfilé son manteau, Kay se rendit à la fameuse station moldue d'Aldwych Covent Garden où se tenait le QG de l'Ordre. D'un pas décidé il pénétra dans le QG, saluant au passage les personnes qu'il connaissait, pour s'enfoncer de plus en plus dans les couloirs sinueux de l'Ordre, vers l'endroit où il passait le plus de temps. Mais alors qu'il avait l'habitude de ne voir personne dans ce côté reculé du QG, quelle ne fut sa surprise que de poser son regard sur une jeune femme qui semblait perdue. En effet, elle remettait ses cheveux en place tout en regardant autour d'elle, mais Kay ne savait que trop bien que lorsqu'on ne connaît pas le QG il est difficile de s'y retrouver, et même lui encore maintenant avait parfois des hésitations. Mais cette jeune femme...Cette jeune femme n'était pas n'importe qui, Eryn se trouvait devant lui, la soeur d'Alistair, la fille de Duncan et Morgana. Eryn... Qu'il n'avait pas revu depuis le décès du jumeau de cette dernière. Il s'approcha donc d'elle avec un sourire. « Et bien, Eryn, si je m'attendais à te croiser là, ça fait longtemps. » Il faillit rajouter quelque chose, mais ayant peur qu'elle n'apprécie pas le fait qu'il parle d'Alistair il préféra changer complètement de sujet.« Au vu de l'expression de ton visage tu as l'air totalement perdu, je sais très bien l'effet que font tous ces couloirs sinueux au début, donc si tu le souhaites je pourrais très bien t'aider à retrouver ton chemin et ainsi te faire découvrir tout ce que regorge le QG ? » Puis dans un petit sourire en coin visiblement amusé il ajouta. « Après, si tu préfères continuer à tourner en rond je peux aussi totalement comprendre. »
code by bat'phanie

_________________
There is no way back
Now it's like we're scared of getting good ▬ Mirrors start to whisper, shadows start to sing. My skin's smothering me, help me find a way to breathe. Time stood still, the way it did before.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t948-kay-got-a-hole-in-my-so


Eryn McGonagall
confringo - sorcier
avatar


confringo - sorcier

INVENTAIRE
Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
PROFILMessages : 96
Gallions : 59

Âge : 26 ans


Message
Sujet: Re: If you've lost your way - Kay   Jeu 17 Mai - 1:14


If you've lost your way
Eryn & Kay

« If you look into the distance, there's a house upon the hill guiding like a lighthouse to a place where you'll be safe to feel at grace 'cause we've all made mistakes. If you've lost your way I will leave the light on »
Juillet 1995
Je n'étais pas vraiment certaine de savoir quoi chercher en entrant dans le quartier général. Mon père m'en avait souvent parlé, mon frère aussi, mais je n'avais pas de carte en tête. Il y avait énormément de pièces, énormément de couloir et je ne savais pas où je voulais aller. Qui je devais voir. J'arrivais comme un cheveux sur la soupe. Je voulais explorer mon nouvel environnement, connaitre les gens avec qui j'allais me battre, m'entraîner pour faire sortir toute la colère qui m'habitait depuis beaucoup trop longtemps maintenant. Ça me rongeait littéralement et j'avais de la difficulté à garder mon focus sur mon objectif. Je devais venger mon frère parce que personne d'autre ne le ferait. Ce n'était pas nécessairement noble comme raison pour m'enrôler dans l'Ordre. Surtout venant d'une personne comme moi qui se voilait la face depuis le début du conflis et qui se cachait pour ne pas s'impliquer comme tout le reste de sa famille. Mon père s'était impliqué auprès de l'Ordre pour défendre ce qui est juste, ce qui est bon et détruire les forces du mal. Au vrai héros aux yeux de tous. Maintenant j'avais surtout l'impression qu'il s'était enterré dans ce combat pour nous éviter à la maison. C'est clair que nous étions plutôt ennuyeux comparés à un combat contre des mangemorts qui veulaient sa peau. Chacun ses passe-temps, c'est-ce pas ?

Dernièrement, mon passe-temps était surtout d'imaginer ce que j'allais faire à celui qui avait enlevé la vie à mon frère. Je rêvais de ce moment, mais en même temps ça me terrorisait. Qu'est-ce j'allais faire de ce sorcier ? Je n'avais jamais été vraiment violente avant. Mais le passé était le passé et je ne pouvais plus me reposer sur l'ancienne Eryn pour prendre des décisions. Maintenant, j'allais devenir la fille que mon père avait toujours voulu à mon plus grand malheur. J'allais me battre pour sa cause avec toute la fougue que j'avais et toute la rage qui était en moi. J'allais être féroce, je n'avais plus que ça. Mais si je voulais faire tout ça, j'allais devoir me retrouver dans cet entrelas de couloir. J'étais tellement concentrée à essayer de m'y retrouver que je n'ai pas porté attention au sorcier qui venait vers moi. Je suis sortie de ma tête et de mon analyse du couloir quand j'ai entendu mon nom. Quelqu'un cic onnaissait mon nom et ce n'était pas la voix de mon père...étrange. J'ai pris quelques secondes pour reconnaitre le roux qui était maintenant souriant face à moi. Un grand pincement m'a saisi au coeur. C'était Kay, un ami de mon frère...un ancien ami de mon frère plutôt. Il travaillait aussi de temps en temps avec mon père. Je l'associais par contre surtout à Alistair. Malgré la douleur qui m'a rapidement submergée, j'ai souri au sorcier qui voulait me guider dans le bâtiment.

    -Oui ça fait longtemps...je veux bien oui que tu me montres tout ça, je m'y perds. Si tu pouvais me montrer où je peux trouver le chef d'équipe des combattants tout à l'heure ça m'aiderait, faut que je m'y rapporte.

Autant finir la visite à cet endroit. Comme ça je serais rendu où je devais me rendre et j'aurais trouvé où tout le reste était situé. La visite allait probablement être plus rapide que si j'étais restée seule et plus agréable que si j'étais restée avec mon père qui devait maintenant savoir par ses collègues que j'arrivais moi aussi dans leur rang.

(c) DΛNDELION

_________________
❝I know it's so wrong but I'm so far gone. Don't need you to tell me I'm so cynical. Quit being so over-skeptical. Don't need a metaphor for you to know I'm miserable❞
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t1001-i-m-so-far-gone-eryn-m


Contenu sponsorisé



INVENTAIRE
PROFIL


Message
Sujet: Re: If you've lost your way - Kay   

Revenir en haut Aller en bas
 
If you've lost your way - Kay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CISTEM APERIO ::  :: Londres moldu :: QG de l'ordre-
Sauter vers: