daily prophet

La Coupe de Quidditch britanique touche à sa fin. Les Hollyhead Harpies sortent vainqueurs du tournoi et la fête bat son plein. La rebellion, elle, murmure (+).
Les tensions montent alors qu'un nouveau revenant est enfermé à Azkaban pour le meurtre "accidentel" de sa fiancée.
Teatime with the Queen : Buckinghamshire est voté le county préféré des sorciers immigrants.



 


Partagez | 
 

 deadly premonitions. (lazare)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Messages : 34
Gallions : 41
Avatar : Bill Skarsgard.
Âge : TRENTE années d'indifférence.
Sang : PUR, et froid, et fade.
Profession : RAFLEUR pour le compte du ministère et CHEF D'EQUIPE pour la section de recherches sur les revenants.
Situation civile : CELIBAFREAK.
Allégeance : le nom des gardiens, des marqués du LORD.
Particularité : LEGILIMENS, pour noyer sa propre solitude ennuyeuse, par besoin autant que par futile curiosité.
avatar



Lazare Mulciber
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: deadly premonitions. (lazare)   Dim 6 Mai - 19:32

Lazare Mulciber
dying is an art, like everything else.

Nom : Mulciber, on le reconnaît sans qu’il n’ait besoin d’ouvrir la bouche. Ce qui l’arrange autant que ça l’irrite, la célébrité lui collant malgré lui à la peau quand il ne recherche finalement que les ténèbres apaisantes.

Prénom :  Lazare, un nom finalement peu connu des sorciers et qui porte pourtant une aura certaine chez les chrétiens. Le miraculé, le ressuscité. Lazare que l’on avait déclaré mort, ramené parmi les vivants par la parole de Jésus. Il le sait, parce qu’il s’est renseigné ; et puis ça le fait sourire, cette histoire. Putain d’ironie.

Date et lieu de naissance : ça devait être en Août, à Sainte-Mangouste, tout était déjà prévu. Sauf que lui, il était déjà ennuyé avant même son premier braillement, alors les eaux se sont rompues un 6 Juin 1966 dans le manoir familial. Trente ans qu’il persiste à défier les prédictions.

Nature du sang : de cela, nul n’est dupe, c’est un sang immaculé que charrient ses veines. Lazare, il considère cela comme un dû, comme une évidence, et en même temps il en est étrangement détaché. Tout cela l’indiffère bien plus qu’il ne le laisse entendre.

Statut civil : ses sourires sont goguenards, charmants aussi. Son regard frôle sans jamais s’attarder. On lui a déjà parlé de fiançailles, de partis intéressants, seulement il hausse souvent les épaules. Rien ne l’attire, rien ne l’intrigue. Sauf peut-être l’inaccessible.

Profession : outre son poste de Rafleur au sein du Ministère, l'aîné des Mulciber s'illustre plus récemment par sa prise de pouvoir en tant que chef d'équipe des revenants de la section recherches. Il a l'habitude que l'on dénigre le potentiel de ses travaux, puisqu'il était auparavant dans la partie réservée à l'armement, mais il espère qu'en dirigeant les opérations il pourra montrer à tous qu'ils ont besoin des réponses qu'il pourrait leur fournir. Et puis ça le passionne, pour l'instant, alors il est diablement efficace.

Particularité : depuis cinq ans, Lazare est un Legilimens accompli, ayant progressivement apprivoisé les délicates manœuvres de l’esprit. Encore aujourd’hui, cela l’obsède de parvenir en quelques minutes à plonger dans les souvenirs les plus intimes de quelqu’un. De comprendre ce qui la fait fonctionner, rire et pleurer. Et peut-être qu’ainsi, il espère noyer sa propre lassitude dans les existences et les rêves d’autrui. Mais il n’en abuse pas, ayant déjà goûté à l’amère sensation de perte qui peut s’allier à l’exercice de la Legilimencie ; il n’aime pas avoir le sentiment de perdre le contrôle, ou de simplement se perdre lui-même, alors il n’en fait usage que lorsqu’il est sûr de garder la main.

Ancienne maison/école : les mots du Choixpeau sont imprimés dans sa mémoire, lui qui a hésité à l’envoyer chez les aigles aux reflets d’argent. Il disait que sa soif de connaissances n’avait d’égale que son ambition, sa détermination à vouloir tout contrôler. Sa ruse l’a emporté sur sa curiosité. Serpentard, a-t-il hurlé devant tous.

Patronus : dans sa quête perpétuelle, il a été amené à s’interroger sur le sortilège du Patronus, cherchant à en maîtriser les aspects. Il voulait savoir, il voulait comprendre. C’était sa lubie du moment, et comme à chaque fois, il s’en est détourné une fois le but atteint. Il ne l’a vu qu’une seule fois, le faucon pèlerin – une unique avant que la marque n’orne son avant-bras et ne le prive à jamais de réitérer l’exploit. Qu’importe, ça ne l’attire plus.

Epouvantard : lui-même, étouffé par les flashs et l’ignorance. Embourbé dans une vie monotone, avec des bambins qui chouinent à ses pieds, une silhouette gracile à sa gauche. Il a peur de s’enliser dans un avenir dont il ne veut pas, de s’oublier. De s’ennuyer jusqu’à ce que mort s’en suive. Un écho Mulciber indifférenciable des autres. Banal et sans saveur.

Baguette Magique : taillée dans le bois d’aubépine jaunâtre, l’œuvre porte en son sein la marque du fabricant Quintana, à savoir une épine de monstre du Fleuve Blanc. Rigide et étonnamment effilée, elle semble souvent plus longue que ses trente-cinq centimètres.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Crucio

Questions générales

Que pensez vous des revenants ? depuis le début, ils sont un sujet dont Lazare ne semble pas pouvoir se détourner. Ce qui est suffisamment rare pour être souligné, soit dit en passant. Les semaines et les mois passent sans qu'ils ne parviennent à déterminer ce qui avait pu pousser la Mort à les expulser de son royaume. Pourtant, il s'esquinte la santé à tenter de comprendre, il n'hésiterait pas à crever si ça pourrait lui permettre de suivre le même traitement que les "non-morts."  Sauf que depuis leur grand retour, il n'y a pas eu de nouvelles vagues de résurrections, alors il se contente de flirter avec la Grande Faucheuse - parfois littéralement, avec un intérêt flamboyant - en espérant pouvoir saisir au vol des miettes qui le mèneraient à la vérité. Comme toutes ses lubies, toutefois, celle-ci arrivera à son terme. Lazare craint cet instant où l'euphorie de l'enquête, la hargne de la frustration se révéleront bien trop fades pour éveiller son appétit. Le moment où il retournera ruminer son ennui dans les ténèbres. Alors il s'accroche, il espère, il tempête devant ce mystère entier. Les revenants le fascinent, sans jamais le répugner ou l'inquiéter. Il les considère comme des cobayes dans une expérience à grande échelle, rarement comme des sorciers à part entière.

Que pensez-vous du régime de Voldemort ? Pas grand-chose, honnêtement. Les empires naissent et périssent sans laisser plus de traces dans l’esprit des vivants qu’un sombre souvenir. Certains étaient grands, comme le Lord, et sans doute comme Dumbledore – il se garderait bien de le dire à haute voix, ceci dit, mais nul ne peut l’empêcher de penser qu’ils sont, étaient, tous deux d’incroyables sorciers. Deux faces d’une même gloire, ou presque. Alors concrètement, dire que le sang pur apporte la gloire, cela fait doucement rire Lazare. Il a trop souvent eu le nez fourré dans des antiques bouquins pour se laisser aveugler par l’ichor doré des dieux, que l’on étale comme de la confiture lors des soirées mondaines. Je suis pur, regardez-moi, craignez-moi, respectez-moi, aimez-moi. Et puis, est-ce qu’on peut réellement dire que c’est la puissance de Voldemort qui a attiré les Mulciber ? C’est sa prestance, son aura qui a cueilli le regard des bêtes de scène qu’ils sont. Ils l’admirent pour son charisme, pour tout ce qu’il a accompli. Le reste, la suprématie des sang-purs, dénigrer les autres types de sorciers, tout cela leur échappe. Échappe à Lazare, dont l’intérêt n’est jamais totalement piqué par les grands discours. Néanmoins, il est loyal, comme un chien de garde parfaitement dressé. C’est ce qu’on attend de lui, n’est-ce pas ?

Que pensez-vous du retour de Dumbledore ? Avez-vous peur d'une nouvelle guerre ? A défaut de craindre réellement une « nouvelle guerre », le retour du vieux directeur de Poudlard a surprit le Serpentard. Pendant une seconde, lors du repas familial, son masque parfaitement neutre s’est fendillé d’un demi-sourire moqueur. Même dans la mort, le Phénix revient à la vie. A croire que malgré tous les efforts du Lord, l’univers tout entier semble décidé à lui opposer des ennemis – et pas n’importe qui, encore une fois. Donc, Lazare est curieux. Il attend de voir comment vont se jouer les affrontements, il surveille les pronostics avec intérêt ; une partie de lui aimerait même pouvoir approcher le revenant, pour voir jusqu’à quel point il a été changé. Car il le comprend désormais : personne ne revient vraiment d’un tête-à-tête avec la Mort. C’est une maîtresse bien trop jalouse pour ça.


Le moldu derrière l'écran

Pseudo/prénom :  dreamcatcher, Jessica.

Âge :  vieille, mais mon cerveau est resté celui d'une gamine de cinq ans.

Pays :  France.

Fréquence de connexion  :  généralement le weekend, taff oblige.

Avatar :  Bill Skarsgard.

Inventé ou Scénario ?  scénario  

Où avez-vous connu le forum ?  par partenariat avec Bazzart.

Le mot de la fin :  fin.    

Crédits :  @vocivus & @bscarz.

_________________
I will hurt you for this.

“I don't know how yet, but give me time. A day will come when you think yourself safe and happy, and suddenly your joy will turn to ashes in your mouth, and you'll know the debt is paid.”


Dernière édition par Lazare Mulciber le Mar 8 Mai - 10:48, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t1015-deadly-premonitions-la
Messages : 34
Gallions : 41
Avatar : Bill Skarsgard.
Âge : TRENTE années d'indifférence.
Sang : PUR, et froid, et fade.
Profession : RAFLEUR pour le compte du ministère et CHEF D'EQUIPE pour la section de recherches sur les revenants.
Situation civile : CELIBAFREAK.
Allégeance : le nom des gardiens, des marqués du LORD.
Particularité : LEGILIMENS, pour noyer sa propre solitude ennuyeuse, par besoin autant que par futile curiosité.
avatar



Lazare Mulciber
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Dim 6 Mai - 19:32

Cistem Aperio
until we go down.


THE BURDENS ON THIS CHEST
THE VESSEL OF THESE WORDS


« Rends-moi fier. » Et alors qu’il gravit la volée de marches qui mènent au tabouret, ces quelques mots tournoient dans l’esprit du jeune Lazare. Ils le font depuis des heures maintenant, à un tel point qu’il n’est même pas certain d’avoir écouté les explications du professeur au début de la cérémonie de Répartition. A-t-il mentionné l’histoire glorieuse des quatre fondateurs ? Probablement. A-t-il prévenu les nouveaux arrivants que certains lieux, comme la forêt non loin, étaient absolument interdits ? Sûrement. Tout ce dont il est certain, c’est qu’il se doit de rendre sa famille fière. Son père, fier. Difficile de trouver sa propre lumière dans une lignée perpétuellement éblouie par les flashs des reporters ; parfois, il avait même l’impression que les tabloïds connaissaient mieux ses parents que lui. Le géniteur exigeant et la mère effacée… Ce sont des aspects qu’il est le seul à voir, entre les murs de leur manoir, loin des oreilles indiscrètes. Sa sœur et leur très jeune frère seraient les seules autres personnes auxquelles il pourrait en parler, de l’angoisse qui lui tord le ventre à l’idée d’échouer, sauf qu’il ne le fait pas. Et lentement, à force de l’étouffer au plus profond de lui, le gamin devient silencieux. Ses sourires sont mécaniques, ses regards scrutent et découpent la moindre expression de ses interlocuteurs. Il est brillant, toutefois, alors on lui passe bien ses caprices – puis il n’est pas vilain à regarder, surtout avec les années.

« Rends-moi fier. » C’est la seule chose à laquelle il peut penser quand le Choixpeau est posé sur sa tête. Il est l’aîné. Quoi qu’on en dise, la pression sur ses maigres épaules est monstrueuse. Il faut qu’il représente dignement la lignée, parce que pour le moment le reste de sa fratrie n’est composée que d’une fillette au visage pâle et un bébé vagissant que sa mère refuse encore de regarder. Sous ses prunelles scintillantes, il voit tous les visages des élèves posés sur lui. Peut-être qu’il aurait dû se sentir intimidé ou stressé, mais cela a été tellement de fois le cas qu’il n’y prête qu’une vague attention. La voix qui s’est élevée dans le murmure incessant sous son crâne y est sûrement pour quelque chose.

« Mmmh, je connais les tiens, tous des Serpentard… Mais toi, tu pourrais être autre chose. »

« Rends-moi fier. »

C’est sa responsabilité. Son devoir.
Ce qu’on attend de lui.
Il ferme les paupières pour se soustraire au regard des autres, en silence.

« Rends-moi fier. »

Lazare sait ce qu’il doit choisir pour répondre aux attentes de son père.
Et à ce moment, le Choixpeau le sait aussi.

« SERPENTARD ! »

It's like I'm fighting behind these walls
And hiding through metaphors


« Qu’est-ce que tu en penses ? » Elle tournoie dans sa robe, guette un éclat dans le regard éteint de son aîné. Devant son absence de réaction, l’enfant rive ses poings sur ses hanches. « Laz, tu m’écoutes ?! » Il tressaille à peine, l’air concentré sur autre chose. N’y résistant plus, elle refoule un cri d’exaspération, sachant que ce serait attirer l’attention de leurs parents pour rien. Comme si son geste l’avait tiré d’un long sommeil, le Quatrième Année lève enfin son nez de son livre de potions, finissant par tirer un fin sourire de ses lèvres closes. « Qu’est-ce qui te fait rire ? » Elle croise les bras sur sa poitrine, boudeuse, méfiante aussi. On ne sait jamais ce qui se passe par la tête de Lazare – encore moins ces derniers temps. Il est nettement plus distant qu’avant, plus sombre aussi, mais sa mère dit que c’est à cause de la guerre, et qu’il faut le laisser. Elle dit que ça va lui passer, ne t’inquiète pas et embraye sur les prétendants qui commencent à se bousculer au portillon. Lazare n’aime pas tellement revenir pendant les vacances, d’ailleurs, car il est forcé de plonger la tête la première dans ce bouillon de célébrité et de bienséances qu’il ne supporte plus. Les sourires parfaits, les apparences, tout cela l’épuise. Son énergie serait mille fois mieux employée ailleurs.

La guerre qui fait rage a éclairci les rangs des étudiants, encore plus dans la Maison du serpent qui semble n’accueillir actuellement que les familles des Mangemorts. Dumbledore a eu beau essayer de rassurer les autres, personne ne se sent réellement en sécurité. Comment le pourraient-ils ? La balance penche, ces derniers mois, vers les âmes damnées du Lord. On murmure que bientôt, personne ne pourra s’opposer à eux. Pas même le Directeur de Poudlard. Lazare, lui, se demande à quoi sa vie – leur vie – ressemblera lorsque toute résistance aura été anéantie. Cela ne lui fait ni chaud ni froid, en vérité, car tout ce qui lui importe réellement est d’avancer, d’obtenir son diplôme, sa marque, de se trouver une vocation qui saura l’intéresser. Quelque chose qui remuera son âme, qui donnera un sens à son existence. Il a beau n’avoir que quatorze ans, il souffre déjà d’un mal impossible à guérir. Il se lasse, de tout, trop vite, sans raison. Les cours ne le passionnent plus comme avant, alors il se permet de s’avancer dans les cursus et de parfaire ses propres connaissances. Parce que rien n’est plus précieux pour lui que ces miettes de passion, ces braises virevoltantes qu’il saisit au vol et dont il draine toute la chaleur avant de passer à un autre sujet.

« Rien, cette robe te va vraiment bien, c’est tout. » Les pommettes de la gamine rosissent brusquement et son air pincé fond littéralement. « Oh. » Comme d’habitude, la réaction de l’aîné n’est pas ce qu’elle attendait, ni même ce qu’elle craignait. Il la surprend par la soudaine tendresse au fond de ses yeux délavés, par la douceur dans le creux de sa voix. Il soutient son regard pendant qu’elle trépigne, ravie, réajustant l’écusson vert et argent sur sa poitrine. « Est-ce que c’est mère qui l’a choisie ? » Il semble sincèrement vouloir connaître la réponse – et à cette question, le petit nez de la fillette se retrousse en une grimace. « Elle m’a emmenée chez le tailleur, et elle m’a demandé de choisir entre trois tissus différents, mais c’est moi qui ait eu le dernier mot ! » Il hausse les sourcils, l’air faussement impressionné et elle mord à l’hameçon en s’épanchant dans un babillage incessant de détails colorés. Tout ce dont elle avait besoin, c’était d’un peu d’attention. Maintenant qu’il le lui a offert, son intérêt s’étiole en moins de temps qu’il ne faut pour dire hippogriffe. Cette fois, elle ne le remarque pas, toute à sa description des visages ébahis de ses copines lorsqu’elles la verront revenir des vacances d’hiver avec cette nouvelle robe de sorcière. Lazare la laisse parler, œillant de temps à autre vers elle, pour qu’elle soit rassurée. Il lui donne l’impression de l’écouter et de se soucier, néanmoins son esprit est déjà à mille lieux de là. Faire semblant devient comme une seconde nature chez les Mulciber. Peut-être qu’un jour, il s’en convaincra suffisamment pour oublier sa lassitude. En attendant, il perfectionne ses méthodes de manipulation sur ses proches, il en use et en abuse simplement pour qu'on ne puisse pas discerner derrière le masque impassible le vide béant. Le gouffre de son âme.

The voice is too loud
I'm losing in the crowd


Le sortilège le propulse encore plus loin, plus profondément dans l’esprit de la jeune Née-Moldue aux yeux terrifiés. Sa respiration est saccadée, erratique même, alors que l’homme qui lui fait face exhale un calme presque olympien. Seule l’intensité de son regard trahit sa concentration – il s’efforce de trouver les réponses à ses questions, sachant pertinemment qu’un seul instant d’inattention pourrait lui coûter bien trop. Il effleure un souvenir, survole les échos d’une conversation. Les muscles de sa mâchoire se contractent de façon imperceptible quand il force l’entrée d’une nouvelle partie de sa mémoire. Il sait qu’il s’agissait du dernier rempart, mais il ne baisse pas ses défenses pour autant. A ses côtés, d’autres Rafleurs s’assurent que personne ne viendra interrompre le rituel. Cette Sang-de-Bourbe n’est que du menu fretin pour eux, un moyen d’atteindre leur véritable cible : l’un des membres les plus éminents de l’Ordre encore en cavale. Et puisque Lazare est le seul du groupe capable d’extraire des informations fiables, ils lui laissent champ libre. Ils ont bien tenté, au départ, de lui faire remarquer qu’un Doloris bien placé pouvait faire des merveilles, seulement cela n’a pas convaincu le sorcier. « Sous la douleur, certains seraient prêts à dire n’importe quoi. Il faut être idiot pour croire les mots d’une personne sous Doloris. » Le sous-entendu était clair. Et en serrant les poings, ils lui ont cédé le passage. Pas tellement pour son nom, pas même pour la marque qui ornait son avant-bras, mais parce que personne ne savait vraiment ce qui motivait Lazare.

Il était sorti de Poudlard avec des résultats proches de la perfection, uniquement pour se voir accueillir parmi les plus proches fidèles du Lord. Et tout récemment, les murmures s’étaient mis à courir à propos d’une renaissance officielle des Phénix qui aurait poussé Voldemort à se choisir des gardiens. On disait que les Mulciber en faisaient partie… Honnêtement, les principaux concernés n’étaient pas forcément les plus discrets non plus. Donc, si personne n’oubliait que Lazare n’était pas de la branche concernée, on ne pouvait pas s’empêcher de l’observer du coin de l’œil. Lazare et ses sourires polis. Lazare et sa baguette plus rapide que sa langue déjà bien acérée. Lazare et ses yeux charmeurs, pourtant si froids. Loin des projecteurs de sa lignée, encore moins passionné par le Quidditch, il ne ressemble pas tellement aux autres Mulciber. Sauf quand il se décide à parler, ou que son masque se fissure. Toute la noirceur ressort alors, enchante et empoisonne ceux autour de lui. Il est nocif, aussi bien pour autrui que pour lui-même. Parce qu’il ne porte qu’un intérêt effacé à ce qui pourrait bien se passer, aux impacts que ses paroles pourraient avoir. La plupart du temps. Il lui arrive d’être étrangement prévenant, mais seulement avec une poignée de personnes.

« Je l’ai », qu’il annonce sobrement quand l’éclat se ravive dans son regard. Il fait un pas en arrière, et la Née-Moldue s’effondre brusquement en tremblant de toutes ses forces. Elle referme ses bras autour d’elle, marmonnant des paroles incompréhensibles. « Tu l’as cassée. » Lazare tire sur sa manche gauche, réajuste le pli de sa robe de sorcier, se détourne sans le moindre regret. « Non : elle a juste compris qu’à cause d’elle, j’allais trouver le Phénix. Elle n’a rien pu faire pour m’en empêcher et elle s’en veut. » Son ton est docte, glacé. Il parle d'elle comme si elle n'existait déjà plus, ce qui est en quelque sorte le cas. « Ce qui fait d’elle une traîtresse à sa propre cause. » Juste avant de transplaner, il adresse un long regard au Rafleur qui avait insisté pour la torturer. « Elle est brisée, maintenant. » Pas cassée, mais détruire jusqu’à être irréparable. « Je retourne au bureau. »

La lueur verdâtre l’enveloppe quand il disparaît d’un mouvement de robe, mais il n’y songe même pas. Il n’est déjà plus là quand le cadavre de la fille s’effondre contre le bitume.

YOU’VE DRUNK IT DOWN AND NOW YOU’VE SPAT IT OUT
NOTHING TASTES LIKE THE THINGS YOU HAD


Ils dansent et ils sourient, dissimulant leurs véritables intentions derrière des formules de bienséance qu’il ne connaît que trop bien. Lazare est en retrait, il observe comme trop souvent les visages masqués sans se mêler. Mais il apprécie d’être le spectateur, car cela lui permet souvent de récolter des informations insoupçonnables – et cela lui évite d’avoir à feindre l’intérêt quand tout ce qui l’anime actuellement n’est qu’une profonde lassitude. Il aimerait pouvoir retourner à ses dossiers, ceux sur les revenants qu’on lui a confiés lorsqu’il a pris la tête de l’équipe de recherches. Enfin un sujet sortant de l’ordinaire ! Un sujet qui l’obsède, à dire vrai, et qui le tient bien souvent éloigné des repas ou de son propre lit. Il veut comprendre, il veut… Il veut savoir ce que cela fait de revenir. Est-ce qu’ils gardent des souvenirs ? Le prince a passé en revue toutes les interviews de revenants, les commentaires grappillés ici et là. Il sait que la populace les rejette autant qu’elle aimerait pouvoir les considérer comme des miracles. Échappés du royaume de la mort. Alors pour dissimuler quelque peu le malaise dans lequel ils les plongent, l’aristocratie sorcière redouble de festivités, d'événements en tous genres. Peu de revenants osent cependant se montrer sous les feux de la rampe, jugeant probablement que ce serait tendre le bâton pour se faire battre. Lazare louvoie entre deux convives en pleine discussion, se rapproche d’un elfe de maison portant des flûtes de champagne pour en saisir une quand il se fige subitement. Les boucles brunes qui encadrent un visage parfait, pâle. La moue boudeuse. Les lèvres pleines et les prunelles fauves. Éteintes.

Comme dans un sombre rêve, il s’avance, évitant avec habilité le moindre geste fait en sa direction. Seul compte son objectif. Quelque chose dans sa posture fait penser à un prédateur – à moins que ce ne soit la flamme qui s’est brusquement allumée dans son regard. « Puis-je vous voler une danse ? » Et ses yeux soufflent : puis-je vous voler ? Il sait être charmeur lorsqu’il le veut – c’est même devenu une seconde nature, chez lui. Lazare guette la réponse dans les traits qui s’animent avec une délicatesse certaine, emprunte de surprise qu’elle dissimule à grand-peine. Maebh Rosier, l’âme arrachée à la Mort. Il sait tout d’elle. En surface, au moins. Tout ce que ses dossiers peuvent contenir. Et quand bien même il peine à se souvenir de sa présence avant sa mort, il semble n’être capable de voir qu’elle à cet instant. Elle esquisse un sourire, relève le menton. Comme la reine qu’elle est. « Bien sûr. » Fasciné par le jeu de lumières et d’ombres sur sa peau, il tend la main vers elle, paume vers le haut. Quand ses doigts affleurent sur sa dextre, un long frisson l’électrise. Il referme doucement sa prise sur l’enfant revenue d’entre les morts. Tu m’appartiens, maintenant.

_________________
I will hurt you for this.

“I don't know how yet, but give me time. A day will come when you think yourself safe and happy, and suddenly your joy will turn to ashes in your mouth, and you'll know the debt is paid.”


Dernière édition par Lazare Mulciber le Jeu 10 Mai - 11:07, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t1015-deadly-premonitions-la
Messages : 368
Gallions : 338
Avatar : Jamie Dornan

Âge : 35 ans
Sang : Sang-mêlé
Profession : Éleveur de dragons, ces créatures l'ont toujours fasciné depuis son plus jeune âge. Il travailla dur à Poudlard pour avoir les moyennes suffisantes afin de pouvoir se lancer ensuite dans la suite logique de ses études en Roumanie afin de pouvoir exercer cette dangereuse profession avec les plus beaux reptiles jamais créé par Mère nature.
Situation civile : Le coeur de Kenya est déchiré par la disparition de son âme soeur. Seul, il se perd dans le travail et évite le plus possible toute personne entreprenante.
Allégeance : A l'Ordre, sans contexte. Il ne sera cependant pas rare de le voir bien parler de Tom Jedusor, sous le surnom qu'utilise ses adeptes bien sûr, afin de se faire bien voir et de pouvoir se faufiler dans leurs rangs. Oui, Monsieur est un espion !
Particularité : A voir

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Kenya Wilde
confringo - sorcier
confringo - sorcier


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Dim 6 Mai - 19:56

Bienvenue parmi nous

Suis fan de ton choix d'avatar et j'i hâte de lire ce que tu vas faire de ce Mulciber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 252
Gallions : 228
Avatar : Cody Christian

Âge : 20 ans / 23 Janvier 1962
Sang : Sang mêlé
Profession : Sans profession mais en recherche, avant sa mort avait commencé un apprentissage pour devenir Briseur de Sort
Situation civile : Célibataire
Allégeance : Mangemort, marqué quelques temps après son retour il suit aveuglément le nouveau régime
Particularité : Revenant, mort durant l'été 1981 /Métamorphomage un peu détraqué
avatar



Indigo Parkinson
morsmordre - revenant
morsmordre - revenant


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Dim 6 Mai - 19:58

Bienvenuuuue Bon courage pour ta fiche, 'ai hâte de voir ce perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t996-indigo-anger-and-spite-
avatar


Invité
Invité


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Dim 6 Mai - 20:03

Lazare est un super choix, il est tellement parfait ce scénario.
Bienvenue sur CA, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésites pas à contacter @Maebh Rosier. Et bon courage pour la rédaction de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2224
Gallions : 704
Avatar : Phoebe Tonkin

Âge : VINGT TOIS ANS, le temps s'est arrêté pendant cinq ans pour Maebh. Portrait fantomatique d'un souvenir.
Sang : PUR, ichor royal qui ouvre les portes et sucre le monde. Gouttes cristallines qu'elle ne peut s'imaginer souiller.
Profession : SANS EMPLOI, toutes ses heures consacrées à tenter de voir revenir le contrôle de sa magie. Jour après jour, l'échec est aussi cuisant que la rancoeur.
Situation civile : SOLITUDE d'une illusion que tous regardent de loin sans toucher. Dans ses souvenirs, Maebh est encore mariée à l'amour de sa vie.
Allégeance : VOLDEMORT, c'est bien la seule chose que la mort n'a pas réussi à changer.
Particularité : REVENANTE, ni vraiment morte ni tout à fait vivante à nouveau.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Maebh Rosier
knockin' on heaven's door
knockin' on heaven's door


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Dim 6 Mai - 21:24

JE SUIS TELLEMENT CONTENTE MON DIEU  C'est genre la plus belle surprise que je pouvais avoir en rentrant chez moi

J'ai hâte de lire ta fiche et je suis disponible par hibou, MP, Skype, Discord ou tout ce que tu veux pour discuter ou pour me poser une question

_________________
SHE'S RAISED
ON THE EDGE OF THE DEVIL'S BACKBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t48-you-built-your-crown-wit
Messages : 34
Gallions : 41
Avatar : Bill Skarsgard.
Âge : TRENTE années d'indifférence.
Sang : PUR, et froid, et fade.
Profession : RAFLEUR pour le compte du ministère et CHEF D'EQUIPE pour la section de recherches sur les revenants.
Situation civile : CELIBAFREAK.
Allégeance : le nom des gardiens, des marqués du LORD.
Particularité : LEGILIMENS, pour noyer sa propre solitude ennuyeuse, par besoin autant que par futile curiosité.
avatar



Lazare Mulciber
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Dim 6 Mai - 21:42

Merci à tous, z'êtes adorables j'ai pas résisté à la noirceur de Laz', ça faisait un bail puis la plume de Maebh y est aussi pour beaucoup j'espère que j'vais pas trop vous décevoir

_________________
I will hurt you for this.

“I don't know how yet, but give me time. A day will come when you think yourself safe and happy, and suddenly your joy will turn to ashes in your mouth, and you'll know the debt is paid.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t1015-deadly-premonitions-la
Messages : 209
Gallions : 115
Avatar : nicolaj coster-waldau.

Âge : l'auror déchu est âgé de quarante-six ans.
Sang : depuis quelques générations, son sang fut mêlé à celui des moldus, il est ainsi ce qu'on appelle un sang mêlé.
Profession : ancien auror jusqu'à ce que ces derniers ne soient supprimés au profit des rafleurs, il est aujourd'hui barman au sombral fou, un bar situé à londres.
Situation civile : marié, bien que la flamme semble éteinte.
Allégeance : membre de l'ordre du phénix depuis de longues années, il fait partie des conseillers d'hamish greengrass.
Particularité : animagus depuis une quinzaine d'années, il est capable de se transformer en un loup à la fourrure argentée, une cicatrice barre le côté gauche de sa tête.
avatar



Duncan McGonagall
confringo - sorcier
confringo - sorcier


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Dim 6 Mai - 22:04

Bienvenue avec ce super scénario.

_________________
lone wolf ✻ graver l'écorce jusqu'à saigner, clouer les portes, s'emprisonner. vivre des songes à trop veiller, prier des ombres et tant marcher. j'ai beau me dire qu'il faut du temps, j'ai beau l'écrire si noir sur blanc. quoi que je fasse, où que je sois, rien ne t'efface : je pense à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1183
Gallions : 453
Avatar : Iwan Rheon.

Âge : 28 ANS, qu'il vit, 3 ans qu'il survit. Ses jours sont limités, et il s'assure de ne pas perdre le compte. (24.03.1968)
Sang : PUR, il ne pourrait en être autrement. C'est la pureté qui se doit de reigner, la pureté qui se doit de vaincre.
Profession : BRISEUR DE SORTS, perdu au sein du commerce familial, il se laisse porter par le danger, par les découvertes, par la magie. BOURREAU, on se rend utile, on aide le Seigneur, on part à la recherche de nouveaux moyen de tuer, souriant.
Situation civile : FIANCÉ, promis à sa meilleure amie, promis à celle qui lui a sauvé la vie. Relation silencieusement ouverte, relation silencieusement libre. Ils vont aimer autrui avant de revenir s'aimer l'un l'autre.
Allégeance : VOLDEMORT, le grand. Et pourtant, le serpent marqué doute. Il doute parce que le Lord ne veut plus de lui. Il doute parce qu'autrui s'est appliqué à laisser des doutres naître au sein de l'esprit brisé. Il doute parce qu'il est presque AVERY.
Particularité : SÉROPOSITIF, il sait que la mort l'attend, patiente.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Adrastos Lestrange
for blood destroys life
for blood destroys life


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Dim 6 Mai - 23:31


Fais attention wesh

Bienvenue par iciiiiiii
Je sais que Maebh est over the moon de voir Lazare pris Si tu as les moindres questions, elle se fera un plaisire de te répondre, et puis nous aussi pariel
Je me tarde de pouvoir lire tout cela et voir Lazare évoluer en RP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t56-adrastos#146
Messages : 180
Gallions : 104
Avatar : Sofia Boutella.

Âge : TRENTE-ET-UN-ANS ; elle effeuille les années sans s'en rendre compte, depuis sa naissance à Londres (01/01/1965).
Sang : PUR ;Perfection assourdissante. La famille qui grandit, s’allie et prospère, tout en conservant cette précieuse immaculée.
Profession : ÉLEVEUSE DE DRAGONS ; travaillant aujourd'hui à prendre soin de ceux vivant dans les sous-sol de Gringotts qui lui obéissent au doigt et à l’œil.
Situation civile : FIANCÉE ; la bague au doigt passée par celui qui est devenu son meilleur ami. Relation compliquée mais essentielle qu'elle entretient avec Adrastos Lestrange.
Allégeance : VOLDEMORT, elle est marquée depuis sa sortie de Poudlard.
Particularité : INTERROGATRICE ; la section de renseignement la compte parmi ses membres depuis plusieurs années déjà. .

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Zahra Shafiq
morsmordre - sorcier
morsmordre - sorcier


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Lun 7 Mai - 19:04

Bienvenue officiellement parmi nous

_________________


Cold, torn, and pulled apart
Like wildfire ☽ You think you know all about it then it seems you are wrong, She hit it out of the park before it'd even begun, I needed sunshine in the darkness burning out, Well now I know that I'm the fuel and she's the spark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t756-zahra-wildfire
Messages : 25
Gallions : 30
Avatar : ⚔ nick robinson

Âge : ⚔ vingt-et-un ans
Sang : ⚔ pur
Profession : ⚔ attrapeur pour les Montrose Magpies
Situation civile : ⚔ fiancé
Allégeance : ⚔ mangemort, marqué et fier de l'être
Particularité : ⚔ maudit par l'empathie

Inventaire
Disponibilité:
Dés de compétence:
avatar



Søren Mulciber
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Lun 7 Mai - 20:08

L'frangin Well, je plussoie les gens au dessus, excellent choix de scénario
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche

J'aime beaucoup ta plume, j'ai hâte d'en savoir plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t903-sren-throw-me-to-the-wo
Messages : 178
Gallions : 63
Avatar : Sam Heughan

Âge : Trente et un ans
Sang : Sang pur
Profession : Officiellement commerçant. Officieusement c'est un Tueur à gage, un assassin.
Situation civile : Célibataire, avec un coeur de glace
Allégeance : Envers l'Ordre du Phoenix, il est chercheur pour l'Ordre et porte la rune
Particularité : Hormis une chevelure de feu et une habilité sans pareil à trouver et tuer ses cibles sans laisser de trace, Kay ne possède aucun don particulier.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Kay Weasley
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Mar 8 Mai - 9:48

Mulciber + ce scénario + Bill Skarsgard

Bienvenue parmi nous & Bon courage pour la suite de ta fiche !!!

_________________
There is no way back
Now it's like we're scared of getting good ▬ Mirrors start to whisper, shadows start to sing. My skin's smothering me, help me find a way to breathe. Time stood still, the way it did before.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t948-kay-got-a-hole-in-my-so
Messages : 34
Gallions : 41
Avatar : Bill Skarsgard.
Âge : TRENTE années d'indifférence.
Sang : PUR, et froid, et fade.
Profession : RAFLEUR pour le compte du ministère et CHEF D'EQUIPE pour la section de recherches sur les revenants.
Situation civile : CELIBAFREAK.
Allégeance : le nom des gardiens, des marqués du LORD.
Particularité : LEGILIMENS, pour noyer sa propre solitude ennuyeuse, par besoin autant que par futile curiosité.
avatar



Lazare Mulciber
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Mar 8 Mai - 11:18

Merci à touuuuuuus

@Duncan McGonagall j'avoue Maebh sait y faire

@Adrastos Lestrange c'est toi qui devrait faire attention à toi, wesh
Maebh est aux petits soins, mais vous êtes tous super accueillants aussi
Hâte de me salir un peu les mains avec Laz

@Zahra Shafiq merci

@Søren Mulciber LITTLE BRO.
j'vais venir t'envahir ta boîte MP, faut qu'on compare nos histoires/visions

@Kay Weasley oh gods toi j'avais trois scénarios en tête, et Kenna en faisait partie ce forum aura ma peau avec toutes vos idées et vos plumes merveilleuses

_________________
I will hurt you for this.

“I don't know how yet, but give me time. A day will come when you think yourself safe and happy, and suddenly your joy will turn to ashes in your mouth, and you'll know the debt is paid.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t1015-deadly-premonitions-la
Messages : 178
Gallions : 63
Avatar : Sam Heughan

Âge : Trente et un ans
Sang : Sang pur
Profession : Officiellement commerçant. Officieusement c'est un Tueur à gage, un assassin.
Situation civile : Célibataire, avec un coeur de glace
Allégeance : Envers l'Ordre du Phoenix, il est chercheur pour l'Ordre et porte la rune
Particularité : Hormis une chevelure de feu et une habilité sans pareil à trouver et tuer ses cibles sans laisser de trace, Kay ne possède aucun don particulier.

Inventaire
Disponibilité: Oui
Dés de compétence:
avatar



Kay Weasley
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Mar 8 Mai - 11:27

@Lazare Mulciber a écrit:
@Kay Weasley oh gods toi   j'avais trois scénarios en tête, et Kenna en faisait partie ce forum aura ma peau avec toutes vos idées et vos plumes merveilleuses

Omg Tu aurais pas dû me dire ça, je risque de te pousser vers la schizophrénie un jour
Mais en même temps je ne peux que te comprendre, lorsque je me suis baladé sur le forum la première fois je savais plus où donner de la tête tellement il y avait des scénarios de foufou, et des familles prédéfinies géniales, donc je sais ce que c'est D'ailleurs c'est pour ça que j'ai très vite craqué pour créer un DC, parce que...CA pousse à la schizophrénie (ou alors c'est juste moi qui suis folle)

En tout cas il faudra absolument qu'on se trouve un lien avec ton Mulciber lorsque tu seras validé, car Lazare est tellement génial et de ce que j'en lis je vais l'adorer encore plus  

_________________
There is no way back
Now it's like we're scared of getting good ▬ Mirrors start to whisper, shadows start to sing. My skin's smothering me, help me find a way to breathe. Time stood still, the way it did before.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t948-kay-got-a-hole-in-my-so
Messages : 21
Gallions : 22
Avatar : cara delevingne

Âge : 25 ans
Sang : sang-mêlée
Profession : Magizoologiste spécialisée chez les Gronian (chevaux ailés à la robe grise)
Situation civile : Célibataire
Allégeance : Elle méprise le régime actuel au même titre que le dictateur à sa tête. Elle fonde ses espoirs en l'Ordre du Phoenix.
Particularité : Aucun

Inventaire
Disponibilité:
Dés de compétence:
avatar



Vaylin Braen
lumos - sorcier
lumos - sorcier


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Mar 8 Mai - 13:20

AAAAAAAAAAAAH MEME SI JE NE SUIS PAS VALIDEE TANT PIS !!!!! Bill vaut bien une sanction !! OMG JE T'AIME !! Sois le bienvenuuuuuuuuuuuuue ♥️

_________________


It's time to find your one way, Love.
over the course of my long life, i have come to believe that we are bound forever with those we share blood, and while we may not choose our family, that bond can be our greatest strength, or our deepest regret.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 34
Gallions : 41
Avatar : Bill Skarsgard.
Âge : TRENTE années d'indifférence.
Sang : PUR, et froid, et fade.
Profession : RAFLEUR pour le compte du ministère et CHEF D'EQUIPE pour la section de recherches sur les revenants.
Situation civile : CELIBAFREAK.
Allégeance : le nom des gardiens, des marqués du LORD.
Particularité : LEGILIMENS, pour noyer sa propre solitude ennuyeuse, par besoin autant que par futile curiosité.
avatar



Lazare Mulciber
crucio - sorcier
crucio - sorcier


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Jeu 10 Mai - 11:12

@Kay Weasley mais il faut, la schizophrénie c'est le bien ! bon honnêtement, je n'ai jamais été doué pour tenir plusieurs comptes sur un seul forum (quelque chose à voir avec la flemme de changer de comptes à chaque fois, j'crois bien ) mais ici je pense qu'il va falloir que je me refrène sérieusement EN PLUS AVEC RED SPARROW QUI ARRIVE OMG

@Vaylin Braen moi je dis que vu que t'es venue sur ma fiche, c'est moi qui devrait te la donner cette sanction

_________________
I will hurt you for this.

“I don't know how yet, but give me time. A day will come when you think yourself safe and happy, and suddenly your joy will turn to ashes in your mouth, and you'll know the debt is paid.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistem-aperio.forumactif.com/t1015-deadly-premonitions-la
Messages : 21
Gallions : 22
Avatar : cara delevingne

Âge : 25 ans
Sang : sang-mêlée
Profession : Magizoologiste spécialisée chez les Gronian (chevaux ailés à la robe grise)
Situation civile : Célibataire
Allégeance : Elle méprise le régime actuel au même titre que le dictateur à sa tête. Elle fonde ses espoirs en l'Ordre du Phoenix.
Particularité : Aucun

Inventaire
Disponibilité:
Dés de compétence:
avatar



Vaylin Braen
lumos - sorcier
lumos - sorcier


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Jeu 10 Mai - 14:36

@Lazare Mulciber a écrit:


@Vaylin Braen moi je dis que vu que t'es venue sur ma fiche, c'est moi qui devrait te la donner cette sanction

(dernier post promis ♥️)

Châties-moi ! Châties-moi ♪ ! *sur l'air de "whenever wherever" de shakira* Je peux même me laisser dévorer par le clown en toi x) !

Bref, sois le bienvenue !!

_________________


It's time to find your one way, Love.
over the course of my long life, i have come to believe that we are bound forever with those we share blood, and while we may not choose our family, that bond can be our greatest strength, or our deepest regret.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Gallions : 41
Avatar : michael fassbender

Âge : quarante-et-un ans. et le temps marque son rythme sur ton visage, trace les récifs d'une vie à traquer, chasser, tuer.
Sang : pur de ceux qui ont trahis l'Ordre, de ceux qui n'ont pas hésiter, trembler en tuant leur camarades. de ton nom, il n'est aujourd'hui que questions de mépris, de dénis. l'honneur des aurors s'est envolé pour se saouler sur les devoirs des rafleurs.
Profession : chef des rafleurs. une position qui t'est enviée, que tu as arraché à force de travail, de confiance. et il est vrai, tu es un patron intransigeant, exigeant, mais tu sais récompenser ceux qui le méritent.
Situation civile : veuf d'une femme qui fut ton amie avant d'être ton amante. aujourd'hui, de nouveau fiancé à celle qui est revenue d'entre les morts : ava shafiq.
Allégeance : l'allégeance s'affiche sur le bras marqué, reflet des trahisons, de la confiance prise et jamais lâchée. l'allégeance va donc au régime, et surtout, aux tiens.
Particularité : aucune. tu es d'une banalité affligeante, ou pas, n'est-ce pas?
avatar



Edward Travers
morsmordre - sorcier
morsmordre - sorcier


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   Jeu 10 Mai - 15:31

j'passe la vite fait pour te dire que j'ai tout dévoré ta fiche est délicieuse, mais ça m'étonne même pas, tellement t'es parfaite

j'te souhaite pas bienvenue, tu sais déjà que tu es la bienvenue de partout et j'ai hâte de rper avec toi et de trouver un lien

en attendant, aimons-nous ici aussi

_________________
they say that
time's a healer
how long is this burn supposed to last?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


Message
Sujet: Re: deadly premonitions. (lazare)   

Revenir en haut Aller en bas
 
deadly premonitions. (lazare)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare
» [Récap] Lazare doit mourir ! [ Complet ]
» Biographie du Général Louis-Lazare Hoche.
» Fiche Technique de Diego
» [Mini-event]Les Jishin Kaizokudan débarquent!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CISTEM APERIO ::  :: Présentations :: Fiches terminées-
Sauter vers: